Le Blog Finance

Les Echos enfonce la Fnaim

Cloumoqueur En première page des Echos de ce jour et une pleine page à l'intérieur, voilà le traitement de faveur que vient de subir la Fnaim. En cause le fameux indice critiqué depuis tellement longtemps sur le web puis petit à petit la critique a été relayée par la presse.

Le journal économico-financier n'est pas le premier à tirer sur l'indice Fnaim mais il faut reconnaître qu'après un tel article, nombre de journalistes de presse vont s'arrêter de relayer bêtement le communiqué de presse adressé mensuellement à toutes les rédactions de France. Du moins, j'espère…

Oui, cet indice ne vaut rien, je n'avais même pas envie d'écrire dessus concernant celui du mois d'Août qui est sorti hier. Pour dire quoi ? Balancer un chiffre. Vous vous rappelez comment était traité cet indice lors de la hausse ?

Sortir l'indice Fnaim, c'était sortir l'indice tant attendu qui vous indiquait que votre maison avait vu son prix augmenter de 1% en un mois (j'exagère à peine). La méthode de calcul était déjà la même, foireuse, mais valorisante.

En temps de crise économique, les journalistes se rendent compte des failles de l'indice… Allez comprendre….

Les Echos.fr "Immobilier : la vérité sur les statistiques de la Fnaim"

Image sur www.quaidesludes.com

Partager cet article

Article de

21 commentaires

  1. bobenstock 10 septembre 2009 à 09:55

    franchement, je pense que ces journaleux savent depuis longtemps que les chiffres FNAIM sont foireux… le contraire laisserai entendre que ces mêmes journalistes sont soit des benêts soit des incompétents… je sais pas ce qui leur ferai le plus plaisir…

  2. nog 10 septembre 2009 à 10:15

    Leur indice est volontairement faussé.Le pire dans l’histoire c’est qu’ils le savent, mais quand on sait qu’il faut une licence d’éco/droit pour devenir AI actuellement alors qu’avant un CAP Barman/poissonnier/vendeur de marché suffisait y a à peine 10 ans…Toute façon même si on leur expliquait le calcul la plupart comprendrait pas!(attention pas tous, faut pas généraliser)
    Et puis qui payerait les cotisations de la FNAIM et s’abonnerait à la revue bleu hors de prix (qui prends les AI pour des bleus)

  3. bungle 10 septembre 2009 à 13:23

    Laissons la FNAIM s’ enfoncer dans la médiocrité…
    Moi, perso, il m’ amuse…
    Ca fait longtemps qu’ on a pas vu rené pallincourt, rené la fripouille, rené langue de bois ou rené tout va bien dans l’ immo!!

  4. donnees_notaires 10 septembre 2009 à 18:27

    Nouvelles données des notaires juin 2008 à juin 2009
    http://www.paris.notaires.fr/statimmo/statimmo.php

  5. christophe 11 septembre 2009 à 07:21

    les donnees des notaires sont plus fiables mais ne representent pas la totalité des ventes….au maximum 60%.
    pour FNAIM environs 20%

  6. roro 11 septembre 2009 à 10:08

    J’ai causé avec un AI dans la semaine,
    J’habite en BP sud
    Le monsieur m’a confirmé plusieurs choses :
    - Les acheteurs attaquent à -20% et souvent ça passe
    - Plus beaucoup de biens sympa à vendre, raflés avant l’été, et plus grand chose en F2/F3 de manière générale
    - Baisse des ventes, il prend des RDV soir et dimanche (il était 21h passé..) et dur dur
    Pour lui on passe un cap avec peu de biens en vente ou retrait pour louer, tout le monde attend…
    Pour ce qui est du futur du marché et son orientation : “j’en sais rien…”
    A voir donc

  7. isefimmo 11 septembre 2009 à 10:20

    @roro
    je suis d’accord avec ton AI. Les vendeurs sont attentistes mais ne veulent plus baisser! Soit c’est le prix affiché (mais déjà diminué de 10 à 20% par rapport à la 1ere mise en vente), soit ils louent!

  8. JeromeL 11 septembre 2009 à 10:59

    Donc plus de biens à louer, donc les loyers qui vont baisser, donc de moins en moins de raisons d’acheter…

  9. roro 11 septembre 2009 à 11:25

    Pour ceux qui ont de la bouteille, ça se serait pas passer comme ça déjà pendant la dernière période à la baisse?
    Sorte de “grand calme avant que les vendeurs ne baissent”

  10. isefimmo 11 septembre 2009 à 14:53

    @roro
    j’étais là en 1991 sur Montpellier(1ere guerre du golfe): Chute très rapide (20 à 30%) entre 1991 et 1993. De 1993 à 1995, c’est une sorte de “petite fuite” (-5%/an); de 96 à 97 stabilité. En milieu de 1997, reprise énorme (+10%/an pendant 10 ans) jusqu’en 2008.

  11. JEANJEAN 12 septembre 2009 à 14:59

    Excellent la remarque de JeromeL . LOL !
    En effet , les vendeurs boudent la baisse des prix et mettent en loc . Le problème c’est qu’effectivement , avec toute cette offre , les prix des locs vont baisser ; Ce qui a déjà commencé d’ailleurs .

  12. hi 25 janvier 2019 à 00:44

    No matter if some one searches for his essential thing, thus he/she wants to be available that in detail, therefore that thing is maintained over here.

  13. brazilian steakhouse nj 25 janvier 2019 à 23:05

    I constantly spent my half an hour to read this weblog’s
    articles or reviews all the time along with a mug of coffee.

  14. Leslie 28 janvier 2019 à 01:16

    Do you mind if I quote a couple of your posts as long as I provide credit and sources back
    to your site? My blog site is in the very same area of interest as yours and my visitors would certainly benefit from a lot of the information you
    provide here. Please let me know if this ok with you. Many thanks!

  15. Isidro 7 février 2019 à 02:47

    Financial advisors enterprise is people business.

  16. Corine 7 février 2019 à 05:07

    All varieties of investments come with certain dangers.

  17. Sabina 7 février 2019 à 08:31

    Monetary advisors enterprise is people business.

  18. Jane 8 février 2019 à 06:18

    Thank you in your interest in Investment Advice.

  19. Zora 8 février 2019 à 07:18

    Monetary advisors enterprise is people business.

  20. Homer 11 février 2019 à 02:09

    Thanks on your curiosity in Funding Advice.

  21. Keira 15 février 2019 à 01:09

    Consider investments that provide fast annuities.