Le Blog Finance

Freedom of speech

On a beau jeu de faire passer les USA pour les "fauteurs de crise" dans nos medias "grand public" à longueur de débat d'experts (il y a une émission très intéressante sur le site payant de Arret sur Images cette semaine durant laquelle un intervenant propose 3 critères pour évaluer facilement la pertinence du "témoignage d'expert médias"), ils continuent à nous en mettre plein la vue en termes de prise de conscience et de réactivité vis-à-vis des cafouillages gouvernementaux. Après Jim Cramer (et CNBC avec lui) qui a pris une déculottée au Daily Show, les élus qui se font remonter les bretelles par leur public, sans parler de la sentence "Bloomberg contre Federal Reserve", voici une petite video amusante et bien fichue comme on les aime qui nous fait la synthèse des "plans de relance" et autres artifices visant à noyer les tendances déflationnistes sous un tsunami de liquidités … Gageons qu'à l'heure des rodomontades sur le retour de la croissance (avec des taux obligataires au plancher, comme si!), de la limitation des bonus des traders (comme si c'était de leur faute si l'immobilier était devenu un actif spéculatif) et de la démagogie en tous genres, ce sera encore et toujours d'outre-Atlantique que viendront les solutions des problèmes actuels!

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. Rubin 6 septembre 2009 à 14:53

    Excellent !

  2. plein 6 septembre 2009 à 16:23

    oui et non pour cette vidéo…
    le pb c’est qu’elle est un peu trop démago à mon gout.
    le gouvernement n’est que le reflet des groupes de puissances à l’oeuvre dans un pays. donc si le gouvernement est pourri jusqu’à l’os, c’est que les groupes de puissance du pays sont bien trop influents et ont sérieusement entamé le processus démocratique.
    il ferait mieux de s’attaquer aux banquiers, groupes pharmaceutiques, lobbys agroalimentaires, énergétiques, industriels et militaires qui ont favorisé untel ou untel pour accéder au gouvernement et modifié les lois pour améliorer le rendement de leurs lobbys et maximiser leurs profits (industrie de la santé en tête).
    et accessoirement, je suis très très partagé à l’idée de confier ma santé et l’éducation de mes enfants à des groupes privés… l’état c’est le mal mais les firmes qui le remplacent un peu partout dans les pays où celui ci est défaillant sont encore pires (USA et amérique du sud en particulier).

  3. suppaiku 7 septembre 2009 à 07:14

    Parfaitement d’accord avec Plein. Cette video est un emballage cool de l’ideologie ultra conservatrice responsable de cette crise. En 30 ans, les etats ont perdu tous les outils de controle au profit de la dereglementation voulue par les banques (auparavant privatisees en UK et France par exemple) et les grands groupes industriels et financiers.
    Accuser le gouvernement, c’est de la demagogie pure car ce sont les grands groupes prives qui sont desormais aux commandes.
    Si les gouvernements sont responsable, c’est d’avoir obei.
    Enfin, dans cette video, on voit clairement que la protection maladie fait parti des trucs diabolises, ce qui signe la couleur politique…
    Les conservateurs americains, apres avoir ruine l’economie et conduit a une guerre couteuse voudraient encore une fois accuser le gouvernement… Je te vole, et apres, je t’accuse! Joli jeu…

  4. JFV 7 septembre 2009 à 10:30

    Moi je suis entre les deux ! Dans un sens vous avez raison, vous apportez une subtilité à cette émission. Mais selon moi ce n’est qu’une subtilité, car en finalité je dirais que le gouvernement est coupable d’obéir et d’être corrompu… La culpabilité se trouve dans les deux camps, Groupe influançant les gouvernements et gouvernement se laissant faire! Mais la responsabilité est quand même au niveau du gouvernement !!! Au bout du compte qui s’engage vis-à-vis de nous? Si les gouvernements ne sont plus capable de résister c’est qu’ils ne méritent plus leur statut! Comme les différents lobbies sont nombreux et non exhaustifs, au bout du compte la seule entité qu’on puisse attaquer c’est le grouvernement. Croyez-vous qu’un groupement de personnes privé pourrait poursuivre et gagner avec une accusation pareil face à un gouvernement ? Moi pas ! En conclusion nous ne sommes pas en démocratie, nous avons juste une certaine latitude dans nos libertés! Tant que ces libertés iront dans la direction que l’on nous montre, oui en effet nous seront libre! Nous entrons dans l’ère des dictatures économiques!