Le Blog Finance

Tempête Klaus : des fonds disponibles “rapidement”

Actualités, Agriculture, Economie Commentaires fermés

Tempete_landes_240109 Ah ! Il nous en faut de l'humour dans ce pays !

Alors que les professionnels du bois victimes de la tempête Klaus du 24 janvier 2009 n'ont pas encore trop vu la couleur des aides promises, le ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt, Bruno Le Maire, a annoncé dans les Landes qu'environ 100 des 580 millions d'euros de prêts bonifiés seraient "rapidement disponibles".

Comme quoi tout est relatif …. Ne dit-on pas que tout vient à point à qui sait attendre ?

"J'ai demandé au préfet comme au directeur régional de l'agriculture de veiller à ce que les sommes que nous avons réussi à débloquer arrivent non pas dans les mois mais dans les heures et les jours à venir", a déclaré samedi Bruno Le Maire.

Rappelons que le plan mis en oeuvre par le gouvernement à la suite de la tempête Klaus s'élève à 1 milliard d'euros, dont 580 millions d'euros de prêts bonifiés garantis par l'Etat à hauteur de 50 à 80%.

Lors d'une rencontre avec les responsables de la filière bois et les élus des Landes, M. Le Maire a ainsi rappele indiqué que sept millions d'euros avaient déjà été attribués. 80 autres millions sont désormais disponibles tandis que 20 autres le seront rapidement.

Le ministre a également annoncé l'ouverture d'une enveloppe exceptionnelle de 25 millions d'euros, s'ajoutant aux 15 millions déjà mis à disposition des professionnels, essentiellement consacrés au transport du bois.

Bruno Le Maire a également évoqué une réflexion pour une future mise en place d'une assurance pour les forêts. Il s'est ainsi prononcé en faveur d'une assurance permettant de couvrir les catastrophes naturelles alors que la profession est la seule filière qui ne bénéficie d'aucune garantie.

Sur un milliard d'aides promis par le gouvernement français pour venir en aide de la filière bois fortement touchée dans le Sud-Ouest par la tempête Klaus, 580 millions seront octroyés sous forme de prêts bonifiés, consentis à un taux de 1,5% sur une durée de trois ans à cinq ans maximum.

Ces prêts devraient apporter une aide pour le financement des coûts de mobilisation, de transport et de stockage des bois issus des parcelles sinistrées par la tempête qui a ravagé les forêts d'Aquitaine mais aussi de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon.

A noter : l'arrêté du 15 mai 2009 relatif au financement des coûts de mobilisation, de transport et de stockage des bois issus des parcelles sinistrées par la tempête Klaus du 24 janvier 2009, est paru au JORF n°0113 du 16 mai 2009. Enfin, ont pu dire certains ….

"Pour l'instant, pas le moindre centime n'est arrivé", a tenu à souligner samedi Christian Pinaudeau, secrétaire général du Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest.

La tempête avait frappé plus particulièrement la forêt des Landes de Gascogne qui s'étend sur trois départements d'Aquitaine. Les professionnels de la filière bois estiment que 40 millions de mètres cubes de bois, surtout du pin maritime, sont tombés et que 200.000 hectares de forêts ont été touchés.

Sources : AFP, Reuters, France2

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés