Le Blog Finance

Continental : la reprise de la demande pour 2010

Pneu_continental Optimiste ou réaliste ? L'avenir nous le dira …

L'équipementier automobile allemand Continental table sur une importante hausse de la demande de pneus pour véhicules particuliers en 2010.

Une annonce qui intervient alors que les salariés des trois usines d'électronique automobile Continental (ex-Siemens automotive) en Midi-Pyrénées viennent d'obtenir une augmentation salariale, les mesures faisant suite à une grève menée depuis mardi dernier.

Dans un interview accordé la semaine dernière au magazine allemand Auto Motor und Sport, Nikolai Setzer, directeur de la division spécialisée dans les pneumatiques pour voitures particulières, a ainsi annoncé que le groupe tablait sur près de 1,25 milliard d'unités en 2010 contre 1,2 attendu cette année.

Les estimations pour 2011 s'élèvent quant à elles à 1,3 milliard d'unités.

Guglielmo Fiocchi, directeur des opérations en Allemagne du groupe Pirelli, estime de son côté que la demande mondiale en pneumatiques pourrait chuter de 7% et 10% cette année. Pour lui, un plancher pourrait être atteint en 2010, ouvrant par la suite la voie à une reprise de la croissance.

Rappelons par ailleurs que le groupe Continental a réduit ses effectifs d'environs 400 postes en Midi-Pyrénées depuis le début de l'année, via un plan de départs volontaires, et le non-renouvellement de contrats d'intérimaires et de sous traitants.

Si le recours au chômage partiel a permis d'ajuster la production à la baisse de la demande des constructeurs automobiles, l'activité a repris. Si bien que désormais, les sites de la région ne sont "plus en mesure d'absorber le volume de travail" qui leur est demandé" si l'on en croit les représentants du personnel. Le syndicat CGT prévoit même quant à elle « des résultats bénéficiaires pour l'année 2009 ».

Une situation qui a conduit l'intersyndicale à demander une augmentation d'environ 3 % de l'ensemble des salaires, soit 90

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. delille 23 juin 2009 à 09:15

    Bien bel article. Continental a ajusté sa production en faisant du chomage partiel, mais on semble oublier les 2000 salariés licenciés en France et en Allemagne, sous prétexte de la crise. Alors, si reprise en 2010, ces licenciements étaient ils nécessaires? A méditer.