Le Blog Finance

Arcelor Mittal : rachat de la part de la Rep.tchèque dans Ostrava

Matières premières Commentaires fermés

Ostrava-arcelor-mittal

Arcelor Mittal va porter à 83% sa participation dans ArcelorMittal Ostrava en rachetant, pour environ 339 millions de dollars, la participation de 10,9% que détient actuellement le gouvernement tchèque.
Cette décision fait suite à l’accord qu’ont trouvé les deux entités au sujet de la privatisaton de Nova Hut et Vitkovice Steel.

Arcelor Mittal et le gouvernement tchèque ont ainsi convenu jeudi de résoudre à l’amiable tous arbitrages et procédures judiciaires relatifs à ce dossier.

Selon l’accord établi entre les parties, le paiement du montant sera étalé dans le temps. Notons également que dans le cadre d’un accord global, Arcelor Mittal Ostrava a parallèlement conclu un accord de fourniture à long terme de métal chaud à Evraz Vitkovice Steel.

“ArcelorMittal s’engage à continuer d’être l’un des plus grands investisseurs étrangers en République tchèque et à maintenir sa position en tant qu’acteur citoyen exemplaire”, a ajouté Sanjay Samaddar, CEO et Chairman d’ArcelorMittal Ostrava.

Rappelons qu’en septembre 2007, Arcelor Mittal a investit 18 millions d’euros en République tchèque, dans une nouvelle ligne de coupe à longueur pour bobines laminées à chaud. Cet investissement intervenait dans le cadre de sa stratégie de développement en Europe de l’Est et Europe centrale. Dotée d’une capacité de traitement de 250 000 tonnes par an, cette installation avait alors pour but de renforcer le réseau existant de centres de services acier (SSC) en Pologne (Cracovie, Bytom et Walbrzych, avec la société TBS) et en Slovaquie (Senica), ainsi que les activités d’ores et déjà présentes à Ostrava.

Cet investissement devait permettre de répondre à la demande croissante en aciers plats de qualité en République tchèque et dans les régions avoisinantes de Slovaquie, de Hongrie et du sud-est de l’Allemagne.

Sources : AFP, Dow Jones, ArcelorMittal

 

 

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés