Le Blog Finance

Airbus : contrat majeur sur le titane avec la Russie

Titanium_aircraft-Screenshot_9_03 Si la Russie sait jouer avec brio de ses "atouts gaziers", il  en est de même pour la stratégique matière première que s'avère être le titane.

Alors que les constructeurs aéronautiques se montrent extrêmement friands de ce métal leur permettant notamment de réduire les coûts et le poids de leur appareil, le Premier ministre russe Vladimir Poutine s'est fait une joie d'annoncer que le fabricant de titane russe VSMPO-AVISMA, contrôlée par Rostekhnologuii, et Airbus ont signé lundi un accord pour la livraison de titane à l'avionneur.

La Russie voit désormais les choses en grand : il s'agit en effet d'un marché d'une valeur de quatre milliards de dollars.

"Nous avons commencé par des petits pas au départ, maintenant c'est un grand pas en avant avec un accord d'une importance stratégique", a ainsi déclaré le patron d'Airbus, Tom Enders tout juste avant la signature du contrat. La presse russe précise quant à elle qu'il s'agit d'un premier contrat de fourniture à long terme de titane russe pour Airbus.

N'en perdant pas une miette, Vladimir Poutine a quant à lui affirmé que Moscou avait l'intention de développer les relations avec EADS (maison mère d'Airbus) dans différentes directions". Sans préciser lesquelles … même si quelques indices apparaissent ici ou là

L'ancien Président a par ailleurs affirmé que cet accord était "un élément très important" de la coopération entre la Russie et le géant de l'aérospatial, EADS.

Rappelons qu'à la mi-juillet 2008, le premier producteur russe de titane VSMPO-Avisma, le constructeur aéronautique Airbus et son actionnaire EADS avaient d'ores et déjà signé un accord cadre sur les livraisons de titane pour 4 mds USD.

Cet accord, qui couvre la fourniture de titane à Airbus et aux autres divisions d

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Flyintelligence 21 avril 2009 à 12:08

    EADS / VSMPO-AVISMA Corporation. L’accord était acquis depuis déjà plusieurs mois. D’ailleurs la Russie n’est pas la seule courtisée par les puissances occidentales. L’Afrique du Sud dispose d’importantes reserves de ce minerais. Et les applications ne sont pas seulement dans l’aéronautique. Le titane est aussi destiné à l’aérospatial :
    http://www.flyintelligence.com/index.php?option=com_content&view=article&id=182:le-spatial-pour-une-ambition-sud-africaine&catid=37:articles&Itemid=56