Le Blog Finance

Renault/PSA : les titres bénéficient d’une rumeur de fusion

Streiffcarlosghosnpeugeotrenault_laLes actions des groupes Renault et Peugeot ont suivi une forte hausse mercredi à la Bourse de Paris.

Raisons principales : des rumeurs de fusion, démenties par la suite. Un poisson d’avril avant l’heure ? … alors qu’un tel scénario semble peu envisageable pour de nombreux analystes, l’Union européenne ne pouvant qu’apprécier avec modération un tel projet.

La nomination de Barnaby Noble à la direction financière du groupe PSA en tant que directeur de la stratégie a pu provoquer de telles rumeurs, cet anglo-américain de 43 ans étant un spécialiste des fusions-acquisitions.

A 11h30 l’action Peugeot gagnait ainsi 8,23% à 14,98 euros (pour clôturer en hausse de 6,78 %) alors que Renault était en hausse de 7,96% à 13,08 euros.

Si cette idée de fusion semble pour le moins "fantaisiste", certains diront toutefois qu’il n’y a pas de fumée sans feu … Quoi qu’il en soit, une fusion des deux constructeurs français auraient toutes les "chances" d’aboutir à d’importantes conséquences négatives en terme d’emploi tant les doublons de production entre les deux groupes semblent importants en France.

Ce qui laisse dire à certains qu’il est fort peu probable que le gouvernement encourage un tel projet.

Rappelons toutefois qu’à la mi-janvier, le patron de PSA Peugeot Citroën, Christian Streiff, s’était dit opposé à une montée de l’Etat au capital. La réponse à son attitude "effrontée" ne s’était pas faite attendre … Si l’on en croit le journal "La Tribune", le PDG du groupe automobile français serait actuellement sur la sellette. Une fusion PSA/Renault pourrait alors permettre de remettre les choses "à plat" …

En tout état de cause, Renault a démenti mardi des spéculations selon lesquelles il serait en discussion avec PSA Peugeot-Citroën pour négocier une fusion entre les deux entreprises. Une porte-parole de Peugeot-Citroën a indiqué quant à elle que l’entreprise n’avait pas pour habitude de commenter les rumeurs.

Sources : AFP, Reuters, Dow Jones Newswires

A lire également :

PSA : Streiff s’oppose à une montée de l’Etat au capital

. Vers un retour à la Régie Renault ?

. Fillon : financement direct des groupes automobiles à l’étude

. Etats généraux de l’automobile : l’automobile en France, c’est pas fini !

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. brawlstarshacked.com 6 décembre 2018 à 15:20

    So we are looking for this thing and it is useful.

Commenter cet article