Le Blog Finance

ITB 2009 : Madagascar, malgré l’instabilité politique

jean-philippe gregoire Evenements 14 commentaires

Imgp0008Comment vendre une destination touristique, lorsque celle-ci est rongée par l’instabilité politique, pour ne pas dire la guerre civile ? Cette question, je l’ai posée aux responsables présents sur le stand de Madagascar à l’occasion du Salon international du tourisme de Berlin.
Franchement, en me rendant au hall 20, dédié à l’Afrique, je m’attendais à trouver un stand malgache aussi dévasté que la vie politique là-bas en ce moment. Croyez-moi, j’ai été surpris.

Imgp0007Evidemment, ce n’est pas l’euphorie que l’on peut vivre sur le stand de l’Afrique du Sud, mais ce n’est pas non plus le blues auquel je m’attendais. "Nous sommes avant tout présents pour dire à nos partnaires que nous sommes bien là et que nous ne laissons pas tomber," me confie la responsable d’un tour opérateur malgache.
Car le pays connait une crise politique sans précédent. Couvre-feu, émeutes et morts ne font pas bon ménage avec le tourisme. Enfin, pas plus que le paludisme, maladie dont Madagascar souffre encore. Et pourtant les touristes se pressent pour découvrir cette île merveilleuse.
"Comme beaucoup de forces vives malgaches, nous ne souhaitons pas vraiment le départ du Président. Les médias européens déforment la réalité. Ce que nous voulons, c’est le calme," m’assure-t-elle.
Actuellement, c’est la saison des cyclones, les hôtels sont donc fermés. Il ne reste plus que quelques mois pour que le calme revienne et que les affaires reprennent.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Receptif 16 mars 2009 à 04:44

    Avant toutes choses ,je tiens à présenter toutes mes excuses sur les propos de notre consoeur concernant les “média européens” accusés de déformer la réalité.Chacun son boulot mais je pense que dans un salon il n’y a pas lieu de donner un avis politique!
    Vous avez raison de dire que ce n’est pas l’euphorie mais nous gardons le morale et nous nous efforcerons de rester opérationnels dès qu’une issue de sortie de crise sera trouvée, sachant que les infrastructures touristiques ne sont pas endommagées.

  2. madagasikara 16 mars 2009 à 11:04

    La crise politique à Madagascar est la conséquence d’un conflît d’intérêt des certains pays occidentaux. Désolé de vous dir’il est vraie que les médias européens déforment la réalité.
    Je suis malgache habitant à Antananarivo.

  3. Louis Mondot 16 mars 2009 à 11:20

    La question politique est certes intéressante, mais dans le cadre du Blog Finance, ce qui nous intéressait, c’était de comprendre dans quel état d’esprit les professionnels du tourisme malgache étaient venus au plus grand salon mondial du tourisme.

  4. Dustin 26 janvier 2019 à 05:21

    Thank you to your interest in Funding Recommendation.

  5. Maura 26 janvier 2019 à 14:44

    Now it’s time to pick your specific investments.

  6. Kelley 26 janvier 2019 à 15:47

    All kinds of investments come with sure dangers.

  7. Minnie 27 janvier 2019 à 07:35

    Investors do pay direct and indirect costs.

  8. Matt 27 janvier 2019 à 16:23

    Financial advisors business is individuals business.

  9. Rosemary 6 février 2019 à 23:58

    Thank you for your interest in Investment Recommendation.

  10. Guadalupe 7 février 2019 à 03:58

    This is true for investment advice as effectively.

  11. Dorris 8 février 2019 à 07:11

    Now it is time to pick your specific investments.

  12. Corazon 8 février 2019 à 07:29

    That is true for funding advice as properly.

  13. Leilani 9 février 2019 à 03:06

    Investors do pay direct and indirect costs.

  14. Laurence 16 février 2019 à 01:59

    Now it’s time to decide your specific investments.