Le Blog Finance

800px-Oradour-sur-Glane-Hardware-1342 "Christophe bonjour, je suis en train de réaliser un reportage de 52 minutes sur la crise immobilière pour France 5. Je consulte régulièrement votre blog. Bravo pour votre ton et les infos que vous y mettez. Je vous contacte en pensant que vous pourrez peut-être m'aider car vous avez l'air d'être une bonne vigie du secteur immobilier." Etc..Etc..

Bon alors, j'avoue tout de suite que je n'ai pas aidé énormément Isabelle Doumenc, la réalisatrice de ce documentaire de 52 minutes (j'étais complètement débordé, comme souvent d'ailleurs,  par mes différentes activités et je ne lui ai envoyé qu'un pauvre lien qui "collait" avec son sujet) mais en tout cas, cela m'a fait plaisir de voir que les blogs servent parfois aux journalistes. Je serais devant ma télé et sur France 5, ce dimanche soir, à 20h35. Autant dire que le programme a l'air d'être plus qu'alléchant (voir à la suite du message) et que je vous invite bien-sûr à venir commenter le documentaire à la suite de ce billet.

Source : France 5

"Le rêve d'une France de propriétaires promu par le président de la République et sa ministre du logement est-il en train de tourner court ?

Après dix ans de flambée dans l'immobilier, la baisse des prix s'est amorcée en 2008. Des milliers de Français guettaient ce moment pour devenir enfin propriétaires. Mais cet espoir mesuré d'avoir son propre toit, de concrétiser l'investissement majeur d'une vie, est mis à mal, bousculé par la crise financière.

Le secteur de l'immobilier est touché de plein fouet. Les familles ne peuvent plus ou n'osent plus se lancer dans l'accession à la propriété. Les banquiers, dont le métier est de prêter de l'argent, serrent la vis et les conditions d'obtention des crédits se durcissent. Résultat, le nombre des ventes chute de façon spectaculaire. Et par effet de domino, c'est tout un secteur qui s'effondre.

Les agences immobilières ferment par dizaines et les négociateurs au statut déjà précaires sont remerciés. Les entreprises du bâtiment fragilisés par des carnets de commande difficiles à remplir voient les banques leur supprimer les découverts autorisés ou les traites accordées jusque là.

Ce documentaire enquête et tient la chronique de la fin de ce rêve d'une France de propriétaires… "

La photo que j'ai rajoutée est est de Dennis Nilsson, en provenance de Wikipédia et représente Oradour-sur-Glane…

Christophe Yanes

Partager cet article

Article de

78 commentaires

  1. bernard 29 mars 2009 à 01:26

    Toujours dans la nuance…

  2. plein 29 mars 2009 à 09:04

    eheh ben ouais, pas étonnant que sarko préfère une France de proprios à une France de locataires/nomades…
    quand on est proprio, on est pied et poings liés par un bien durable, inamovible, couteux et un super crédit pour le reste de ses jours. on est à la merci de l’état et de la ploutocratie institutionnelle.
    du coup, on a vachement moins envie de se rebeller, car on a quelque chose à perdre.
    les locataires nomades, eux, peuvent s’envoler dès que la situation tourne au vinaigre.
    pas étonnant donc que l’accession à la location soit si difficile et que l’état ne fasse rien pour faciliter les choses :
    exemple, ce qui rend la location si difficile n’est pas la CAUTION, mais le CAUTIONNAIRE, donc réduire la caution ne sert strictement à rien.
    de plus, en favorisant l’émergence de fort loyers, il donne l’envie d’acheter son propre bien. d’un coté, le locataire qui a enfin trouvé l’appartement qui va bien, n’ose plus le quitter de peur de ne pas pouvoir se reloger ailleurs, de l’autre, les hauts loyers incitent à se lancer dans des crédits pour la vie.
    tout est donc fait pour entraver la liberté de circulation et verrouiller les gens sur le territoire.
    seulement voilà; lorsque la situation exige de la mobilité, pour survivre, cet état des choses devient intolérable.
    allez poser la question aux expat voire si ils ont galéré pour obtenir un logement… dès qu’on a l’argent, on a le logement. en france, mm avec 3 années de loyer sur son compte et un job, on ne peut pas si on a pas le cautionnaire, le cdi, 3x le montant du loyer !!!
    cette situation est intolérable et en temps de crise, là ou les gens deviennent insolvables et à qui on demande toujours plus de mobilité pour survivre.
    je serai propriétaire, je commencerai à m’inquiéter pour mes biens, et préventivement, je baisserai mes loyers… dans des situations extrêmes comme ce qui se prépare, mieux vaut avoir des alliés que des ennemis dans ses affaires…

  3. crapo 29 mars 2009 à 12:54

    @plein
    Ta remarque sur la “france de propriétaires” et que l’Etat préfère avoir des propriétaires est très pertinent et je n’avais jamais pensé à celà.
    Bon, de toute facon la situation n’est pas aussi catastrophique que les journalistes se complaisent à dire.
    Comme l’a fait remarqué qunqun sur un autre sujet, oui 3000 agences ont fermés mais combien ont ouverte ?
    Pour ma part, sur mon secteur, sur une 40aine d’agences, j’en ai vu 2 fermer, et 2 autres ouvrir.
    Il suffit de se renseigner auprès des tribunaux de commerce, et bien non, il n’y a pas spécialement de fermeture d’agences immo.
    Certes, il y a surement du dégraissage d’agent co, ou de secrétaire au sein des agences, mais rien de plus.

  4. Il fallait y réfléchir avant. 29 mars 2009 à 13:23

    La solution existe, elle passe par une remise à plat du positionnement marketing des prix (par exemple 1 500 0000

  5. Jissé 29 mars 2009 à 13:46

    Bonjour,
    je suis loin d’être un spécialiste dans l’immobilier, mais je me permet d’exprimer mon avis sur cet article et sur les commentaires précédents.
    J’aime bien la remarque sur la France des propriétaires, c’est effectivement assez pertinent mais ça me semble malheureusement verser un peu trop dans la paranoïa en ne présentant qu’un côté des choses :
    Vouloir un pays de propriétaires à mon avis, c’est aussi vouloir un pays de gens responsables, et de propriétés qui appartiennent aux citoyens, et pas de plus en plus à des étrangers. C’est également peut-être vouloir un pays de gens qui entreprennent un peu plus sur du concret (la pierre) plutôt que sur de l’abstrait (ref. la bulle internet, la vie d’artiste etc). Je n’ai rien contre les artistes et les étrangers (je suis un peu des deux), mais je pense qu’il faut trouver un juste équilibre en rapport avec les réalités économiques et sociales.
    Personnellement, investir dans l’immobilier en ce moment est pour ma part la dernière des priorités : ce genre de projet demande une visibilité sur au moins dix ans sur un ensemble de domaines, comme l’état du terrain, le contexte économique et social dans le coin, la volonté politique de la région et du pays etc. Une capacité qui me semble dans l’état actuel des choses réservée aux profiteurs et aux incompétents, et à peut-être une poignée d’initiés. Ne souhaitant pas appartenir ou me frotter aux premiers, et n’appartenant pas malheureusement aux seconds, je préfère donc dans l’immédiat mettre mes billes dans d’autres paniers.
    Ceci dit, il y a par contre une spécificité bien caractéristique du bien immobilier, enfin du terrain en tout cas, qui est que si c’est vrai que ça coûte cher, c’est un engagement sur le long terme etc holala la vie c’est dur, c’est par contre un bien qui a l’avantage d’être pratiquement indestructible et inviolable : tu peux avoir une bombe qui tombe sur ton terrain, il est toujours à toi.
    La vie de nomade a effectivement quelques avantages, et je suis bien placé pour en parler, pressant le peu qui reste actuellement du citron irlandais avant de mettre les voiles, mais moi, si un jour je veux “rentrer au pays”, il n’y aura rien qui m’attendra…

  6. crapo 29 mars 2009 à 16:06

    Je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de parnoiaque dans le fait que l’Etat veuille garder ses moutons.
    Il suffit de voir la pression qui ait mise sur les expat ou même les paradis fiscaux. Etat = besoin sousous (surtout actuellement).
    Dans d’autres pays, ils n’ont pas tourné autour du pot pour garder leurs moutons (cf mur de berlin ou autre pays socialiste/communiste/soviétique/etc), et ont utilisé la force physique pour arriver à leur fin, alors je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de paranoiaque là dedans.
    Certes, on nous a rabaché à l’école que la Fraaaonnnce était un super pays qui déchire tout, mais le reveil risque d’être brutal pour certains j’ai l’impression.

  7. David 29 mars 2009 à 19:02

    Reportage un peu creux, surtout au niveau des causes de cette crise immobilière : c’est de la faute aux méchants banquiers qui te laissent plus te mettre dans la m…. et des vilains américains qui font n’importe quoi. Mais en France on fait pas mieux avec nos prêts relais et nos maisons à 15 euros par jour, on a nos subprimes à nous.
    Très peu de mots sur le réel problème : les prix des biens immobiliers en France complètement fous et la bulle spéculative des dernières années.
    Déçu !

  8. groumph59 29 mars 2009 à 23:13

    @David,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, reportage bien maigre en informations et trop politiquement correct.
    Il n’y a pas que les banquiers responsables de la bulle immobilière, AI, promoteurs, notaires , l’état et dans une moindre mesure les petits propriétaires…
    Y aurait il eu sencure ou pression de certains lobbys sur ce reportage !!!!

  9. Ciremya 30 mars 2009 à 10:59

    Bonjour,
    J’ai raté ce reportage.
    Y a t-il moyen de le voir en différé ?

  10. Marco 30 mars 2009 à 17:05

    Drôle d’idée de mettre une photo d’Oradour sur Glane après le passage des SS pour illustrer une émission télévisée non ?

  11. Stef 30 mars 2009 à 17:25

    @Plein
    Vous avez raison de souligner ce paradoxe qui demande aux gens d’être proprio et un autre, une réalité du marché du travail qui demande a être mobile géographiquement… ce qui difficile avec un boulet de 20 à 30 ans…

  12. paco07 30 mars 2009 à 19:23

    Entiérement d’accord avec David et groumph59.
    La faute c’est les banquiers… “on ne pouvait pas du tout prévoir la crise”… Jamais, une seule fois la raison est les prix démesurée de l’immobilier par rapport aux revenus des ménages….
    Obtenir un report de 24 mois de son crédit relais, est ce vraiment une bonne chose? on en reparle dans 2 ans qd les prix auront encore perdu 20-30???
    Je suis trés déçu.

  13. Stef 30 mars 2009 à 19:38

    @jissé
    être entreprenant, n’est ce pas la personne qui commence seul (sans l’aide de papa et maman), décide de ses études, n’est ce pas aussi celui qui dispose d’un emploi être capable de louer un logement en dehors de l’aide d’un tiers… comment parler de responsabilité quand celle-ci dépend de l’autre…

  14. mercedes 30 mars 2009 à 21:02

    @ Marco
    J’ai la même réflexion…

  15. Amada 30 mars 2009 à 21:35

    Bonsoir,
    d’abord merci aux auteurs pour ce blog multi-approches que je lis toujours avec plaisir.
    Je suis d’accord avec le scandale que soulève PLEIN : “en france, mm avec 3 années de loyer sur son compte et un job, on ne peut pas si on a pas le cautionnaire, le cdi, 3x le montant du loyer !!!” D’autant que le moindre studio à 500,00 (je ne parle pas de Paris !) élimine la moitié des français (salaire médian) Comment font-ils ? mystère et boule de gomme. Quel choix ont-ils ? Payer des loyers ruineux ou acheter ruineux ?
    D’accord avec David donc aussi pour ces prix fous qui finalement coupent la France en proprio-bailleurs et locataires exangues.
    Et d’accord avec Crapo pour le “réveil”.
    Médiatiquement, on nous gave tellement avec la France pays au top, on nous gargarise tellement avec regardez à côté de l’Espagne on s’en sort si bien, que lorsqu’on fait remarquer que les hôpitaux ne sont souvent pas au top, que les facs sont rongées, qu’il n’y a pas de travail dans ce pays, qu’il rame depuis des années, les non lucides me regardent comme si j’étais une extra-terrestre.
    Certes le pays est beau, mais il est très mal en point, tant économiquement que culturellement, que tout. Il est bloqué ! La crise éco en Espagne ne fait que rattraper un peu brutalement la nôtre. Seule différence et elle est énorme : la mentalité !
    Et pour exemple, cette omission médiatique répétitive sur l’inaccessibilité effective du logement pour la plupart des gens ! Et oui, PLEIN a raison, l’heure est à la prudence et à la mobilité.
    Cordialement Amada
    http://les-deboires-d-amada.over-blog.fr/

  16. Picadia 30 mars 2009 à 22:13

    Je n’ai pas vu le reportage, n’ai pas de commentaire sur l’article sauf celui que mettre une image d’Oradour-sur-Glane pour illustrer le sujet me paraît déplacé.
    De vieilles pierres grecques auraient peut-être fait l’affaire…

  17. crisi valencia 30 mars 2009 à 22:31

    la fance possède un des taux de propriétaires le plus bas d’europe environ 55%.
    Si l’on regarde de plus près les pays qui souffrent le plus ce sont l’espagne ( 85%), l’irlande ( 81%) , la belgique ( 75%) et la grande bretagne (71%) c’est à dire les pays qui ont le plus haut taux de propriétaire .
    A défaut les pays comme l’allemagne, la suisse et les pays bas qui ce sont qui sont les moins touchès pour l’instant par la crise sont les pays avec les taux de propriétaire les plus faibles soit respectivement 47%.37.2% et50 % .
    D’ailleurs ce sont ces pays qui ont été le moins touchés par la folie immobilière . !
    Tiens d’ailleurs c”est le pays ou les commissions d’agence sont les plus faibles ( moyenne 1.60 % aux pays bas, 2.50% en suisse et 3.50% en Allemagne ) .
    La location rapporte beaucoup plus à l’état qu’un propriétaire . Demander au propriétaire, je pense pas qu’il est le même avis que vous .
    Quand aux nombres d’agence , ils diminuent . Pour l’instant nous sommes dans la phase renvoi du personnel et non la fermeture , c’est pareil chez les notaires . J’ai une amie notaire qui m

  18. crisi valencia 30 mars 2009 à 22:40

    @picadia
    ah effectivement je connaissais cette partie de votre histoire.
    Mais pour allez dans le sens de Mrs YANES , les temples grecques ont été détruit par le temps , alors que à ouradour c’est la folie des hommes qui a détruit les maisons . Et dans le contexte de l’article on parle plus de la folie des hommes que de l’usure du temps . Même si elle moins meutrière pour l’instant …….

  19. leon 31 mars 2009 à 00:47

    Le problème réel concerne la création monétaire et les médias.
    En effet regardez comment est créée l

  20. @ Christophe Yanes 31 mars 2009 à 02:49

    Bonjour Christophe,
    Je suis tombé aujourd’hui sur votre mot d’encouragement déposé le 23/03/2009 sur le blog de Patrick Reymond (http://lachute.over-blog.com) ce qui pour moi confirme que vous êtes un gars bien !
    Merci pour lui, et merci à vous. Avec toute mon estime, bonne continuation dans votre aventure.
    signé:
    in-crisis-we-trust

  21. Amada 31 mars 2009 à 22:04

    Bonsoir Crisi Valencia et Léon (plus bas)
    oui, ok pour la crise en Espagne.
    Mais ce pays n’est pas bloqué ! Ils en veulent !
    Alors qu’en France, bientôt pour péter il va falloir aller préalablement demander l’autorisation à la mairie en 3 exemplaires ! On est sclérosés, c’est tout.
    On va devoir se relever les manches, d’accord, encore faudra-t-il y être autorisés ! Essayez d’entreprendre sans vous faire descendre administrativement, et par les taxes, et la paperasse, dès les premiers pas ! On est quand même le pays qui a décidé d’éliminer tous les marroniers des cours d’école à cause du danger de leurs fruits pour nos chers petits, alors que ces centenaires en avaient ombragé sans problème plusieurs générations !
    Ici les “grands” décident/imposent pour les “petits”. Du coup ces rendus “petits” attendent/réclament tout des “grands”.
    Exemple : comme l’écrivait un forumeur sur une autre file, cela fait des années qu’en France l’immobilier n’est pas pensé en terme de ville, de cité, de vivre ensemble. Il est imposé d’en “haut” (Etat, collectivités territoriales en accord avec des promoteurs) sans aucune concertation avec les habitants, les citoyens, le pays. Le seul but c’est la rentabilité (dîte investissement). Le résultat est LAID ! Esthétiquement et socialement.
    Enfin, bon. Je ne sais pas ce qu’il faut faire pour nous réenchanter, et reprendre les rênes de notre vie ensemble.
    Et à ce titre, je suis d’accord avec vous, nous sommes tous co-responsables, parce que nous ne nous sommes pas nous mêmes rassemblés pour choisir ensemble.
    Et oui, Léon, nous sommes laissés bercés et manipulés par ce que Tocqueville avait désigné comme la plus grande menace concernant les démocraties modernes :
    “Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme * pourrait se produire dans le monde : je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme (…)
    Au-dessus de ceux-là s’élève un pouvoir immense et tutélaire * , qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l’âge viril * ; mais il ne cherche, au contraire, qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance (…)”
    (Tiré de : De la Démocratie en Amérique)
    Là où nous en sommes, non ?
    Amicalement
    Amada
    http://les-deboires-d-amada.over-blog.fr/

  22. titi 1 avril 2009 à 13:16

    La vérité c’est qu’en france moins tu bosses plus tu gagnes c’est un comble , si on bossait 40 a 42 heures par semaine on aurait plus de ronds , si on arretait de tous externaliser a l’international nos salariés seraient plus riche , le soucis c’est que les société sont trop taxé rien qu’en charge sociale.
    Lorqu’un patron donne 1000 euros brut ca lui coute en vérité 1450 euros , tous le monde critique les % des AI et notaires mais qu’en est il pour l’etat est ce que le salrié qui gagne 1000 va moins souvent a l’hosot qu’un mec qui gagnent 2000 c’est pas vrai donc pourquoi appliquer un % au lieu d’un forfait sur les masses salariales , je suis désolé de parler comme ca mais il doit y avoir un prix de revient pas habitant sur 85 ans de son existance pourquoi ne pas l’étalé durant son plein emploi?
    C’est peu etre dégueulasse ce que je dit mais en tant que patron j’en ai plein le cul de payer pour les autres.Concernant les prix de l’immo ils ont augmenté certes, mais si on avait possibilité de dégager du foncier et de batir on aurait peu etre moins de pression , car en france on a beau dire que des logements sont dispo si ces des merdes les gens achetent pas et c’est normal , il faut batir du neuf , détruire l’ancien pour rebatir du neuf tant qu’on ne rentrera pas dans ce cycle on aura toujours trop de pression et les prix ne flechiront pas de maniere significative.
    Il faut aussi arrete les conneries : pour construire un terrain y a 10 ans avec un acces de 2 m de large on avait le permis maintenant faut 3.80 m pour l’acces des pompiers , depuis quand sur les routes la voirie a presque doublé?
    Y a plein de truc qui me dépasse.
    Il faut urgement créer de la richesse industriel , de la productivité et arretez d’importez.
    Le commerce faut le remettre dans le centre ville en proximité.
    Le fond de ma pensé c’est que internet devrait se limiter a l’information et pas au commerce , je serais curieux de savoir combien d’emploi a détruit internet et combien il en a crée .

  23. Amada 1 avril 2009 à 14:55

    Titi bonjour,
    deux choses : d’abord il faut arrêter de prétendre que les gens qui n’ont pas de travail sont des paresseux, le font exprès, “profitent”. Ils en souffrent ! Arrêter de prétendre que les centaines de milliers de gens qui se retrouvent sans travail du jour au lendemain depuis ces derniers mois, sont des privilégiés ou je ne sais quel autre type de mépris.
    Ensuite, oui, les Tpe, Pme sont souvent coincées (financièrement, par les banques qui leur ponctionnent je ne sais combien de frais pour des retards de paiement alors que tout le monde est en flux tendu, par la paperasse (3,80 au lieu de 2, etc)). etc.
    Sans parler des petites oligarchies qui tiennent l’immobilier, entre autres, au bout de leurs pinces : notamment le foncier, oui. Et la non pensée de la ville.
    Moi, je suis d’accord qu’il faudrait détruire toute la laideur et l’incohérence qui se sont mises en place depuis les années 60-70 et recontruire de la VILLE (avec des rues, pas des impasses privées qui bouffent de la place pour rien, bloquent les axes de circulation etc.)
    Mais quel coût ? Et qui aurait le courage de le proposer ?
    Quant à l’assurance santé Titi, je ne suis pas d’accord pour qu’on la réduise. Mais il y a d’autres solutions pour la financer que les charges salariales : par exemple la taxe Tobin proposée par ATTAC depuis des années.
    Amicalement
    Amada

  24. crisivalencia 1 avril 2009 à 15:07

    quoi ils en veulent , qui t’as dit ça . je ne sais pas qui t’as fait croire ça , mais l’espagne est un vrai problème , ma famille passe son temps à pleurer de ne pas trouver d’emploi . Le chomage étouffe le pays dans des proportions dramatiques . Tu parles de construction laide en france . Je peux t’amener deux architectes très connu qui te diront le contraire galatrava et boffil et qui eux aussi ont du quitté l’espagne pour apprendre à construire des bâtiments . Tu parles de bétonnage, l’espagne est devenu la côte la plus moche d’europe, ma grand mère s’est fait expuler de sa maison de pêcheur à valence pour ( pour ceux qui connaissent (en face du jet d’eau en forme de barque) pour que l’on puisse créer des boîte de sardines pour allemands. Il y a 500 000 logements construit de manière illégal sur la côte espagnole plus moche les uns que les autres . Les espagnols sont comme zapatero ils ne savent plus ou ils en sont . et ne savent pas quoi faire . Une haine immonde s’installe de ce pays ( pour ceux qui parle l’espagnol tapez 20 minutos valencia, allez sur l’article “el ladrillazo “, la violence des propos contre l’europe , les Ai et zapatero est inoui . A coté d’eux vous êtes des enfants de coeur sur ce site .
    Tu sais même si il n’y avait pas eux la crise , l’espagne ce serait quand même effondrait . Car comme je dis “Espana perdio la sonrisa “.

  25. Stef 1 avril 2009 à 19:22

    @Titi,
    Vous découvrez ce que veut dire vivre en société?
    Pour rappel les cotisations sociales sont du salaires qui rendent un service à l’ensemble de la société, vous y compris.
    Maintenant concernant votre fable à 1000

  26. crapo 1 avril 2009 à 19:33

    en france, vivre en société = se faire taxer. Quelle vision de merde de la société, et il y en a qui sont fiers d’arborer cette vision.
    Comment peut on être fier de cette idéologie quand on voit ce que ca a produit aujourd’hui.
    A vomir.
    Et vu qu’on est les champions des taxes tout pays confondus, nous sommes la lumière du monde ! de l’humanité ! Et nous allons pourfendre les impurs pays énemis qui herberge les salopards de fuyards ! vive sarkozy, vive le socialisme, et vive la france !

  27. Amada 1 avril 2009 à 19:38

    Si Espana perdio su sonrisa… Entonces…
    Alors ok Crisivalencia.
    Je suis d’accord que la côte espagnole a été saccagée (la française aussi en grande partie).
    Et d’après ce que tu racontes, donc, l’oligarchie a fait pire qu’ici.
    C’est vrai que cela fait bien 10 ans que je n’y suis allée.
    Mais tout de même, je garde de ce peuple un souvenir fort !
    Conclusion, c’est toute l’Europe, c’est le monde, qui est en crise profonde et structurelle. (Les chiffres de croissance de la popu mondiale sont terrifiants).
    Mais cela dit, puisque tu sembles très proche du peule espagnol et aussi du peuple français, dis moi :
    tu ne vois aucune différence de mentalité ?
    J’aimerais bien avoir ton avis.
    Cordialement
    Amada
    Ps: merci pour le lien.
    http://les-deboires-d-amada.over-blog.fr/

  28. Stef 1 avril 2009 à 20:16

    @Crapo
    Notre anarchiste de service …
    Qui oublie de dire dans ces champions des prélèvements obligatoires que la France n’a que la médaille en chocolat en Europe derrière la Suède, la Finlande et le Danemark… et qui oublie aussi(histoire de pouvoir comparer) de préciser le niveau des services publiques rendus…
    Bref une jolie comptine bien apprise…

  29. Amada 1 avril 2009 à 20:16

    Merci Crisivelencia;
    je viens d’aller sur le site espagnol dont tu donnes le lien.
    J’ai lu les commentaires.
    C’est incroyable comme ce sont exactement les mêmes langues de bois, les mêmes pratiques (en pire on dirait cependant) et
    le même type de commentaires (va voir sur le Figaro, tu verras).
    Merci donc
    Amada

  30. fullup 2 avril 2009 à 05:57

    Bon tout le monde y va de sa petite connaissance, petite experience, petit savoir, petite queue, ça se paluche à trouver ce qui ne va pas, et on voit à travers chaque commentaire, que l’idéologies, la théorie de chacun s’arrete à son bien etre, à sa porte.
    la vie elle passe, le monde change, se qui ont plus de boulot en chie, les autres survivent ou s’en foutent totalement, certains patrons chient sur tout le monde, savent qu’il risque peu, et font les faux jetons et personne n’y peu rien, pire encore si nous étions à leur place nous ferions pareil, les gens sont idiots, on mérite ce qu’on à batit, ou laisser batir.
    bonne chance à tous

  31. crapo 2 avril 2009 à 07:25

    Euh, si c’est si facile d’être patron, rien ne t’empeche de l’être du jour ou lendemain hein.
    Si t’as pas des potes énarques, effectivement bonne chance à toi :) .

  32. lecat 2 avril 2009 à 10:20

    Et ca se chamaille, et ca se chamaille!!!
    MDR

  33. coco 2 avril 2009 à 13:35

    J’ai trouvé de la propagande sur MSN actualité, un media populaire en quelque sorte, hein.
    La baisse des taux des crédits immobiliers se poursuit, plus lentement mais toujours sûrement, selon le dernier baromètre du courtier Empruntis.com, publiée mardi.
    « Mars enregistre de nouvelles baisses sur les taux des crédits immobiliers », constate le courtier en préambule de la dernière édition de son baromètre, publiée mardi après-midi. Des baisses de 0,10 % en moyenne, après des replis de 0,20 % en février et 0,25 % en janvier. En cinq mois, les taux ont perdu 0,90 %. En moyenne, Empruntis observe des taux de 4,40 % pour les prêts à 15 ans et de 4,55 % sur 20 ans, soit des niveaux comparables à ceux en vigueur au mois de juin 2007 ? « à la différence notable que les prix sont plus bas qu’ils ne l’étaient à cette période ».
    Bonne nouvelle donc. A en croire le courtier, ces conditions favorables ont soutenu le marché et le mois de mars, « premier de ce temps fort pour l’habitat, a été marqué par une augmentation très nette des demandes de crédit ». Une hausse qui « semble confirmer la reprise du marché, timidement ressentie depuis le début de l’année 2009 ». Avril, autre mois « fort » pour le secteur, devrait voir une stabilisation, voire une « très légère baisse » des taux, poursuit Empruntis.

  34. zyx 2 avril 2009 à 20:29

    pas de nouveau billet ?

  35. logique 2 avril 2009 à 22:42

    ca commence a perdre un peux de sa vigeur se blog.

  36. lecat 3 avril 2009 à 10:08

    hei!!!
    La photo de l’article me fait penser à ORADOUR/GLANE, village au nord de LIMOGES pillé et brulé durant la seconde guerre mondiale. Un site preservé et laissé en l’etat depuis plus d’un demi siecle: poignant!
    Gratuit jusqu’en 2004 2005, l’etat a jugé bon d’ammenager un memorial flambant neuf moyenant contribution, par contre il laisse à l’abandont, quasi sans entretien, les vestiges du village…
    Pas mieux que nous AI, dans le genre arnaqueur!!! MDR

  37. lecat 3 avril 2009 à 10:27

    Et bien oui c’est ORADOUR, j’ai passer le curseur sur la photo et j’ai eu la confirmation!!!
    Ah bin au moins j’aurait appris qq chose sur ce blog!
    Ceci dit, je trouve un poil deplacé l’allusion avec ce village, comparer la crise economique avec la barbarie qu’a vecu les habitants de ce village, ca me gene un peu, à la limite du respect!
    Mais c’est peut etre parce que je m’y suis rendu et j’ai pu percevoir l’atmosphere qui y regne, on en ressort avec la gorge nouée.

  38. zyx 3 avril 2009 à 10:36

    c’est aussi ce qui est marqué dans l’article …

  39. lecat 3 avril 2009 à 10:43

    oui mais je viens de temps en temps sur ce blog et je le lis en diagonale.
    Mais l’idee principale n’etait pas de dire MOI JE, moi je connais ORADOUR…

  40. dd 3 avril 2009 à 13:02

    Le prix d’achat du bien à vendre c’est l’acheteur qui le fixe. Le bien en vente ne vaut ce qu’un acquéreur est prêt à mettre.
    Ne devenez donc pas le prochain pigeon.
    Pour ma part -50% c’est mon dernier et c’est tout ça ne vaut pas plus.

  41. gabelle 3 avril 2009 à 13:07

    que deviens patrick reymond ?
    tu as gagné au loto?
    enchainé au fond d’un cave par les agents de la f na i m ?
    marre de nos conneries?
    l’usure du temps?
    bon en tout cas merçi pour tout si on ne devais pas te revoir.

  42. lecat 3 avril 2009 à 13:23

    enchainé au fond d’un cave par les agents de la f na i m ?
    Pas mal! MDR
    bin y faut bien rire de temps en temps!

  43. titi 3 avril 2009 à 16:39

    @Stef le dispositif zero charge s’adresse uniquement sur 2009 et 2010 il a pour but d’insciter l’embauche jusqu’a un taux horaire maxi de 1,6 fois celui du smic.
    L’employeur bénéficie d’exonération de ces charges uniquement pour la partie patronales et non salariales.
    Ce systeme a uniquement pour but d’embaucher tout en laissant le salaire le plus bas possible
    C’est une superbe idée tu trouves?
    Moi perso je trouve ca a chier, et c’est du bricolage

  44. Stef 3 avril 2009 à 17:35

    @Titi
    Ah bien sur des entreprises qui bénéficient de l’aide de l’

  45. Nick 3 avril 2009 à 22:33

    Marrant ces réflexions sur les cotisations, assurances chômages, maladie, etc.
    Je rappelle quand même que ce qui a rendu la crise mondiale c’est pas la sécu française mais l’appât du gain par les plus riches parmi nos banquier (traders européen – y compris français -, US, etc.)
    Certains esprits par contre cherche visiblement à faire porter le fardeau des errements du très grand capitalisme sur la base de la société… pour sauver leurs gains ?
    Après tout c’est ce que ces gens font depuis un certain temps maintenant…

  46. titi 3 avril 2009 à 22:44

    les patrons payent , meme avec le dispositif zero charge , les charges salariales ce que les patrons ne payent pas :
    - c’est les assedics et c’est normal car ce dispositif a pour but d’embaucher donc de réduire le chomage donc le patron va pas embauché et continuer a payé les assedics.
    - sécurité social mais beaucoup de société dont la mienne offrent la mutuelle ( a choisir au final vaut mieux payé une mutuelle que la secu qui ne rembourse pas grand chose)
    En france le probleme c’est qu’il a trop de gens qui ne bossent pas par rapport a ceux qui bossent.
    Faisons le calcul il y a environ 65 000 000 de personne en France soit
    12 100 000 de personne agées
    20 000 000 d’enfant ou d’étudiant non productif
    donc il reste
    32 000 000 de personne pour s’assumer eux et les 30 autres millions qui ne payent pas ou plus.
    Il y a un déséquilibre flagrant.
    Je suis peu etre direct mais pour les employeur et salarié on perd un fric fou avec ses charges.

  47. Stef 4 avril 2009 à 13:12

    @Titi,
    Ces 30 Milliards d’

  48. crisivalencia 5 avril 2009 à 10:28

    @amada
    il existe une énorme différence de mentalité entre les français et les espagnols .Vous les français vous êtes constamment entrain de vous dévaloriser ( combien de fois j’entends je n’y arriverai pas ,c’est trop dur , c’est impossible, vous hésitez mais vous le faîtes et souvent bien ) , en Espagne vous pouvez demander quelque chose à n’importe qui il le fera sans hésiter sans même se poser la question de savoir si il peut le faire . il le fera mais souvent très mal .J’expertise les biens immobilier et je peux te dire qu’en Espagne j’ai l’impression d’avoir à faire des enfants.
    Souvent on dit les espagnols ont le sens de la fête , je le pensais aussi . Mais si pour toi boire sans soif , crier le plus fort ( d’ailleurs en Espagne les normes acoustiques vont être appliquées , résultat plus de 90 % des bars et discothèques , hors normes , d’ailleurs combien d’entre vous ont du se plaindre de bruit lors de leurs vacances ), se droguait , c’est faire la fête alors oui on est les champions du monde .Mais en france vous êtes beaucoup plus drôle , je rigoles plus en France avec mes associés qu’en Espagne avec ma famille ( c’est grave ).
    Regardez le nombre de films drole que vous avez en france , ( bon les chtis moi j’ai rein compris ) .
    La différence entre l’Espagne et la france . c’est que nous nous avons une trop grande confiance en nous ( j’aime pas faire ce parallèle mais ) nous avons le syndrome de la wehrmacht(nous avons cru qu’avec nos succès économiques nous étions invincibles et que rien ne pouvait nous arriver , alors nous n’avons pas assurer nos arrières et voilà le résultat 3.6 millions de chomeurs ( 16.0% pas mal ) un déficit estimé à 8.6% , un pib en recul de 3.9% et un premier ministre au bord de la dépression , un football en ruine ( nous à valence les joueurs ne sont plus payer , le stade à l’arrêt , des dettes colossales. vous critiquez votre football , mais au moins le votre il est à peu près saint. “J’aime bien votre phrase , il vaut mieux être que paraître”, tu vois c’est ça la différence entre vous et nous . Vous êtes ce que vous êtes avec vos défauts et vos qualités , mais nous après le franquisme on va voulait être ce que l’on était pas ( des riches arrogants ) .Mon pays s’enfonce dans le racisme et le facisme. et les années à venir s’annoncent très sombres. alors ne soyez pas surpris si vous voyez apparaître des choses d’un autre temps pour vous ( par exemple dans certains café d’andalousie vous verrez “prohibido a los negros y moros” ( arabes ).
    Nous avons les mêmes problème que vous , cette crise financière s’est transformé en crise morale , et nous essayons de trouver des coupables ( banques , agence , gouvernement , fonctionnaire , sportif ( regarde 20 minutos valencia le sujet sur les 50 millions de dollars prêté à valence ( commentaires ) )L’espagne s’épuise dans une recherche désespérée d’un coupable , alors que nous sommes tous coupable de ce qui arrive . de celui qui a payé sa maison à 400 000 euros à celui qui place son argent sur un livret A. Nous avons voulu tous profiter de cet argent qui proliférer comme les mauvaises herbes dans un gazon .Moi je ne fais de différence entre un type qui pollue peu et celui qui pollue beaucoup, car ils sont du même côté. alors en ce moment en espagne tout le monde se bat en disant que l’autre en à profiter plus que soi .
    cela n’a aucun sens , car nous nous sommes tous mal comporté, moi le premier .
    Tu veux savoir la différence entre les français et les epagnols .C

  49. Amada 5 avril 2009 à 20:53

    Merci crisivalencia
    pour cette longue réponse, j’apprécie.
    Je viens, moi aussi, de te faire une longue réponse et elle a sauté ! Alors je recommence ! Et je vais sans doute le faire en deux morceaux sinon, je crois que ça ne rentre pas !
    Quelques remarques :
    I- d’après ce que tu dis,après Franco, l’Espagne s’est engouffrée dans la mondialisation et le libéralisme avec sa pensée unique et sa réduction de la valeur à l’argent, peut-être avec plus d’enthousiasme qu’en France vu le frein antérieur. Mais je te signale qu’ici c’est idem : pensée unique (ou opinion qui se fait passer pour de la pensée) et si à 50 ans t’a pas ta rollex t’as raté ta vie.
    J’espère seulement que cette “destruction” culturelle sera rattrapable par les uns et les autres…
    II > La différence entre l’Espagne et la France, c’est que nous nous avons une trop grande confiance en nous.
    Peut-être, mais ici en France, l’initiative a été laminée. Non ? C’est peut-être cela que j’appelle “ils en veulent” alors que nous on est bloqués. Et que tu appelles pas de confiance en nous (je crois que c’est pas de confiance qu’on va pouvoir passer les barrages procéduriers et autres dysfonctionnements pénibles qui plombent toutes les actions, y inclus les préjugés d’ailleurs).
    III-> L’Espagne s’épuise dans une recherche désespérée d’un coupable.
    Et pas la France ? Désolée, idem sauf que les désignés tels sont plus variés : les banques, les fonctionnaires, les “assistés”, les syndicats, les parachutes dorés. C’est plus divisé, c’est tout (au profit de qui ou de quoi ? A méditer)
    Je suis d’accord, nous sommes tous co-responsables par cupidité ou illusion. Faute d’avoir voulu voir, ou osé dire
    ou AVOIR PU LE FAIRE (l’espace public est très fortement vérouillé en France !) Ce depuis des années. (Je ne suis pas la seule à le dire, E. Badinter entre autres, a pu le glisser à l’occasion d’une émission télé de 2006 je crois : ceux qui ne pensaient pas comme il fallait (dont elle) ont été exclus pendant près de 30 ans de la parole publique. Cela fait des années qu’en France on n’écoute plus ceux qui pensent, au profit de ceux qui font semblant en flattant la sensibilité dominante ou des “experts” au service de tel ou tel groupe d’intérêt ! Heureusement, Il y a cependant depuis précisément les émeutes de 2005, un petit retour de la pensée sur la scène publique – d’où qu’E. Badinter a pu noter ce point : petit ouf ! Petit parce que ce pays s’est deshabitué de l’effort de penser et préfère les batailles d’opinions.
    (suite après)

  50. Amada 5 avril 2009 à 21:17

    Crisivalencia suite.
    IV- > Mon pays s’enfonce dans le racisme et le facisme.
    D’après ce que tu racontes, c’est visiblement inquiétant côté racisme. Mais ici cà l’est, encore invisiblement, côté fascisme. De plus en plus d’arrestations de blogueurs, journalistes, professeurs, et même élèves ! Le sais tu ?
    V- > résultat pour nous un pays détruit , une jeunesse abandonné.
    ICI AUSSI la jeunesse est larguée et plus qu’on ne le croit.
    http://www.mondialassistance.fr/img/mondial_assistance_france_convergence/synthese-des-resultats_tcm82-118014.pdf
    - > Une économie en berne.
    Parce que pas en France ? Tu rigoles ! Ce n’est pas parce que l’Espagne “rattrape” en deux ans la chute lente et insidieuse de l’économie française en 30 ans que tout va bien en France ! (Les chiffres du chômage, tu le sais, ne reflètent pas du tout ce qui se passe).
    Cela dit, d’accord, la protection sociale est plus grande ici.
    D’accord.
    - > une culture à l

  51. Lexpert 7 avril 2009 à 11:36

    Le Centre de Formation du Réseau National L

  52. brazil flag emoji 24 janvier 2019 à 21:35

    Appreciating the time and effort you put into your site
    and in depth information you present. It’s awesome to
    come across a blog every once in a while that isn’t the
    same out of date rehashed material. Fantastic read! I’ve saved your site and I’m including your
    RSS feeds to my Google account.

  53. Roseanna 24 janvier 2019 à 22:08

    Hi there! I’m at work browsing your blog from my new iphone 3gs!
    Just wanted to say I love reading through your blog and look forward to all your posts!
    Carry on the fantastic work!

  54. brazilian wax kit 25 janvier 2019 à 21:32

    Hello it’s me, I am also visiting this web site regularly, this web site
    is truly fastidious and the people are truly sharing
    nice thoughts.

  55. Shasta 26 janvier 2019 à 00:32

    If you want to grow your experience just keep visiting this website and be updated
    with the most recent news posted here.

  56. Gidget 26 janvier 2019 à 03:34

    And this is an funding danger worth taking.

  57. Tesha 26 janvier 2019 à 04:38

    Good post. I learn something totally new and challenging on blogs I stumbleupon on a daily basis.
    It’s always helpful to read articles from other authors and practice something from
    other websites.

  58. Brendan 26 janvier 2019 à 10:41

    All kinds of investments come with sure risks.

  59. Sienna 26 janvier 2019 à 19:43

    Please let me know if you’re looking for a article
    author for your site. You have some really good articles and I feel I would be a
    good asset. If you ever want to take some of the load off, I’d love to write some articles for your blog in exchange for a
    link back to mine. Please blast me an e-mail if
    interested. Kudos!

  60. Antoine 27 janvier 2019 à 06:30

    Consider investments that provide quick annuities.

  61. Landon 27 janvier 2019 à 06:38

    Take into account investments that supply fast annuities.

  62. Sherman 27 janvier 2019 à 16:46

    A financial advisor is your planning companion.

  63. Rory 27 janvier 2019 à 20:48

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  64. Lucas 6 février 2019 à 23:06

    Now it’s time to decide your specific investments.

  65. Tawnya 7 février 2019 à 01:48

    Now it’s time to pick your particular investments.

  66. Gale 7 février 2019 à 07:41

    That is true for investment recommendation as effectively.

  67. like this 8 février 2019 à 01:12

    I simply want to mention I am just new to weblog and seriously savored your blog. More than likely I’m planning to bookmark your website . You certainly come with excellent writings. Many thanks for revealing your blog.

  68. Jade 8 février 2019 à 06:34

    Thanks to your curiosity in Funding Recommendation.

  69. Lawerence 8 février 2019 à 06:57

    A monetary advisor is your planning companion.

  70. Jerold 9 février 2019 à 05:18

    All sorts of investments include certain dangers.

  71. Kelle 10 février 2019 à 15:25

    Investors do pay direct and indirect prices.

  72. Rosalie 15 février 2019 à 01:10

    All kinds of investments come with certain dangers.

  73. Lillie 16 février 2019 à 01:48

    Buyers do pay direct and indirect costs.

  74. Winfred 16 février 2019 à 01:49

    Traders do pay direct and indirect costs.

  75. Effie 18 février 2019 à 02:34

    Traders do pay direct and indirect costs.

  76. Charlene Tamburrelli 18 février 2019 à 21:11

    I made a few songs and I want to know how to alter the copyright content on an MP3 file so I can share it online? I want to add (p) Swagers Studios (2009) to the copyright content and was wondering if it was possible. Any help is greatly appreciated.. It’s still not letting me edit the copyright content. Ive noticed that some MP3′s I downloaded off the net have unofficial copyrights like ZOMG company. If you can’t help it’s okay.

  77. Dale 19 février 2019 à 04:25

    And this is an funding threat worth taking.

  78. John Deere Service Manuals 19 février 2019 à 16:58

    Great goods from you, man. Ive understand your stuff previous to and you are just extremely wonderful. I really like what youve acquired here, certainly like what you are saying and the way in which you say it. You make it entertaining and you still care for to keep it smart. I cant wait to read much more from you. This is really a tremendous site.