Le Blog Finance

Le déficit de logement existe mais uniquement dans le logement social

Antisocial Certains (voir nombres) d’entre vous ont parfaitement compris ce sujet mais il me semblait important de préciser une fois encore de quoi l’on parle lorsque divers intervenants (essentiellement des promoteurs) annoncent par-ci par-là qu’il manque en France entre 800 000 et 1 million de logement… Logement du quoi au fait ? Du privé ou du social ? La précision se fait rare dans les interviews…

En fait de pénurie, c’est dans le logement social embouteillé qu’il manque la grande majorité des logements "à construire". Comme les prix du privé ont trop augmenté, nombreux sont ceux qui se sont mis au chaud, dans le "social", en attendant que cela se calme.

Autrement dit, et s’en avancer des chiffres dont je ne dispose pas de toute façon, la hausse des prix dans le secteur privé a amplifié la crise dans le secteur social en freinant la circulation (ou fluidité) entre sortants/arrivants et qui voulait que le cheminement logique se fasse ainsi : logement social puis (pour les plus chanceux) accession à la propriété. Ceux qui ont une place dans le social y restent encore plus qu’avant et la crise économique fragilisant encore plus les locataires sociaux, il vont être encore mois enclin à bouger. Bref, dans le social, une partie des locataires pourraient aller voir ailleurs si les prix de l’immobilier privé redevenaient très abordables ou si l’économie venait à se redresser vivement, ce dont je doute pour l

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. pigeo 3 janvier 2009 à 15:37

    Pardon pour mon ignorance, mais vous mettez en opposition logements sociaux et privés …
    Cependant il ne me semble pas que logement social soit synonyme de publique … et que privé puisse être social.
    Une connaissance proche travaillant dans la promotion immobilière privée m’ayant expliqué qu’étant donné l’état des choses ils se rabattent sur le social et le logement étudiant qui sont deux créneaux sans fond.