Le Blog Finance

Remontée du chômage et durcissement des conditions de crédit

Anpe Histoire de creuser un petit peu plus le sujet et ainsi contester (encore)  Michel Mouillard et sa prévision du retour au beau fixe, intéressons nous au chômage. Personne ici ne contestera qu’une bonne partie de l’année 2009 risque d’être destructrice d’emplois ou créatrice de chômeurs, c’est selon. D’ailleurs, il est évident que certains grands groupes qui ne sont pas en difficulté en profitent pour faire des purges d’effectifs, noyées dans la masse des licenciements. Qui dit remontée du chômage dit risque accru de future précarité pour nombre de salariés, employés, cadres, vous, moi. Les banques vont avoir encore plus intérêt à se couvrir contre les impayés en demandant de solides garanties (l’apport, toujours l’apport, mais pas que

Partager cet article

Article de

10 commentaires

  1. robert 10 décembre 2008 à 22:57

    Mouillart se trompe aujourd’hui comme il s’est toujours trompé auparavant.
    La correctioin des prix va être sévère et inévitable.
    La baisse entraîne la baisse. Je suis obligé de vendre beaucoup moins cher que prévu parce que j’ai trouvé un acheteur qu’à ce prix là donc je vais racheter beaucoup moins cher et donc tirer le prix au plus bas.
    Les acheteurs potentiels (pour le peu qu’il en reste)ont littéralement fui le marché. Bye Bye. On repasseras quand les prix seront raisonnables et en corrélation avec la réalité des salaires et du pouvoir d’achat.
    Et bientôt les voitures à -50%.

  2. antichomeursssss 10 décembre 2008 à 23:03

    pour faire court, je connais dans mon secteur pro (ingénieurie) des prestataires qui se font dégagé du jour au lendemain de cz le client alors même qu’ils ont du boulot et sont en pleine bourre sur des projets en cours. à certain de ces presta, leur patron à dit par téléphone qu’ils navaient pas besoin de rentrer en interne dans la boite… ils recevrons leur lettre de licenciement…Et pour les salariés du dit client, la situation n’est guere meilleur…
    tout le monde retient son souffle…
    on essaye de ranger ses fesses au mieux… on prend la place d’un autr moins bon sans état d’âme… les couloir de l’entreprise normalement grouillant sont vides… les gens restent moins longtemps à la machine à café, et les tension entre salariés/presta et/ou presta de boite A et presta de boite B ressurgissent…
    bref c’est la fète…

  3. nanar 10 décembre 2008 à 23:05

    Il y a aussi le phénomène suivant:
    Je n’arrive pas à vendre donc je ne peux pas acheter la banque refuse le prêt relais (et c’est la réalité d’aujourd’hui).
    Donc c’est une autre vente qui ne se fait pas et ainsi de suite. C’est l’effet boulle de neige.
    Personnellement je n’ai jamais autant vu de panneaux à vendre. C’est terrible. Mais où sont donc les acheteurs encore solvables qui veulent s’en prendre pour 30 ans avec la corde au coup?

  4. anticorde 10 décembre 2008 à 23:15

    @ nanar:
    bin justement ils se sont tous laissé passé la corde… quand aux autres solvable comme moi par exemple (enfin tant que j’ai encore un boulot hein…) bin on attend justement pour ne pas avoir à payer toute sa vie un appart pourri et tout petit.

  5. LeD 10 décembre 2008 à 23:30

    je pense qu’il peut avoir un redemarrage de l’immo : l’effet “return to normal” mais apres hausse ou baisse mystere

  6. un jour ou l'autre 11 décembre 2008 à 00:25

    moi je predis une remontée fulgurante du prix de l’immobilier dans moins de 50 ans.on parie?

  7. gabelle 11 décembre 2008 à 09:11

    ne vous inquietez pas chers compatriotes ce qui arrive a la grece ne peux pas nous arriver …
    pour vous remonter le moral..
    http://www.senat.fr/questions/base/2001/qSEQ010935161.html
    je cite un extrait;
    M. Roger Karoutchi appelle l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur les circuits clandestins de vente d’armes en France. Les malheureux incidents qui se sont déroulés il y a quelques jours à Béziers ont brutalement rappelé à l’opinion publique l’existence d’un marché d’armes lourdes, sur fond de recyclage international, dans certains de nos quartiers. Pourtant, le phénomène n’est pas nouveau.
    Il rappelle que le 30 novembre 2000 onze lance-roquettes provenant de l’armée serbe ont été saisis dans un garage automobile de Nanterre (Hauts-de-Seine).
    Quelques semaines plus tard, quatre armes similaires ont été retrouvées à Vaujours (Seine-Saint-Denis).
    Depuis plusieurs années, des pistolets-mitrailleurs, fusils d’assauts, pains explosifs, dynamite et autres détonateurs circulent ainsi librement et impunément dans nos cités. Dès lors, tout un chacun peut, monnayant quelques milliers de francs, obtenir un véritable arsenal de guerre.
    depuis 1995 + de 50 lances roquettes ont etes saisis par les douanes , donc on peut penser que plusieurs milliers sont passé a travers
    quelques uns pour le banditisme, quelques uns pour le terrorisme, un peu pour les collectionneurs et les autres c’est pour quoi faire?????
    le remake de 1789???
    quand on pousse les gens au desepoir… faut s’attendre a des reactions,
    je ne cautionne en aucun cas la violence ,
    je rapporte les fait,simplement la note vient du senat français..

  8. Yann 11 décembre 2008 à 09:58

    Je travaille à la Défense chez un gestionnaire d’actif en tant que consultant. Les projets, y en a pas mal, mais on nous vire comme meme. Heureusement il y a 2 ans, quand on préparait la venu de notre fils, on faisant des recherches pour connaitre le marché immo, je suis tombé sur ce site. Je n’ai pas acheté ! Encore merci pour les conseils avisés. Depuis, je suis ce site quotidiennement.
    Bon courage pour les travailleurs, les temps vont etre difficiles.

  9. Yann 11 décembre 2008 à 09:59

    Je travaille à la Défense chez un gestionnaire d’actif en tant que consultant. Les projets, y en a pas mal, mais on nous vire comme meme. Heureusement il y a 2 ans, quand on préparait la venu de notre fils, on faisant des recherches pour connaitre le marché immo, je suis tombé sur ce site. Je n’ai pas acheté ! Encore merci pour les conseils avisés. Depuis, je suis ce site quotidiennement.
    Bon courage pour les travailleurs, les temps vont etre difficiles.

  10. colombo_35 11 décembre 2008 à 10:54

    Il y a aussi une nouvelle catégorie de gens :
    Ceux qui n’ont pas acheté car c’était trop cher, qui ont les moyens d’achetés aux prix actuels, mais qui par défiance au système ne le feront pas.
    Le non achat d’un bien immobilier ou d’une voiture quand on en a les moyens est bien plus efficace qu’un vote blanc ou protestataire pour exprimer son refus du système.