Le Blog Finance

Faites vos jeux, rien ne va plus

Roulette110807 Tiens, c’est déjà la nouvelle saison qui s’annonce… Standard & Poor’s dégaine dans les premiers pour nous prévenir que l’immobilier va baisser l’an prochain de 10 % mais pourrait remonter d’ici 2011 du fait d’une insuffisance démographique…etc. Des analyses en tout genre, nous allons en manger ces prochaines semaines entre le bilan de l’année écoulée qui ne sera pas le même entre Fnaim, notaires & Co. ainsi que sur des prévisions qui dans le contexte actuel ne valent pas grand chose à un horizon 6 mois – 1 an. Tout est évidemment à prendre avec des pincettes mais ce qui est clair c’est que les chiffres négatifs vont êtres affichés pour l’année entière à venir. Monsieur Lambda, français moyen décidé à acheter de l’immobilier en 2009 va se dire que rien ne presse puisque de toute façon cela baisse tout au long de 2009…

De quoi entretenir la baisse pour 2010, j’exagère à peine en écrivant cela. Qu’il est loin le temps où les prévisions annuelles affichaient des chiffres "plus" à tour de bras, j’en ai un peu la nostalgie. Le but du jeu sera entre ces diverses prévisions de faire une moyenne pondérée afin d’arriver à un chiffre unique qui indiquerait qu’elle va être exactement la baisse future, non ?

Considérez ce billet, de ma part, comme une moquerie vis-à-vis de tous ces prévisionnistes qui ont toujours ou presque tord. J’hallucine devant ces chiffres forcément révisés en cour de route mais qui alimentent les journaux en début d’année dans les rubrique "patrimoine-finance".

Si quelqu’un a une idée du chiffre à fin 2009 par rapport à fin 2008, qu’il n’hésite pas, personne ne gagne, personne ne perd de toute façon.

Image sur www.gamblingplanet.org

Partager cet article

Article de

22 commentaires

  1. Nam 18 décembre 2008 à 23:43

    Fo pas exegerer quand même. Moi j’ai mis une annonce ya 3 jours pour jauger le marché et j’ai reçu 60 coup de fils pour venir visiter. Du coup finalement je vais attendre un peu pour vendre, de toute façon c’est pas trop risqué car c’est pour m’aggrandir que je dois vendre et que j’ai intérêt à ce que les prix baissent à max! Pas grave si je ne vend pas au max.

  2. Nam 18 décembre 2008 à 23:58

    En plus je vois qu’on arrive à vendre (à paris en tout cas) avec des taux à 5,5%, alors j’attend de voir ce que ça donne quand ça va revenir à 3% dans 3/4 mois… si ça se trouve un dernier fixe avant la baisse… L’immo va baisser par rapport aux salaires, ça c’est certain, mais va t il vraiment baisser par rapport à la monnaie ???

  3. arghhh 19 décembre 2008 à 03:48

    ces prévisionnistes qui ont toujours ou presque tord
    TORT
    cette faute m’énerve , désolé !!

  4. Freddy 19 décembre 2008 à 04:58

    L’immobilier va devenir le seul actif rentable en tout cas en France car le marché de la location reste toujours tendue dans les grandes villes et les mises en chantier sont en forte baisse.
    J’attends que quelqu’un me dise le contraire parce que je ne vois pas ce qu’on pourrait conseiller à quelqu’un qui à des sousous à placer à moyen-long terme : monétaires (chute vers les 0%), actions (on en parle même pas), obligations (coupon en baisse, avenir incertain), matières premières (chute libre, aucun rendement, aspect trop spéculatif)…..?

  5. phil 19 décembre 2008 à 09:48

    les actions?
    vu le niveau du CAC, c’est bien au contraire le moment d’investir pour le long terme
    l’immo a pas encore trop baissé, la marge de baisse est immense => mauvais investissement.
    L’or = valeur refuge de long terme

  6. pietranera 19 décembre 2008 à 09:48

    Expliquez moi pourquoi le caisse de dépôts vient de vendre tout son patrimoine immobilier à 1100 Euros/M2 en annonçant que c’était plus rentable alors !
    Tout ce qui se vent à crédit va plonger ne proportion de la quantité de crédit nécessaire. Le problème avec l’immobilier c’est qu’il faut un an pour voir les nouveaux chiffres. C’est le royaume de la désinformation totale. Ecoutez Mouillard dire que Paris va remonter grâce aux étrangers qui achètent cash, c’est n’importe quoi, pour plumer les derniers pigeons. Qu’il donne les noms des pays qui vont acheter : les Anglais avec leur livre qui plonge, les Russes avec le rouble qui dévalu toutes les semaine, Les Ricains avec un dollar à 1,45, les Saoudiens, avec un Brent à 39 $, les chinois, avec les exportations en berne …..
    Parlons aussi de la démographie, avec le départ à la retraite du Baby Boom de 1945,qui va provoquer la faillite de tous les plans de pensions par capitalisation.
    Parlons également de ces centaines de milliers de licenciement qui se préparent en ce moment pour l’année prochaine.
    L’immobilier peut perdre 80% dans des circonstances semblables, pas plus épargné que la bourse, l’automobile, le brent, le cuivre et le reste.
    C’est d’ailleurs ce qu’a perdu l’action NEXITY en un an. Un signe ….

  7. jeebee 19 décembre 2008 à 10:08

    bonjour,
    @ tous ceux qui croient encore en l’avenir immobilier il peuvent toujours racheter une agence s’il ont un placement à faire…
    il y existe même des sites pour ça maintenant http://www.agences-cession.com/
    moi, je lol…
    jeebee

  8. Nam 19 décembre 2008 à 10:34

    On est tous d’accord que ça va baisser, la discussion porte sur l’ampleur de cette baisse, de la durée pour atteindre le point bas (si c’est très long on perd qd même des loyers en attendant..) et à quel endroit (chez mes parents dans une petite ville de banlieue le rendement loc est déja à 7%). Je crois qu’à paris ou le rendement loc est actuellement de 4,5%, les prix ne baisseront que pour atteindre un rendement de 6% (compromis entre rendemet et prestige). Tout calcul fait ça me donne du -30% sur 3 ans.

  9. lecat 19 décembre 2008 à 13:39

    Vous me faites marrer avec vos previsions reductrices. vous arrivez a résumer le monde en 5 lignes? vous etes forts.
    Laissez de coté vos petites calculettes et vos raisonements à 3 balles et vous constatrez qu’a la surface de la terre, il ya des gens qui vivent, qui travaillent, qui consomment, qui ont envie de vendre , d’acheter, qui ont des projets et qui se les font financer.
    Il y a de la paranoia dans l’air; une entreprise, une institution, une banque change de strategie et tout de suite cela devient suspect:” mais qu’es ce qui se passe, c’est pas normal, c’est un signe”
    Et oui vous constatez simplement que le monde evolue, il y a des haut des bas, comme partout. On vit peut etre une periode un peu tendue en ce moment, mais ca va repartir.
    Souvenez vous pour les plus anciens, les chocs petroliers, la fin de la siderurgie, sur le cout c’etait la fin du monde et puis 3 petit tours et puis s’en sont allé.
    allez! arretez la fin du monde et du capitalisme n’est pas pour demain, noel et ses stations de sport d’hiver bondées et bientot les vacances d’été, tout le monde aura oublié cette foutue crise.

  10. christophe 19 décembre 2008 à 13:41

    bah en faite l’immobilier c’est comme les horoscopes……on prévoit de bonnes choses et au final on se retrouve sur la paille tout en espérant mieux l’année prochaine.

  11. Nam 19 décembre 2008 à 13:48

    Ou comme la météo!

  12. alain-du-06 19 décembre 2008 à 14:20

    Bonjour,
    Voici quelques infos de terrain :
    Je visite actuellement des 4 pièces de 80m2 environ sur le bassin cannois en vue d’une acquisition.
    Bilan :
    - un bien affiché désormais à 233 kE alors qu’il était à 283 en début d’année. Mais même à 233 il me parait bien au dessus de sa valeur réelle.
    - un bien dont la visite a été annulée car le proprio ne souhaite plus vendre.
    - un bien affiché à 260 kE, dont le proprio envisage d’arrêter la vente, las de ne pas le voir partir. Pour ce bien, à peine sortis de l’immeuble, l’A.I nous disait sans que nous ayons rien demandé : “S’il vous intéresse essayez une offre à 230″.
    - un bien en vente depuis quelques temps déjà à 274 kE puis 255. Nous avons fait une offre à 220 qui a parait-il choquée les proprios. Pourtant à 220, cela nous paraissait à nous légèrement surévalué.
    En résume, il semble clair que le marché a amorcé une baisse sensible mais que les biens restent cela dit pour la plupart encore nettement surévalués. Je pense qu’une baisse de 20% des prix actuels ramènera l’offre à une certaine rationnalité.
    Voilà, nous poursuivons les visites…

  13. Nam 19 décembre 2008 à 14:40

    @alain
    En attendant tu tu es loc pour ta res principale?

  14. alain-du-06 19 décembre 2008 à 14:53

    @Nam
    Oui, 900 euros de loyer cc pour un 3P.
    Si on s’oriente vers un 4P en location, on passe à 1000-1200 euros de loyer. Hors pas question de perdre un tel montant chaque mois.
    On a 120 kE d’apport pour l’achat du 4P, et on mise sur un bien à 220 kE max.
    ça nous ferait un crédit d’un peu moins de 1000 euros par mois sur 15 ans.

  15. alain-du-06 19 décembre 2008 à 15:09

    Un AI vient de me rappeler au sujet d’un autre bien que nous voulions visiter demain :
    - le bien n’est plus à la vente. Le proprio ne réussissant pas à le vendre l’a remis à la location.

  16. adnstep 19 décembre 2008 à 19:26

    Et s’il ne trouve pas de locataire ? Que va-t-il faire ?
    Si tous les vendeurs qui ne trouve pas d’acheteur se mettent à louer, que va-t-il se passer ?

  17. fred 19 décembre 2008 à 23:30

    Pour les baisses , sur Rennes intra muros pas mal de propriétaire s’arc boutent sur les prix de début 2008 , mais en premiére couronne les prix commence à s’effondrer du fait de la pléthore des biens. Une maison que nous avions vu à 415 ke en mai 2008 et qui avait été mise sur le marché à 450 ke début 2008 , est passé à 375 ke en octobre , et nous avons fait une offre à 330 qui est passé. Nous avons du nous rétracter et la maison est toujours en vente mais à 345 ke en agence , calculer la différence sur 1 an …………

  18. antoine 20 décembre 2008 à 13:09

    L’immobilier devrait être un refuge, mais des bulles (ou moins bulles) éclatent un peu partout …
    Enfin, partout peut etre, mais pas a Berlin, ou les prix (1-2k

  19. dd 21 décembre 2008 à 12:51

    Patiente. La bulle immobiliere est énorme et les proprios croient encore au père Noel.
    Ils essayent de refourger leur appart 3 ou 4 fois le prix qu’ils l’ont acheté à l’époque.
    Mais ça tout le monde le refuse.
    La surrestimation est d’au moins 50% par rapport à la réalité des salaires.
    Et mon expérience de terrain me montre que presque rien ne se vend et très peu de visites (cas d’aix-en-provence).
    Il est urgent de bien attendre. Et si ils louent parce qu’ils ne vendent pas non seulement les prix de ventes continueront à être tirés vers la baisse parce que de toute façon y a plus du tout de fric pour acheter mais en plus ça risque de bien faire chuter les prix de la loc avec tous les risques que sa comporte.
    Dans le neufs ils sont obligés de brader (avec frais de notaires gratuit en plus). Cela montre que non seulement les prix de l’ancien vont encore chuter davantage mais qu’en plus la demande n’est pas au rendez-vous. On a beaucoup trop construit, trop de logement . La seule pénuerie concerne le logement social.

  20. titi 21 décembre 2008 à 23:50

    Voici un article assez interressant : http://tf1.lci.fr/infos/economie/2002/0,,905268,00-prix-immobilier-parisien-vont-baisser-fin-2002-.html
    Et un autre qui met en valeur que l’immo n’a pas été multiplié par 2 ou 3 comme certains l’annonce http://www.lefigaro.fr/assets/images/indice_prix_mai08.jpg
    Un autre lien interessant http://www.acnusa.fr/rapports/rapports_produits_acnusa/indice_prix_immobilier_acnusa_1996_2005.pdf
    Je pense que la c’est du concret

  21. logique 22 décembre 2008 à 09:27

    @titi
    Arrete de penser tu va te faire du mal. Surtout si tu basse ta réflexion sur des études faites par des étudiant en force de vente. C’est bientot noél tu peut toujours écrire au pere noél et lui demandé qu’il t’envoie les PAP depuis 1996, tu aura tout le loisir de refaire les comptes.

  22. titi 22 décembre 2008 à 10:35

    @ Logique , je me pose plus de question car y’en a plus a s poser , tu veux un bien a toi tu payes , tu veux pas payer tu reste en loc.
    C’est aussi simple que cela ! peu etre trop simple lol