Le Blog Finance

L’OCDE établit les prévisions de croissance par pays pour 2009

Croissance_2009

L’OCDE vient de publier ses prévisions de croissance pour 2009 par pays. Créée le 14 décembre 1960 lors de la signature de la convention relative à l’organisation de coopération et de développement économiques, l’OCDE regroupe 30 pays, dont quasiment tous les pays développés, soit près de 80% du PNB mondial. Son secrétaire général actuel, José Angel Gurria, est mexicain.

D’après le communiqué de presse publié ce matin, l’OCDE table sur une augmentation en 2009 de… 8 millions de chômeurs parmi ses états membres, à comparer aux 8,3 millions d’habitants d’un pays comme l’Autriche ! Les chômeurs pourraient être 42 millions d’ici 2010 contre 34 millions actuellement. L’activité économique devrait reculer en moyenne de 0,4%, avant de se redresser timidement an 2010 (+1,5%).

Les prévisions de croissance font nettement apparaître trois grandes zones :

- la zone asiatique continuera d’afficher une croissance importante (Chine +8% ; Inde +7,3% ; Indonésie +5,4%)

- la zone occidentale (UE, Amérique du nord) subira une récession quasi généralisée (Etats Unis -0,91% ; Canada : -0,485% ; Allemagne -0,743% ; Italie -1,034% ; Royaume-Uni -1,125%) à l’exception de quelques bons (et nouveaux) élèves de l’UE qui, il faut bien le dire, reviennent objectivement de loin : Pologne +2,957% ; Slovaquie +3,955%. A noter la remarquable performance de la Norvège à +1,343 % (effet pétrole ?), la surprenante contre-performance de l’Irlande à -1,662% mettant sans doute fin au miracle irlandais, et le très anecdotique -9,335% de l’Islande, le seul pays occidental en quasi faillite…

- une troisième zone en croissance mesurée molle : Russie +2,3% ; Turquie +1,582% ; Afrique du Sud +3% ; Brésil + 3% ; Chili +2,6%.

Et la France dans tout ça ? L’OCDE table sur une croissance dite négative (copyright Alain Juppé) de -0,365%. François Fillon, notre toujours Premier ministre donnait il y a peu son avis sur la croissance française en 2009 : "les prévisions des experts – qui se trompent souvent (sic) – sont entre – 0,5 % et + 0,5 %. Au gouvernement, nous avons pour l’instant adopté une prévision de croissance entre 0,2 et 0,5 %. On s’approche de la croissance zéro. J’espère qu’en 2009 on ne sera pas en récession".

Le même François Fillon s’est refusé à donner tout chiffre concernant l’évolution du chômage en France en 2009. Histoire de ne pas gâcher les fêtes de fin d’année ?

.

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Elisabeth 25 novembre 2008 à 22:21

    On reparle du chomage au + tot … tres peu réjouissant …