Le Blog Finance

Veolia : capacité d’autofinancement opérationnelle revue à la baisse

Veolia_environnement Incidence à prévoir sur le cours de l’action dès lundi matin.

Le groupe de déchets, services et transports Veolia Environnement a annoncé dimanche dans un communiqué qu’il révisait à la baisse la progression de sa capacité d’autofinancement opérationnelle, à 0% contre 6% prévu en juin.

"Au total, le groupe attend une capacité d’autofinancement opérationnelle 2008 comprise entre 4,1 milliards et 4,2 milliards d’euros, soit un montant du même ordre de grandeur que celui enregistré en 2007 qui s’élevait à 4,163 milliards", indique le communiqué.

Veolia Environnement avait annoncé, lors de ses résultats du premier trimestre, que sa capacité d’autofinancement pour 2008 devrait atteindre 10%.

Pour expliquer cette révision, Veolia souligne que, "dans l’activité Eau, les volumes vendus en Europe au cours de l’été ont été inférieurs à ceux de 2007. De plus, dans certains pays, des évolutions tarifaires attendues ont été décalées".

Veolia constate "depuis le début de l’été, un net ralentissement de l’activité économique" dans le secteur de la propreté. Nous devrons donc rester vigilants, en temps de crise, les entreprises pourraient faire des coupes doublement sombres sur la propreté.

Les effets de la conjoncture (baisse des tonnages collectés et traités) et de la baisse des prix des matières premières (papier, métaux) se ressentent, notamment, en France et en Allemagne souligne également le groupe.

De plus, ajoute le communiqué, "certains éléments pèsent également cette année sur la profitabilité : arrêt provisoire et décalage de certaines installations d’incinération en Italie, coût de mise en oeuvre du plan de restructuration et fermeture administrative d’un centre d’enfouissement en Allemagne".

Veolia Environnement a parallèlement indiqué jeudi soir qu’il reportait l’augmentation de capital réservée aux salariés du groupe en raison de la volatilité des marchés boursiers. Dans un avis publié par l’Autorité des marchés financiers, Veolia cite "une absence de visibilité et un manque de repères partout dans le monde".

"Le processus sera repris dès qu’un retour à la stabilité des marchés aura été constaté", ajoute le groupe.

Malgré un recul de son titre depuis le début de l

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. DEGRINGOLADE 20 octobre 2008 à 13:29

    ZOOM Veolia Environnement s’effondre, les mauvaises perspectives pèsent
    PARIS, 20 oct 2008 (AFP)
    Veolia Environnement voyait son titre s’effondrer lundi matin à la Bourse de Paris, après avoir annoncé qu’il révisait à la baisse la progression de sa capacité d’autofinancement opérationnelle à 0% contre 6% prévu en juin.
    A 09H44 (07H44 GMT), l’action de Veolia Environnement chutait de 15,76% à 19,73 euros, en queue des valeurs vedettes, à contre-courant d’un marché parisien en rebond de 2,17%.
    Le groupe français de déchets, services et transports a annoncé dimanche qu’il attendait “une capacité d’autofinancement opérationnelle 2008 comprise entre 4,1 milliards et 4,2 milliards d’euros, soit un montant du même ordre de grandeur que celui enregistré en 2007 qui s’élevait à 4,163 milliards”.
    Le groupe a expliqué cette révision par un recul des volumes vendus en Europe au cours de l’été par rapport à ceux de 2007, et par “un net ralentissement de l’activité économique”.
    “Les effets de la conjoncture (baisse des tonnages collectés et traités) et de la baisse des prix des matières premières (papier, métaux) se ressentent, notamment, en France et en Allemagne”, a-t-il indiqué.
    “Ce troisième avertissement sur les comptes 2008 est une très mauvaise surprise”, un “cauchemar” pour les perspectives du groupe, estiment les analystes de Natixis Securities, qui “s’étonnent de cette communication d’urgence”, alors que le groupe organise mercredi une journée investisseurs destinée à faire le point sur ses différentes branches.
    La maison de courtage Raymond James a pour sa part abaissé à “vendre”, contre “acheter” auparavant, sa recommandation sur le titre, soulignant que cet avertissement sur résultats ne sera “peut être pas le dernier en cas d’accentuation du retournement économique”.
    Le courtier s’inquiète par ailleurs de la détérioration “précoce” des résultats de Veolia Environnement “alors que la dégradation du cycle économique ne fait que commencer”, et relève “une perte profonde et durable de la crédibilité du management”.
    De son côté, Natixis passe de “acheter” à “alléger” sur le titre, et révise à la baisse ses anticipations de rentabilité pour 2009-2010, compte tenu d’un environnement dégradé et de “l’absence de visibilité quant aux tendances à moyen terme”.

Commenter cet article