Le Blog Finance

Jeudi Noir. 9 octobre 2008

frederic sauvegrain Actualités, Immobilier 12 commentaires

Images_5 La dernière métastase de la crise a atteint le NYSE.
Les jours se suivent et se ressemblent tous, seul le degré de frousse et de pétoche est sensiblement différent.
Certains jours, il est au maximum, d’autre non.
Le Dow Jones dégringole aujourd’hui de plus de 7%. Vendredi dernier, il naviguait aux alentours de 10 500 points, aujourd’hui, il est à 8 500, victime des banques et de general motors.
La banque centrale, est désormais, hors course : "On se rend compte que l’Etat va devoir continuer à sauver tout ce qu’il peut mais on ne peut pas tout sauver  ".
Les faux-semblants devront vite être abandonné : "On ne voit pas ce qu’il pourrait arriver d’autre que commencer à nationaliser les banques    ", si nationaliser GM, FORD, CHRYSLER, la totalité des compagnies aériennes, et pour faire simple, la quasi totalité des firmes cotées.

Allemagne et Etats-unis s’y résolvent avec regret, alors que l’Islande s’y vautre avec volupté (il n’y a que le premier pas qui coute).

On peut noter l’apparition d’une nouvelle maladie, de genre épidémique, l’Islandise.
Comme son nom l’indique, la première à "islandiser" a été l’Islande, il est vraisemblable que le prochain sur la liste soit le royaume-uni, lui aussi souffrant d’hypertrophie financière.
A la crise immobilière, proche de la paix des tombeaux dans certains pays, a succédé la crise bancaire et financière, commence la crise économique, avec son corolaire, la crise politique et la crise sociale.
Voyant le pouvoir de destruction de chacune séparément, on voit où on peut arriver.

Jeudi 9 octobre 2008

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. Samy 10 octobre 2008 à 01:07

    Bonsoir Patrick
    Effectivement, belle gamelle de General Motors -31% en une scéance.
    C’est la panique sur toute la planète.
    Continuez à écrire tant qu’on ne vous coupe pas le net.
    PS:Je commence à avoir vraiment peur.
    Dois-je acheter de l’or ?
    Vider mon compte?
    Acheter une vache ?

  2. blot69 10 octobre 2008 à 01:22

    SAMY, vous avez votre argent sur un compte epargne ou quelque chose dans le genre, alors pas de panique rester tranquile, surtout n acheter pas de l or, vous ne sauriez pas quoi faire avec. Soyez vigilant, mais pour l instant cooool, vous n etes pas concerne.

  3. Dolg 10 octobre 2008 à 02:38

    Vider son compte… non pas pour l’instant…
    Mais un bon petit passage à 20h50 sur une chaine importante d’un documentaire comme celui réalisé par Paul Grignon : “Argent Dette” et je suis sûr que çà remuerait pas mal dans les agences.
    http://vimeo.com/1711304 (à voir)

  4. eiffel67 10 octobre 2008 à 07:30

    “on se saura pas quoi faire de l’or” ? loool, ça fait des millénaires qu’il brille et que l’on sait quoi en faire : une monnaie étalon !!
    Un billet, c’est du papier !!

  5. un_simple_individu 10 octobre 2008 à 08:13

    Je l’ai déjà écrit, les politiques sans idées nouvelles vont aussi loin dans leurs choix que le leurs est permis leurs horizons de connaissances.
    Mais la réalité est têtue et tout aussi tenace, la musique de l’ignorance entêtante qui accélère le processus en s’y opposant. Voici les symptômes connus d’une dérive nationale en période de crise internationale.
    1:Compréhension locale partagée d’une incapacité à résoudre la crise trans-national (d’où la vacuité immédiate du discours du FMI, impotent, qui appelle à l’union sans pouvoir l’organiser). Le monde globalisé se découvre être un archipel politique et géographique mal assorti. Effet visible: résurgence de discours nationalistes et “revanchards” tout azimut qui sont des placebos, baume au c

  6. un_simple_individu 10 octobre 2008 à 08:17

    Je l’ai déjà écrit, les politiques sans idées nouvelles vont aussi loin dans leurs choix que le leurs est permis leurs horizons de connaissances.
    Mais la réalité est têtue et tout aussi tenace, la musique de l’ignorance entêtante qui accélère le processus en s’y opposant. Voici les symptômes connus d’une dérive nationale en période de crise internationale.
    1:Compréhension locale partagée d’une incapacité à résoudre la crise trans-national (d’où la vacuité immédiate du discours du FMI, impotent, qui appelle à l’union sans pouvoir l’organiser). Le monde globalisé se découvre être un archipel politique et géographique mal assorti. Effet visible: résurgence de discours nationalistes et “revanchards” tout azimut qui sont des placebos, baume au c

  7. gabelle 10 octobre 2008 à 10:45

    bonjour, les affaires vont tres mal ,la situation finançiere est pire de jour en jour,entrainant le reste , les metastases contaminent toute la planete,a paris la bourse – 10% ce jour,si le peuple panique en 24 heures: rush sur les banques et les paquets de pates,ceux qui on connu 68 savent de quoi je parle,pour le moment les gens croient au discours rassurants de mr sarkozy et consorts,mais pour combien de temps????? la panique qui peut se declancher a la suite d’un rien , une simple rumeur ,on est sur un volcan,j’ai pas de conseils a donner,mais quelques piecettes d’or pour du troc alimentaire si jamais le pire arrivait ,ce n’est pas du luxe .ceux qui ont connu la derniere guerre mondiale savent que l’or est le dernier recours,maintenant avoir de la famille dans l’agriculture proche ce n’est que mieux, dans les grandes villes on est trop dependants des autres en cas de grave crise,maintenant quand a l’avenir personne ne peut savoir la suite des evenements….

  8. fifidu93 10 octobre 2008 à 11:26

    @gabelle
    y-a-t-il vraiment de quoi comparer “ceux qui ont connu la derniere guerre mondiale savent que l’or ” une partie de la production française était détournée au profit de l’occupant.
    “ceux qui on connu 68″ l’apapreil de production, de communication étaient paralysés. Il faudrait donc que ça gronde en bas pour retrouver ce contexte.
    tant qu’à parler de grandes catastrophes, pourquoi ne cite-t-on pas la première guerre mondiale, le nord de la France était occupé (devrais-je dire coupé de la France)pourtant une bonne partie de l’exploitaion minière et charbonière s’y trouvait (et sûrument autre industrie métalurgique). Ne cédons pas aux catastrophismes, par contre il est tant de se réveiller.
    Dernière interogation, une monnaie perd de la valeur par rapport à une autre et par inflation. Donc au final si on se cramponne à n’autre petite échelle, les répercutions sont les mêmes pour tous ? Doit-on revenir à une économie régionalisée ( à l’échelle de nation) , de super continent ?

  9. 2008annéedukrach 10 octobre 2008 à 12:28

    Le krach est officialisé par la chute de 22% du CAC cette semaine.
    Une autre semaine identique et la valeur du CAC rejoindra les abymes de janvier 1997.
    Les mois à venir seront très difficiles.
    Tous les spécialistes s’accordent à dire que la répercussion sur l’économie réelle sera très importante, notamment sur l’immobilier.
    Courage à tous.

  10. Vincent 10 octobre 2008 à 15:04

    J’ai voulu acheter un lingot d’or la semaine dernière.
    J’ai demandé à la Société Générale, ils sont infoutus de me dire comment il faut faire. C’est pourtant pas compliqué de signer un ordre d’achat au prix du marché!
    Alors qu’acheter un warrant ou je ne sais quelle sicav à l’autre bout du monde se fait par internet en 2 clics de souris, vouloir convertir ses euros dans la monnaie étalon est devenu plus difficile que sous l’empire romain. C’est révélateur de la gravité de la situation.

  11. jambon 11 octobre 2008 à 10:20

    “Effet visible: résurgence de discours nationalistes”
    La situation devient assez dramatique je trouve => http://afp.google.com/article/ALeqM5hpkENma0yfO7U4LuW8dfKnGNzw6Q
    Quant à l’Or inachetable à celà rien d’étonnant, il a été progressivement accaparé, suite aux dilapidages massifs des BC, par une minorité d’intervenants dont le flagrant dessein semble être la refonte du système monétaire international…
    Vous ne remarquez pas les incessants appels à une réponse globale, internationale ?
    Reste à savoir si une monnaie mondiale le “mondio” basée, comme il est fortement espéré par la communauté monétaire mondialiste, sur le métal jaune est sur le point de naitre des cendres des sinistres événements à venir ?

  12. david 12 octobre 2008 à 00:01

    URGENT
    La seule banque française à 0% de risque:
    La banque postale = banque d’état qui ne dépend pas de la bourse et qui n’est pas infectée par les subprimes.
    Les autres risquent de faire faîte et la garanti de l’état c’est pour rassurer mais c’est du pipo. Le fond de garanti ne pourrait indemniser que quelques milliers de personnes et l’état hyper endetté n’a pas les moyens.
    Faites vite avant la panique pour sauver vos économie. Faites comme moi, vite vers la banque postale.