Le Blog Finance

Explosion à la centrale de Golfech, près de Toulouse

GolfechRassurez-vous, ce n’est pas grave, nous dit-on … mais tout de même, la nouvelle a de quoi inquiéter …

L’explosion d’un tranformateur a fait quatre blessés dont un grièvement brûlé, mercredi après-midi à la centrale hydro-électrique de Golfech (Tarn-et-Garonne).

Cette dernière est

Partager cet article

Article de

7 commentaires

  1. el gringo 15 octobre 2008 à 23:12

    Incident de combustible au Tricastin : opération sauvetage reportée
    Les deux barres de combustible nucléaire, suspendues accidentellement au-dessus du réacteur de la centrale EDF de Tricastin depuis le 8 septembre, sont toujours bien coincées. Aux alentours du 23 septembre, la solution pour remettre les assemblages en bonne position semblait venir d’un robot conçu aux Etats-Unis. La date avait été fixée pour une intervention, une fois l’accord obtenu des autorités attestant que l’opération n’était pas trop risquée : l’ASN a validé l’opération du point de vue de la sûreté, et l’IRSN du point de vue des doses de contamination pour les travailleurs.
    Report inopiné. Mais au dernier moment, l’opération a été reportée de deux semaines. Lors d’un essai sur des installations factices, au sein du Centre d’expérimentation et de validation des techniques d’intervention sur chaudières nucléaires à eau sous pression (Cetic), le week-end du 4 octobre, il s’est avéré que les cotes de l’outil n’étaient pas exactes. En particulier, la poutrelle où serait accroché le robot ne serait pas assez longue. Verdict : retour à l’atelier, et rallonge de temps prévue pour le sauvetage du combustible.
    Reste que les risques de l’opération interrogent les représentants de la société civile. « Comment ces combustibles sont-ils positionnés ? Faudra-t-il tirer fort pour les décoincer ? J’ai beaucoup de questions en suspens », commente Roland Desbordes, secrétaire général de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad).
    http://www.usinenouvelle.com/article/incident-de-combustible-au-tricastin-operation-sauvetage-reportee.149202

  2. un pasant sachant passer sans se dépasser 16 octobre 2008 à 23:05

    L’article sur Golfech est assez peu noble avec ses sous-entendus qui ne veulent rien dire.
    Vous m’étonnez beaucoup.
    Racoleur ou facile, j’hésite sur le qualificatif à employer quant au procédé employé.
    Attention, je crois que vous avez trop regardé X-Files quand vous étiez petite ;)
    Et puis c’est pas Jean-Michel Baylet, plutôt ?

  3. Elisabeth 16 octobre 2008 à 23:16

    « Vous m’étonnez beaucoup » , mais pourquoi donc cher Monsieur ou madame, vous me connaissez par ailleurs ?
    c’est donc que quelque part vous avez une plus haute estime de moi :)
    En ce qui concerne JM Baylet, ne faites pas l’innocent à moi quil ne soit votre employeur :)
    Tout Toulouse sait très bien qu’il nage en pleine allégresse.

  4. Elisabeth 16 octobre 2008 à 23:19

    Au fait X Files je ne connais pas, moi c’était plutot Pimprenelle et Nicolas :-)
    les héros de Mode & Travaux

  5. el gringo 9 novembre 2008 à 12:27

    Fuite d’eau borée dans un circuit d’Eurodif
    La préfecture de la Drôme a émis hier en début de soirée, un communiqué indiquant que « l

  6. el gringo 9 novembre 2008 à 12:56

    France reassures on cleanness of nuclear sites
    Tests on water tables under French nuclear sites, after a major uranium leak in the south earlier this year, showed there were no significant environmental or health dangers, a government committee said on Friday.
    Plant operator Areva said in July that 30 cubic meters of liquid containing non-enriched uranium was accidentally poured onto the ground and into a river at the Tricastin nuclear site in southeastern France.
    Following the incident, the government set up a special committee, which made 18 recommendations to improve access to information, develop a scale for nuclear pollution incidents and develop expertise through private and university laboratories.
    « Some of the recommendations on how to improve transparency, information and expertise are very powerful and I commit myself to put in place the 18 proposals, » Environment Minister Jean-Louis Borloo told a news briefing.
    The transparency committee itself said in a press release: « The radioactive state of underground water tables under and around nuclear sites do not globally pose significant problems in the areas of environment and health. »
    The tests also showed traces of pollution at some old nuclear sites, which remained below the levels recommended by the World Health Organization.
    « Those have been (for a long time) under reinforced surveillance and attention, » the committee added.
    In the wake of the Tricastin incident, which prompted public outrage, authorities banned fishing and swimming in the affected areas as well as the use of contaminated water.
    Nuclear safety authority ASN criticized Areva for its handling of the incident, notably in the way in which it communicated with authorities. It also pointed to unsatisfactory security measures and operational procedures.
    http://www.reuters.com/article/environmentNews/idUSTRE4A651T20081107

  7. Elisabeth 9 novembre 2008 à 14:05

    On ne dira jamais assez qu’Eurodif a grandement été financé …. par L’Iran

Commenter cet article