Le Blog Finance

Agences immobilières : mise en commun des biens en vente

Brother_cd_france Finie la surenchère entre A.I. pour obtenir un mandat exclusif et ainsi provoquer un gonflement des prix et surtout une vente qui ne se fait pas. Sept agences seine-et-marnaises se sont unies et partagent la commission. Une manière habile de se regrouper (sans fusionner)  et d’encaisser un peu et plus facilement que tout seul difficilement (concurrence) et avec (peut-être) moins de rentrées. Pour le vendeur c’est une chance d’exposer sa maison encore plus et pour l’acheteur le signe qu’il est inutile d’aller comparer pour un même bien dans différentes agences. Reste une question existentielle…

SI tous les biens venaient à être mis en commun, seul le haut de la corbeille deviendrait visible pour l’acheteur (on imagine aussi la surface des vitrines et des sites web à terme pour montrer l’ensemble des produits). Reste donc à savoir quels types de produits sont mis en commun (apparemment c’est dans une carte commune aux agences) et si la concurrence sur d’autres produits pourrait à terme briser cette opération de communication. En tout cas, cette initiative a le mérite d’éviter les prix farfelus.

LeParisien.fr : "7 agences immobilières s

Partager cet article

Article de

23 commentaires

  1. Patrice 20 octobre 2008 à 16:28

    Il semblerait que tu ne connaisses pas les MLS français (Multiple Listing Service) comme le SIA (Service Inter-Agence) ou le FFIP (Fichiers Francais Inter des Professionnels).
    Se sont des groupements nationaux comprenant des milliers d’agences avec des milliers de mandats exclusifs en commun qui ont formés des associations locales afin de faciliter la vente de biens. Il y a pleins d’avantages effectivement pour le vendeur et les acquéreurs.
    Si vous voulez connaitre le fonctionnement : http://www.siafrance.org et http://www.ffip.fr

  2. Hélène 20 octobre 2008 à 16:44

    Mise en commun des fichiers ou pas, le procédé vise toujours à prendre des exclusivités avec des commissions énormes que les acheteurs ne pourront pas négocier. Je trouve que dans l’ambiance actuelle, il est préférable pour l’acquéreur qu’il y ait une véritable mise en concurrence des agences immo. Certaines l’ont compris et ont baissé considérablement le cout de leur intervention. La véritable révolution qui attend les AI dans un avenir trés proche, à mon avis, elle est là. Voir par ex http://www.Lagencepaschere.com ou http://www.evezard.com Allez voir et je pense que les grands réseaux vont être mals.

  3. jb 20 octobre 2008 à 19:09

    salut à tous,
    le fichier commun et la baisse de taux de commission si la qualité de service n’est pas au rdv, sont des moyens pour augmenter ses part de marché et faire plus de ventes.
    a ce sujet, sur paris, databiens.com se porte plutot bien et regroupe les mandats simples et exclusifs d independants et de franchises, patrice surement du sia(qui marche pas) ou ffip (un peu mieux) n’en parle pas alors je me permets de le faire connaitre.
    a votre dispo
    tres bon blog ! !

  4. Fenril 20 octobre 2008 à 20:51

    Hélène, ce n’est pas l’acheteur qui paye les frais d’agence mais le vendeur. Généralement même prix de vente en direct particulier qu’en passant par un agent immo.
    Le vendeur peut toujours négocier les frais d’agence (par exemple % du prix de vente final et non pas du prix d’annonce). Frais négociables même à la signature du conpromis de vente.
    Cordialement,

  5. Stef 20 octobre 2008 à 21:37

    @Fenril
    Faux c’est l’acheteur qui sort de sa poche les frais d’une AI… pas le vendeur même si celui (le vendeur) a un mandat avec l’AI.
    C’est pour cela que l’on retrouve souvent dans le prix de vente dans les actes notariés celui perçu par le vendeur non inclus les honoraires d’AI.
    Tout cela pour ne payer pas des frais notarials sur les honoraires d’AI…
    C’est bien donc l’acheteur qui paye les honoraires d’AI

  6. Stef 20 octobre 2008 à 21:39

    @Fenril
    Faux c’est l’acheteur qui sort de sa poche les frais d’une AI… pas le vendeur même si celui (le vendeur) a un mandat avec l’AI.
    C’est pour cela que l’on retrouve souvent dans le prix de vente dans les actes notariés celui perçu par le vendeur non inclus les honoraires d’AI.
    Tout cela pour ne payer pas des frais notarials sur les honoraires d’AI…
    C’est bien donc l’acheteur qui paye les honoraires d’AI

  7. Hélène 21 octobre 2008 à 09:47

    Fenril, désolée de vous contredire,mais une estimation d’agence se fait toujours en prix net vendeur, c’est le seul prix qui l’intéresse, auquel sont rajoutés après les frais d’agence qui peuvent aller jusqu’à 12 %. Il est très rare que le prix entre particuliers et le prix FAI soit identiques. Croyez moi, je sais de quoi je parle. La baisse des frais d’agence intéresse donc le vendeur pour un prix de présentation raisonnable, et l’acheteur car c’est bien lui qui sort le prix de vente.
    De ce fait je ne vois pas pourquoi le low cost ne toucherait pas les AI comme il a touché pratiquement tous les domaines de l’économie.
    A mon avis les seuls AI à l’abri de ce phénomène sont ceux qui font de l’immo de très haut de gamme, ou il y un relationnel de haute volée. Pour les autres, qu’ils y réfléchissent bien parce que ça va bientôt déménager.
    Et je vous assure que crise ou pas crise, même actuellement, un bien qui est mis en vente à un prix correct avec une commission sage, ça se vend encore.

  8. titi 21 octobre 2008 à 11:27

    @ STEF , les honoraires d’agence dans 95% des cas sont a la charge du vendeur.
    Il est possible de mettre les frais d’agence a la charge de l’acquereur uniquement si l’acquereur peut les regler avec son apport personnel , ce qui est de nos jours rares!
    J’ai bien l’impression que certains d’entre vous n’ont pas encore compris que les AI tirent les prix vers le bas!!

  9. titi 21 octobre 2008 à 11:28

    POur info les réseaux regroupant entre professionnel les mandats , cela existe depuis belle lurette

  10. Hélène 21 octobre 2008 à 11:50

    STEF, A nouveau désolée, mais les honoraires d’agence immo sont la plus part du temps stipulés à la charge de l’acheteur pour la simple et bonne raison que ça lui évite de payer des droits d’enregistrement sur cette partie du prix. Et les AI qui ne rédigent pas leurs compromis dans ce sens la ne sont pas de bon conseil. Par contre effectivement, si l’acheteur n’a pas d’apport, on ne peut pas mettre la com à la charge de l’acquéreur car la banque refuse de financer des frais d’agences par un emprunt longue durée. Ce qui revient au même, on est d’accord mais pour la banque, c’est un question de présentation. Et je vous assure que ça n’a rien à voir avec le fait que l’AI veut tirer les prix vers le bas. (d’ailleurs pendant ce temps, d’autres les accusent de les tirer vers le haut…)

  11. Hélène 21 octobre 2008 à 11:55

    Excuse, c’est à titi que je réponds à 11:50

  12. Héléne 21 octobre 2008 à 16:10

    @ Héléne,
    On est d’accord, c’est bien l’acheteur qui paye les honoraires d’agence…

  13. Renaud 22 octobre 2008 à 13:37

    Fichier Commun alternatif en Touraine et Anjou : http://www.lcdv.net (LA CLEF DE VOUTE) est réservé aux agences indépendantes et leur permet travailler sur une banque de données de mandats simples et exclusifs. Cela leur permet d’offrir le véritable service qu’attend un acquéreur : LE CHOIX ! Le vendeur, lui, profite du même service de diffusion élargie sans être obligé de signer une exclu.
    Pour les agences indépendantes, le but est de reprendre des parts de marché aux franchises (et/ou filiales de banques) ! Alors que le but du SIA (principalement des agences FNAIM sauf son réseau l’Adresse!) et du FFIP (principalement des franchises) est de reprendre des parts de marché au PAP par le biais de l’exclusivité ce qui est, à mon avis, une utopie : la France n’est pas les USA ; Ici, l’immobilier n’est pas un “produit de consommation courante” et la grande majorité des vendeurs tiennent à leur liberté d’action pour vendre ce qui représente le capital de toute une vie ainsi qu’un “patrimoine affectif” ! De plus, l’exclu est contradictoire avec la notion de partage ; Ce qui se vérifie sur le terrain par la réticence d’une majorité de négociateurs à partager un mandat exclusif !

  14. Patrce@Helene 23 octobre 2008 à 16:41

    Helene tout a tout faut.
    Premièrement si tu mets les frais à la charge de l’acquéreur, sache qu’à l’heure actuelle, les banques ne les financent plus. Il faut donc que se soit un apport. Deuxièmement les AI préfèrent laisser les frais d’agence à la charge du vendeur car dans ce cas c’est le notaire qui le paye via sa trésorerie et non l’acquéreur avec un risque d’impayé. Troisiemement, on laisse aussi la charge des honoraires aux vendeurs car en cas de rsique de préemption, il est trés difficile pour l’AI de récupérer son dû.
    Dernier point concernant qui supporte le cout des frais d’agence, c’est bien évidement le vendeur. Une raison toute simple, c’est que lorsqu’il y a une visite, lorsqu’il y a un appel via une pub mais aussi au moment de l’offre, l’acquéreur ne sait pas à combien se montent les frais d’agence. L’acheteur achète prix FAI (Frais Agence Inclus). Il ne sera le prix qu’au moment de la signature du compromis. Le rôle du “bon” négo est de maintenir sa commission avec le vendeur. S’il ne l’obtient pas, il fait remonter l’acquéreur mais bien entendu tout ca c’est “l’art” du “bon” négo !

  15. Hélène@Patrce 23 octobre 2008 à 17:24

    Je réitère, et je rajoute : préemption, risque nul ou quasi et dans ce cas le compromis prévoit quand même la rémunération de L’AI. (le notaire peut faire la DIA en le précisant). Et je répète que cette formule fait gagner de l’argent à l’acquéreur.
    Trésorerie du notaire, la rémunération passe par sa compta dans tous les cas, sauf quand l’AI a un compte séquestre.
    Le bon négo qui cache sa com jusqu’au compromis, c’est qu’il n’en est pas très fier, il n’y a aucune transparence et faut pas s’étonner que les AI aient la réputation qu’ils ont.
    Mais bon, malgré mes lacunes, hier soir j’ai quand même supervisé mon 1456 ème compromis. Youpi !

  16. FRANCOIS 26 octobre 2008 à 01:07

    a titre d’info pour tous concernant la préemption et les honoraires d’agence il suffit de préciser dans le cmpromis de vente que “En cas d

  17. Patrice 28 octobre 2008 à 13:41

    On s’en fout des honoraires d’agence car l’acquéreur achète un prix FAI. Il n’a pas à connaitre les honoraires d’agence puisqu’il est d’accord pour un prix global. C’est pas lui cacher que de ne pas lui dire puisque c’est pas lui qui paye mais les vendeurs etant donné qu’ils ne leur restera que le prix net vendeur. Aprés qu’on lui fasse gagner en les mettant charge acquéreur bien entendu je suis partant pour lui en faire bénéficier mais hormis les problèmes cités ci-dessus, rares sont les gens qui ont un apport. N’oubliez pas que les banques sont “lègèrement” frileuses et qu’ils ne vous financeront plus les frais d’agence et/ou de notaire. Alors charge acquéreur : à utiliser selon les cas !

  18. Hélène 28 octobre 2008 à 16:34

    Au secours !!!
    Charge acquéreur, à utiliser dans tous les cas quand il y a de l’apport.
    Et les honoraires, Patrice, je peux vous dire que l’acheteur ne s’en fout pas :
    Mon 1457 ème compromis est prévu pour jeudi après midi, Reyoupi !
    Enfin, j’espère …

  19. Patrice@Helene 28 octobre 2008 à 18:16

    J’ai rarement vu plus tétue. L’acheteur ne s’en fout pas des honoraires mais c’est un “détail” puisque je le répète il achète FAI (Frais d’Agence Inclus).
    Que les honoraires fassent 5% ou 10%, il y a bien eu négociation à un prix FAI pour lui. Il a été d’accord sur un prix global. J’espère qu’enfin j’ai été clair. Mais peut-être que tes 1457 compromis te sont montés à la tête. Maintenant si je ramène 1457 compromis à 30 ventes par an (pour un bon négo) tu as du passer 48,5 ans de ta vie dans une agence. Tu as du commencer vers 20 ans alors j’en conclu que tu devrais être à la retraite depuis 8 ans… ma vieille !
    lol bon c’etait juste une boutade le prend pas mal. Allez bye.

  20. Hélène 29 octobre 2008 à 10:48

    non non non non, c’est bien l’acheteur qui paie et il ne s’en fout pas. La preuve en est qu’il vient acheter chez moi au lieu d’aller acheter à l’agence d’à coté car mon agence est connue pour être la moins chère de toutes, et là ou je vends 257 500 dont 7 500 de commission, les autres agences sont entre 262 et 270 000

  21. discover this info here 7 février 2019 à 18:59

    I simply want to tell you that I am beginner to blogs and actually liked this web page. Probably I’m likely to bookmark your blog post . You actually have great articles. Thanks a bunch for sharing with us your webpage.

  22. Tractor Workshop Manuals 9 février 2019 à 12:32

    This will be a terrific blog, would you be interested in doing an interview about just how you developed it? If so e-mail me!

  23. Tractor Workshop Manuals 18 février 2019 à 22:27

    Your current article usually include many of really up to date info. Where do you come up with this? Just declaring you are very inspiring. Thanks again