Le Blog Finance

Le concept de logement vide.

Images_2 Combien y a t’il de logement vide en France ? Un million disent certains, on va jusqu’à cinq, pour d’autres. C’est vrai que 5, c’est assez époustouflant, mais mérite réflexion.
En effet qu’est ce qu’un logement vide ? Cela va, suivant le marché immobilier local français de quelques mètres carrés à plusieurs centaines.
Souvent, ces plusieurs centaines de mètres carrés ont été des ruches bourdonnantes. X appartements par étages.
Puis la pression disparue, puis les appartements se remembrèrent jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus qu’un par étage, puis jusqu’à ce que l’occupant soit seul. Puis, jusqu’à ce que l’immeuble soit vide.

J’ai vu ce genre de phénomène sur des immeubles de 3 à 24 logements, parce qu’ils devenaient insalubres, parce que les gens devenaient plus exigeants, parce que ce n’était plus ce qui était recherché.
Il n’y a pas d’explication unique, il n’y a pas finalement de règles.
C’est un peu des trois causes en même temps.
Cela n’est plus recherché, donc le propriétaire laisse se dégrader, ensuite cela devient insalubre et conduit à son abandon plus rapide encore…
Alors, quand certains pétent les plombs et disent qu’ils y a 5 millions de logements vides en France, c’est vrai que cela peut être étonnant au premier abord.
Selon qu’on compte un immeuble vide pour un ou pour vingt quatre…
Mais cette bronca venait d’une région peu dynamique démographiquement, qu’on a submergé de robiens.
Et il ne faut pas oublier que ce qu’on appelle un logement sur Paris, ailleurs c’est devenu un débarras il y a 40 ans.
Quoique. J’ai vu un immeuble, 5 logements qui s’est vidé à une exception.
Le seul occupé, sans augmentation de loyer depuis 15 ans, c’est justement ce que qualifierais de "débarras",  pas très grand, pas très confortable, mais propre.
Le problème de la bulle immobilière a été qu’on n’a pas ciblé les besoins de logements.
Pour des motifs idéologiques, on a laissé la libre main du marché.

Partager cet article

Article de

Gestionnaire de portefeuille sous mandat et gérant d'ACGest (www.fenetre-sur-cours.com)

1 commentaire

  1. pas d'accord 24 avril 2008 à 23:47

    La bulle est peut-etre la reponse a une demande irrationelle de logement.
    Il y a t’il vraiment besoin de faire enfler Paris ou les grandes villes? Peut-etre les de robiens peuvent avoir ete visionnaires quand a l’amenagement du territoire.
    En tout c’est plus facile de les financer par l’enthousiames d’”investisseurs” peu avises (et c’est leur faute) que par celui de contribuables dans un etat socialisant le logement pour construire une qualite hlm.