Le Blog Finance

Alcoa : bénéfice en chute de 50 % au 1er trimestre

Matières premières Commentaires fermés

AlcoaaluLes temps sont durs pour tout le monde, et même pour les plus grands ..

L’aluminier Alcoa vient en effet d’annoncer une baisse de plus de moitié de son bénéfice au premier trimestre.

Principales raisons invoquées pour expliquer ces forts mauvais chiffres : la faiblesse du dollar et la hausse des matières premières et de l’énergie.

Tous ces éléments réunis compensent largement la hausse récente du prix de l’aluminium, affirme le groupe pour justifier ses déboires.

Le bénéfice net ressort à 303 millions de dollars, soit 37 cents par action, contre 662 millions (75 cents) un an auparavant. Le bénéfice tiré des opérations poursuivies, hors effets de restructuration et effets fiscaux, est de 361 millions de dollars, soit 44 cents par action.

Le chiffre d’affaires a représenté 7,4 milliards de dollars contre 7,9 milliards, les analystes s’attendant quant à eux à 7,388 milliards.

Si les analystes de Wall Street ont récemment abaissé leurs prévisions pour Alcoa, ils estimaient néanmoins juqu’ici que le groupe bénéficierait en cours d’année de la hausse des prix de l’aluminium. Ce prix a glissé à moins de 2.500 dollars la tonne en début d’année sur le London Metal Exchange mais le cours a progressé depuis février, gagnant même lundi 17 dollars à 2.970 dollars.

Il y a un an, quasiment jour pour jour, le géant américain de l’aluminium publiait des résultats supérieurs aux attentes du marché pour le 1er trimestre 2007, indiquant même alors avoir réalisé le meilleur trimestre de son histoire, après une année 2006 record grâce au prix des métaux et du marché aéronautique.

Rappelons toutefois qu’en novembre  2006, le groupe avait annoncé une restructuration de ses activités et comptait à ce titre supprimer de nombreux emplois dans plusieurs pays.

"Les fondamentaux du marché restent solides et nous sommes bien placés pour améliorer nettement les rendements lorsque les économies en Amérique du Nord et en Europe rebondiront", déclare à l’heure actuelle le PDG Alain Belda. Un brin optimiste ?

Source : Reuters

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés