Le Blog Finance

Carteacajou Attention : 3 vidéos dans la suite de ce post Philippe s’est fait avoir, sa vie est foutue. Il a acheté sur plan trois appartements en 1998 (pourtant, c’était une bonne année pour investir…). Problème, la résidence ne s’est jamais construite mais il y a laissé 400 000 euros. L’explication : sur les 150 appartements prévus, seuls 11 ont été vendus, le chantier n’a jamais commencé. Résultat, tout lui a été saisi. Dans la première vidéo, tournée par M6, il entame sa grève de la fin. Dans la deuxième (un an et demi après le premier, soit 2008), il retourne sur le chantier voir la résidence qui se construit doucettement et dans la troisième, il explique son  cas (grosse fatigue). Comme dans tout investissement, on peut y laisser des plumes, lui, c’est une grosse partie de sa vie qu’il semble y avoir laissée et sa thérapie est de mettre en ligne son histoire. A noter que son affaire est en attente de jugement…

Partager cet article

Article de

6 commentaires

  1. freya 9 mars 2008 à 00:03

    Acheter trois appartements dans le même immeuble à construire, c’était quand même un peu risqué. Je plains ce type : il doit vivre l’horreur. J’ai toujour penser qu’acheter sur plan était risqué. Il y a beaucoup de risques d’être déçu. On achete sans savoir ce que l’on achète.

  2. tsuj 9 mars 2008 à 09:37

    mais dans certain pays on ne commence a payer que lorsque l’on est dans l’appartement avant cela on ne depose qu’un garantie (2000 a 5000 euro)..puis une dans l’appartement, on peut encore attendre 1 ans afin d’etre sur que tous les defauts soit corriger par le constructeur…
    Donc la France n’a pas ce genre de protection? pourquoi? et que fait le ministre du logement …a part mettre ses employes dans des logements HLM frisant la corruption…

  3. pascale 9 mars 2008 à 11:21

    Surprenant!
    les ventes en VEFA sont règlementées, les paiements sont étalés en fonction de l’avancement des travaux!!!!!
    De plus, une règle d’or ” on ne met pas tous ses oeufs dans le même panier”
    encore faut il déjà avoir les oeufs!!
    Financer une telle somme uniquement avec de l’endettement n’a pas de sens et c’est bien le problème.
    C’est stupide de faire une grève de la faim pour mettre en évidence sa bêtise!

  4. gus 9 mars 2008 à 17:58

    Faut arrêter de pleurer sur ce genre de personnes. Il a voulu spéculer “pour sa retraite lol”, il s’est planté et après il vient se plaindre !
    Faut voir la tronche de l’immeuble ! Il aurait du se mettre à la place de ses futurs locataires et comprendre que ça puait l’arnaque à plein nez !!
    Quand on est pas sur de tenir un remboursement de crédit, on s’nedette pas, c’est tout !

  5. alain 10 mars 2008 à 11:41

    bonjour,
    c’est un mec qui s’est fait planter et c’est sur qu’on ne paye pas une telle somme sans assurer ses arrières ! mais au fait le promoteur on n’en parle pas! il est en prison ou au moins sous le coup de la loi j’espère! il ne faut pas l’oublier celui- là
    il ne faut pas oublier aussi ceux qui ont acheté de l’immobilier trop cher à partir de 2004-2005 et qui seront obligés de revendre alors que c’est en train de baisser (parce que ça baisse actuellement et que le phénomène va s’amplifier malgré les dénégations de certains! )
    allez courage à tous les résistants de l’immobilier trop cher !

  6. lepafa 11 mars 2008 à 18:34

    Je suis désolé pour ce brave monsieur, qui n’a pas été bien conseillé. Cependant, il faut savoir qu’il ne s’agit pas ici d’une construction neuve mais d’une réhabilitation de HLM construit dans les années 60-70. Ces immeubles du Haut du Lièvre à Nancy sont des barres de béton immondes qui concentrent la misère sociale depuis des décennies. Je ne sais pas s’il faut les rénover ou les détruire mais c’est aux collectivités locales de prendre cela en charge. Il est choquant de vendre ce genre de tours à des marchands de biens qui n’ont comme seul point de mire l’escroquerie facile.
    D’autre part, même s’il semble y avoir une légère amélioration ces dernières années, ce quartier est l’un des plus défavorisés de Nancy, il est totalement absurde d’imaginer acheter ce genre de bien pour le louer. Effectivement le notaire qui a conseillé l’achat d’un tel bien avec de tels travaux et de tels risques devrait changer de profession.
    Nous avons sur Nancy un notaire qui a détourné quelques millions et qui s’est vu condamner à une peine de prison. Ne serais-ce pas ce même notaire?