Le Blog Finance

Société Générale : possible enquête de Fimat sur Jérôme Kerviel

Etrange_affaireFimat, la filiale de courtage de la Société générale, aurait ouvert à l’automne dernier une enquête sur d’importants ordres de Bourse exécutés pour le compte de Jérôme Kerviel, le trader accusé d’être à l’origine de la perte record de son employeur.

C’est en tout cas ce que rapporte lundi le Financial Times.

Dommage qu’il faille traverser la Manche pour savoir ce qui se passe en France …

Selon le quotidien, un responsable de Fimat avait enquêté sur quatre transactions exécutées par un de ses employés, Moussa Bakir, pour le compte de Jérôme Kerviel après avoir été alerté par un niveau de volumes anormalement élevé sur son desk. Ce responsable s’interrogeait sur d’importantes commissions perçues sur au moins quatre ordres d’achat sur des marchés actions au comptant.

Tandis que ses recherches demeuraient infructueuses, la priorité donnée à l’enquête s’est à la suite estompée selon lui, toutes les "énergies" étant concentrées sur la préparation du rapprochement entre Fimat et Calyon Financial (groupe Crédit agricole SA) en vue de créer Newedge.

Moussa Bakir a néanmoins été entendu comme témoin assisté dans l’enquête judiciaire menée sur cette affaire après deux jours de garde à vue à la brigade financière début février.

Citant une personne proche de Fimat, le Financial Times indique que Jérôme Kerviel a eu recours à ses services pour l’exécution d’un tiers de ses transactions sur des contrats à terme sur indices boursiers l’an passé, utilisant pour les autres un système d’accès direct aux marchés organisés comme Eurex, la Bourse des dérivés contrôlée par Deutsche Börse.

Cette personne indique que Jérôme Kerviel ne travaillait qu’avec Fimat comme courtier, évoquant une "relation spéciale" entre le trader et Moussa Bakir qui est toutefois habituelle, selon elle, dans ces métiers.

Toujours selon cette personne, ni la Fimat ni Moussa Bakir n’ont jamais exécuté le moindre ordre sur des marchés de gré à gré, alors que, selon la Société générale, Jérôme Kerviel a eu recours à ces marchés pour des opérations de couverture qui se sont avérées fictives.

Le Financial Times souligne encore le caractère spécial des relations entre Fimat et sa maison mère, le courtier n’imposant pas à la Société générale les limites de risques exigées de ses autres clients.

La banque ne représente toutefois que "quelques points de pourcentage" des revenus de Fimat et Moussa Bakir n’a exécuté en janvier qu’une petite partie (80.000 sur 1,7 million) des contrats à terme achetés par Jérôme Kerviel, indique-t-il.

L’enquête de la Fimat était toujours en cours quand la Société générale a découvert le 18 janvier l’ampleur des positions accumulées par Jérôme Kerviel, aboutissant au final à une perte de 4,9 milliards d’euros.

Source : Reuters

Partager cet article

Article de

23 commentaires

  1. el gringo 22 février 2008 à 23:21

    Ce qu

  2. Dadounet 23 février 2008 à 01:26

    http://www.polemia.com/contenu.php?cat_id=36&iddoc=1611
    Société générale : la perte de sens de la finance mondiale
    L

  3. el gringo 23 février 2008 à 10:52

    La Société Générale aurait passé outre 75 alertes concernant les activités de Jérôme Kerviel, le trader qui est soupçonné d

  4. Dadounet 23 février 2008 à 13:55

    J’ai travaillé à la S. G., comme consultant extérieur en informatique de gestion.
    Mon travail consistait, entre autres, à regarder dans le dossier de certains agents ce qui avait fait “planter” leur calcul de paie.
    En tant qu’extérieur, je n’y avais pas accès (“”sécurité”").
    Donc impossibilité de bosser, dûment transmis au chef.
    Quand le client s’énervait suffisamment, un sous-fifre de l’exploitation informatique me transmettait, en douce, une copie du dossier.
    Comme ça, la “”sécurité”" n’avait pas été enfreinte, aucun chef ne s’était mouillé et le travail pouvait avancer.
    L’arrogance n’est pas la seule caractéristique de ces gens ; la lâcheté encore plus.
    Quant aux procédures de “”sécurité”", elles sont évidemment à revoir dès qu’elles empêchent de bosser normalement, mais, mises en place par des mal baisés, personne ne veut être celui par qui le scandale arrive.

  5. el gringo 1 mars 2008 à 12:53

    Jerome Kerviel fait des emules.
    -
    Un “trader” de MF Global fait perdre 93,5 millions d’euros à son employeur
    -
    Le courtier britannique en matières premières MF Global a annoncé, jeudi 28 février, que l’un de ses opérateurs de marchés financiers, agissant pour son propre compte, a pris des positions non autorisées, qui vont contraindre l’entreprise à assumer une perte de 141,5 millions de dollars (93,5 millions d’euros).
    -
    D’après un communiqué du groupe, l’employé de sa filiale aux Etats-Unis est intervenu très tôt mercredi sur le marché à terme du blé de la Bourse spécialisée de Chicago, prenant des positions qui ont “considérablement outrepassé les limites autorisées”. Le courtier a aussitôt été licencié par son employeur.
    -
    MF Global assure cependant que sa situation financière demeure solide en dépit de cette perte, qui ne représente que 6 % de ses fonds propres. L’entreprise a également assuré que des mesures ont été prises pour “éviter de nouvelles erreurs de ce type”, et que les fonds des clients ne seront pas affectés.
    -
    Cette annonce du groupe britannique intervient un mois après l’affaire Jérôme Kerviel, soupçonné d’une fraude qui a coûté 4,9 milliards d’euros à la Société générale.
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/02/28/un-trader-de-mf-global-fait-perdre-93-5-millions-d-euros-a-son-employeur_1017063_3234.html#ens_id=1005230

  6. el gringo 16 mars 2008 à 19:40

    Société générale : face aux falsifications de Jérôme Kerviel, une hiérarchie peu curieuse
    Eric Cordelle, 36 ans, diplômé de Polytechnique et de l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique (Ensae), est probablement un bon professionnel. Un cadre pour qui les relations, au sein d’un service, sont fondées sur “la confiance”.
    C’est en tout cas ce qu’il raconte, jeudi 6 mars, dans le cabinet du juge Renaud Van Ruymbeke, en présence de Jérôme Kerviel, ce trader suspecté d’avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à la Société générale.
    Eric Cordelle, spécialiste de l’ingénierie financière, n’a jamais été trader. Quand il prend la tête de DeltaOne, ce service composé de huit traders, dont Jérôme Kerviel, au printemps 2007, il ne se doute pas que quelques mois plus tard, il va se retrouver au c

  7. el gringo 8 mai 2008 à 19:33

    Société générale : le supérieur hiérarchique de Jérôme Kerviel serait en cours de licenciement
    Eric Cordelle, qui fut le supérieur hiérarchique direct de Jérôme Kerviel, le trader soupçonné de falsifications qui ont coûté 4,9 milliards d’euros à la Société générale, a fait l’objet d’un entretien préalable en vue de son licenciement, affirme Le Parisien dans son édition du jeudi 8 mai. Interrogée par l’AFP, une porte-parole de la Société générale a déclaré que la banque “ne faisait jamais de commentaires sur des dossiers particuliers”.
    Le Parisien précise, sans citer ses sources, que le motif invoqué pour le licenciement de M. Cordelle est une “insuffisance professionnelle”, qui l’aurait empêché de détecter les agissements de son subalterne. Le quotidien ajoute que deux autres supérieurs de Jérôme Kerviel sont sous la menace d’une même procédure de licenciement. L’avocate de M. Cordelle aurait, toujours selon Le Parisien, saisi le conseil des prud’hommes pour “rupture de contrat abusive”.
    Jérôme Kerviel, trader de 31 ans mis en examen le 28 janvier pour “faux et usage de faux”, “introduction dans un système de données informatiques” et “abus de confiance”, continue d’être régulièrement entendu par les juges d’instruction Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset qui n’ont pas clos leur enquête.
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/05/08/societe-generale-le-superieur-hierarchique-de-jerome-kerviel-serait-en-cours-de-licenciement_1042763_3234.html#ens_id=975400

  8. brazil nuts keto 24 janvier 2019 à 23:59

    Have you ever considered writing an ebook or guest authoring on other websites?

    I have a blog centered on the same ideas you discuss and would love to have you
    share some stories/information. I know my audience would appreciate your work.
    If you’re even remotely interested, feel free to shoot me
    an email.

  9. brazil flag colors 26 janvier 2019 à 02:46

    We stumbled over here different page and thought I should check things out.
    I like what I see so now i’m following you. Look forward
    to going over your web page repeatedly.

  10. Dorine 26 janvier 2019 à 06:50

    Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wished to say that I’ve really enjoyed surfing
    around your blog posts. After all I will be subscribing to your feed and
    I hope you write again soon!

  11. Demetrius 26 janvier 2019 à 14:44

    Now it’s time to decide your particular investments.

  12. Finley 27 janvier 2019 à 00:38

    Monetary advisors enterprise is folks enterprise.

  13. Luke 27 janvier 2019 à 03:35

    Hey I know this is off topic but I was wondering if you knew of any widgets I could add to
    my blog that automatically tweet my newest twitter updates.
    I’ve been looking for a plug-in like this for quite some time and was hoping maybe you would have some experience with something like this.
    Please let me know if you run into anything. I truly enjoy reading your blog and I look forward
    to your new updates.

  14. Guadalupe 27 janvier 2019 à 08:45

    Monetary advisors enterprise is folks business.

  15. Nichole 27 janvier 2019 à 10:09

    Investors do pay direct and indirect costs.

  16. Chet 27 janvier 2019 à 23:40

    Financial advisors business is individuals business.

  17. Tabatha 5 février 2019 à 16:47

    And this is an funding danger price taking.

  18. Tawanna 8 février 2019 à 05:55

    And that is an funding risk worth taking.

  19. Lynwood 8 février 2019 à 06:30

    And this is an investment danger worth taking.

  20. Regina 9 février 2019 à 02:51

    Thank you for your interest in Investment Recommendation.

  21. Danny 9 février 2019 à 05:52

    Think about investments that offer instant annuities.

  22. Antonia 10 février 2019 à 16:08

    Financial advisors enterprise is individuals business.

  23. Florencia 15 février 2019 à 02:31

    Financial advisors enterprise is individuals enterprise.