Le Blog Finance

Sarkozy confirme l’accord nucléaire entre France/Emirats arabes Unis

Shah_saclay_iran_giscardDans une interview publiée par un quotidien saoudien, Nicolas Sarkozy confirme que la France et les

Partager cet article

Article de

14 commentaires

  1. Adam 13 janvier 2008 à 15:13

    Elisabeth Studer,
    Vous avez oublié le Maroc parmi les pays ayant conclu un partenariat dans le domaine nucléaire civil avec la France :
    http://www.liberation.fr/actualite/monde/287050.FR.php?rss=true

  2. Elisabeth 13 janvier 2008 à 15:19

    + « grave » , c’est carrément l’Elysée qui fait l’omission
    … et il est vrai je n’ai pas eu le réflexe de vérifier.

  3. laraki 13 janvier 2008 à 19:14

    Je le comprend pas! Il dit que le monde musulman a le droit au nucleaire civil mais a ce que je sache l’Iran fait partit du monde musulman! Et je voit pas pourquoi il parle de monde musulman parce que la religion n’a rien avoir la dedans! A mon avis il n’a toujours pas compris que l’Iran est un producteur de petrole, et que si ils s’obstinent a mettre des sanction a l’Iran sa sera l’effet contraire et le baril atteindra 200 dollar…

  4. Adam 13 janvier 2008 à 22:23

    Sarko vient de proposer à l’Arabie Saoudite l’étude d’un partenariat dans le domaine du nucléaire civil.
    AP – RIYAD – Le président de la République française Nicolas Sarkozy a proposé dimanche au roi Abdallah d’Arabie saoudite une visite du Commissariat français à l’énergie atomique (CEA) « pour étudier les possibilités dans le domaine du nucléaire civil ».
    Le président français a dit au chef d’Etat saoudien, lors d’un entretien à la résidence royale, que « le CEA (était) prêt, le cas échéant, à venir dans les prochaines semaines pour étudier les possibilités dans le domaine du nucléaire civil », rapporte l’Elysée.
    Nicolas Sarkozy, défenseur de l’accès des pays arabes au nucléaire civil, a confirmé dimanche qu’il signerait mardi « un accord de coopération » dans le domaine du nucléaire civil avec les Emirats arabes unis, ouvrant la porte à l’installation d’une prochaine centrale nucléaire dans le pays.

  5. Elisabeth 13 janvier 2008 à 23:25

    Je mettrai ma main au feu ,que cela a deja été fait depuis belle lurette par Giscard ou Chirac ….

  6. Elisabeth 13 janvier 2008 à 23:27

    Comme quoi, le choix de ma photo …. ;)

  7. Elisabeth 13 janvier 2008 à 23:30

    Gagné !!!
    Communiqué publié à l’issue du voyage du président Giscard d’Estaing en Arabie Saoudite
    (Ryad, 25 janvier 1977)
    scientifique et technique
    Les deux parties sont convenues que les organismes concernés des deux pays entreprendront l’étude des possibilités existantes de coopération dans le domaine de l’énergie solaire.
    Répondant au voeu exprimé par le gouvernement saoudien concernant la création d’un centre de recherches nucléaires à usage pacifique, la partie française s’est déclarée prête à participer à la réalisation de ce centre. Les deux parties ont souligné l’importance de ce centre et sont convenues d’en faire poursuivre l’étude par les organismes concernés des deux pays.

  8. Giscard / nucléaire et arabie 13 janvier 2008 à 23:36

    GISCARD D’ESTAING
    RYAD – 25.01.1977
    Titre CONF

  9. Adam 14 janvier 2008 à 20:55

    Sarko veut encore conclure un partenariat dans le domaine du nucléaire civil. Cette fois c’est avec le Qatar.
    AFP
    La France et le Qatar ont signé un contrat de 470 millions d’euros pour l’électrification de ce pays du Golfe, ainsi qu’un mémorandum d’entente dans le domaine du nucléaire civil, lundi à Doha, à l’occasion de la visite du président Nicolas Sarkozy, selon l’Elysée.
    Le président Sarkozy, arrivé en fin d’après-midi à Doha pour une visite d’Etat dans le cadre de sa première tournée dans la région du Golfe, a eu en soirée un entretien avec l’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, qui a offert un dîner en son honneur.
    M. Sarkozy, venu d’Arabie saoudite, est accompagné d’une délégation d’une quinzaine d’hommes d’affaires français et de plusieurs ministres, dont ceux de la Défense Hervé Morin et de l’Economie Christine Lagarde.
    La compagnie Areva Transmission & Distribution (Areva T&D), filiale du groupe nucléaire français Areva, a signé un contrat de 470 millions d’euros avec la société de distribution d’eau et d’électricité qatarie, Kahrama, pour lui fournir des « sous-stations » pour un « projet d’électrification du Qatar ».
    Un « mémorandum d’entente » a également été signé entre le groupe énergétique Electricité de France (EDF) et le Qatar pour « engager des discussions sur des coopérations dans les domaines de la production électrique nucléaire et la production d’énergies renouvelables (solaire et éolienne) », a-t-on indiqué de même source.
    Ce mémorandum doit également permettre à EDF d’examiner avec Qatar Petroleum International (QPI) des « opportunités d’investissements dans la chaîne gazière », le Qatar disposant des troisièmes réserves mondiales de gaz naturel.
    « Dans le domaine nucléaire, les discussions porteront dans un premier temps sur un accord d’assistance pour une étude de faisabilité et d’acceptabilité, et non sur un investissement », a précisé l’Elysée.
    Un autre « mémorandum d’entente » a également été passé entre Gaz de France (GDF) et QPI, « qui prévoit une coopération entre les deux entreprises à l’international dans le domaine de l’énergie », a-t-on ajouté.
    Les gouvernements qatari et français ont en outre signé un « accord-cadre de coopération » en matière de tourisme, un avenant à la convention fiscale de non-double imposition et une lettre d’intention entre la Gendarmerie nationale française et la Force de sécurité intérieure du Qatar.
    Par ailleurs, divers projets représentant un potentiel de 6,3 milliards d’euros ont été évoqués entre les délégations des deux pays, comme cela a été le cas lors de la visite de M. Sarkozy en Arabie saoudite où toutefois aucun contrat tangible n’avait été signé.
    Les projets, évoqués au Qatar, concernent les domaines des transports terrestres, de l’aviation civile, des BTP (bâtiments et travaux publics), de l’énergie, de l’eau et de l’électricité, de la formation et de l’armement.

  10. Chardja 14 janvier 2008 à 21:38

    Un petit problème pourtant pour tous ces acheteurs de centrales nucléaires, c’est celui de la disponibilité de l’uranium pour les faire fonctionner.
    Au moment où ils seront terminés, dans une dizaine d’années, nous approcherons du peak uranium, bien documenté dans Uranium resources and nuclear energy du Energy Watch Group.
    C’est comme pour le pic du pétrole, il arrive un moment où la production ne peut plus augmenter et se met à diminuer. C’est ce qui arrivera pour toutes les ressources non renouvelables, l’uranium comme les autres.
    Ce genre de pays ferait mieux de miser sur l’énergie solaire, abondante et gratuite, plus rentable financièrement que le nucléaire dans une quinzaine d’années tout au plus.

  11. mourguy 7 mai 2008 à 12:53

    Bjr ou bsr,
    je souhaiterai avoir l’autorisation de mettre un lien de votre article sur le nucléaire sur mon site :
    http://www.l-elysee.fr
    bien cordialement alain mourguy MINI-candidat 2007 et sans doute 2012 président UDG union droite et gauche
    sites : http://www.l-elysee.fr ou http://www.udg.fr
    blogs exempels : http//ain-01.blogs.fr
    http://udg.skyrock.com
    ou encore …http://2012-udg-referendum-populaire.blogs.nouvelobs.com etc
    d’avance merci de votre réponse
    mail mourguy@udg.fr

  12. Elisabeth 7 mai 2008 à 14:16

    Pas de pb, bien au contraire, le but étant que l’info passe !!!

  13. anthony 13 février 2009 à 10:33

    détiendrons-t-ils les moyens nécessaires a faire des bombes nucléaire?

  14. Elisabeth 28 décembre 2009 à 23:39

    Sarkozy confirmait donc un accord …. qui n’a pas eu lieu
    il faudra s’en souvenir ;-)

Commenter cet article