Le Blog Finance

PSA réorganise l’usine de Rennes

psa-rennes_coupe_c7.jpg

Le groupe PSA a décidé d’investir 50 millions d’euros pour réorganiser et moderniser son usine de Rennes spécialisée dans les véhicules moyenne et haut de gamme, a annoncé mardi la direction du site lors d’une conférence de presse.

L’objectif du projet baptisé “Rennes 2010″ est de rendre l’usine “plus productive“, a expliqué Yves Fallouey, directeur du site PSA Peugeot Citroën de Rennes. Parallèlement, 900 des 13 000 salariés de PSA à  Sochaux devront faire une heure supplémentaire par jour pendant 3 mois et demi.

“On se positionne très clairement sur un vrai avenir pour Rennes”, a déclaré Yves Fallouey, ce qui signifierait tout de même que c’était loin d’être le cas auparavant.

Salariés et syndicats ne cachent pas en effet leur inquiétude quant à  la pérennité de l’usine qui produit les Peugeot 407, Coupé 407, Citroën C5, C6 et Xsara Picasso.

La nouvelle organisation vise à  remplacer les trois lignes actuelles de production par deux lignes “entièrement nouvelles”. Une ligne “grandes cadences”, d’une capacité de 55 véhicules/heure, accueillera les productions de gamme M2 (407 et C5). Une ligne “petites cadences” d’une capacité de 6 à  15 véhicules/heure avec “une très grande flexibilité” sera réservée aux véhicules haut de gamme et à  de “nouveaux véhicules” autres que des berlines et des breaks. Cette ligne sera “une première dans le groupe PSA“, a indiqué M. Fallouey.

L’usine sera configurée pour un niveau de production de 300.000 à  350.000 véhicules par an, équivalents aux niveaux les plus hauts atteints dans le passé par le site, selon la direction.

Les syndicats ont bien accueilli le projet. “C’est une bonne nouvelle”, a commenté Nadine Cormier de Force Ouvrière, estimant que la décision “confortait la pérennité du site où les salariés “n’avaient plus le moral” ces derniers temps. “Le projet est ambitieux”, a reconnu Michel Bourdon de la CGT mais “l’inquiétude demeure sur les effectifs car la direction recherche des économies de main-d’oeuvre”.

Les ventes de la nouvelle C5, lancée au printemps, seront déterminantes pour l’avenir de l’emploi sur le site, passé en trois ans de plus de 10.000 salariés à  environ 8.400 fin décembre.

” La C5 ne sera commercialisée qu’au printemps 2008 et d’ici là , nous devrons atteindre notre vitesse de croisière” affirmait en octobre dernier dans Ouest France Yves Fallouey. Soit une production annuelle de 150 000 véhicules, un enjeu stratégique qui ne peut souffrir du moindre problème. Le directeur du site estimait d’ores et déjà  à  cette date qu’en période de restructuration du groupe, le lancement de la C5 était accueilli comme une véritable bouffée d’oxygène. “Cela pérennise notre site, sachant que la durée de vie d’un véhicule est de 6 à  7 ans” précisait-il.

De quoi compenser la déconvenue de la C6, également fabriquée à Rennes, et dont les volumes de production sont nettement inférieurs aux estimations.

 ”Pour faire face à  cette montée en puissance, nous allons embaucher entre 500 et 1 000 intérimaires ” confirmait alors Yves Fallouey. Parallèlement, l’usine a enregistré 583 départs volontaires l’an dernier dans le cadre d’un plan de la direction qui doit se poursuivre en 2008.

En vue de produire 3 500 voitures, les salariés des ateliers de peinture, montage et contrôle qualité de l’usine de Sochaux – produisant notamment- les 307 – travailleront quant à  eux 40 heures hebdomadaires au lieu de 35, du 21 janvier au 2 mai. Ces heures, payées avec une majoration de 25%, pourront être payées ou récupérées sous forme de congés.

La direction du site affirme qu’elle a “envisagé avec les syndicats toutes les possibilités afin de produire 3.500 voitures supplémentaires d’ici mai, et celle-ci a paru la plus viable, étant donné que ce surcroît d’activité n’est pas suffisant pour embaucher“, poursuivant que cette décision n’est pas la conséquence de la seule promulgation de la loi sur la défiscalisation des heures supplémentaires.

Sources : AFP, Ouest France

A lire également :

. PSA : la Xsara Picasso transférée de l’Espagne à Rennes

. Barre Thomas (ex CF Gomma) : 309 licenciements prévus

Partager cet article

Article de

7 commentaires

  1. Francis 22 janvier 2008 à 19:59

    Je n’en crois pas mes yeux !
    Bravo et merci:
    ce site est de nouveau lisible sans manipulation.
    Bonne suite

  2. Elisabeth 22 janvier 2008 à 22:41

    Oui et ca devient même agréable à lire, bravo !

  3. Elisabeth 22 janvier 2008 à 23:49

    Et alors que je viens de demande ce matin d’afficher la liste des 20 derniers articles, c’est déjà fait, bravo encore !!!

  4. Francis 23 janvier 2008 à 12:08

    Oui les index, la recherche (Noms des intervenants), les tags (ou mots-clés manquent aussi cruellement), les hits parades des 10 articles les plus consultés, commentés, votés (jour, semaine, mois)…
    Difficile de trouver le bon équilibre entre tous ces éléments. Il y a de bons exemples. Cela est fort lié au progiciel utilisé. Des blogs comme Libellules.ch, Framatome (bon, ce sont des informaticiens) deviennent ainsi de véritables outils de travail utilisés fréquemment pour piocher et re-piocher l’info.
    Quuand je trouve un site avec un gros historique (indexé, taggé et cherchable) j’ongle (de onglet) simplement son URL et ça m’évite de coffrer l’article dans mon (énorme) banque de donnée (indexée par Copernic avec le reste de mes données).
    Quant au format je trouve très efficace les sites avec onglets d’en-tête (triant par catégories les articles de la colonne centrale de base) et deux colonnes à droite + gauche avec tous les “services” permanents, pubs diverses…
    Mais si on vous lit c’est d’abord pour la qualité “du fond” plus libre des grands médias
    (comme l’article “C du bidon…” par Laurent Gosse, que j’ai coffré vu l’évanouissement des infos dans votre site).

  5. Elisabeth 23 janvier 2008 à 14:29

    “Mais si on vous lit c’est d’abord pour la qualité “du fond” plus libre des grands médias ” : merci !!!
    a mon vais, c’est la plus value d’un blog, et nous avons l’opportunité du moment avec nous !

  6. Elisabeth Studer 29 mai 2012 à 23:05

    test

Commenter cet article