Le Blog Finance

DP World : plus grande ouverture de capital dans le Golfe

Dp_world_annonceLa compagnie des Emirats arabes unis, DP World, l’un des plus grands opérateurs portuaires mondiaux, a entamé dimanche la vente d’une partie de son capital pouvant aller jusqu’à 20%.

L’opération devient ainsi la plus grande offre publique dans la région du Golfe et constitue une étape supplémentaire dans la stratégie de l’émirat visant à accroître sa présence sur les marchés financiers internationaux.

DP World, qui a pris une dimension mondiale lors de son rachat en 2006 de l’opérateur britannique Peninsular and Oriental (P&O) pour 6,8 milliards de dollars, a annoncé lors d’une conférence de presse qu’elle mettait en vente 2,822 milliards d’actions. Cette offre publique, qui court jusqu’au 15 novembre, pourrait être portée ensuite à 20% du capital avec la mise sur le marché de 498 millions d’actions supplémentaires (3%), a indiqué la compagnie.

Outre les investisseurs institutionnels dans le monde, l’offre de DP World est ouverte aux Emiratis et aux ressortissants des cinq autres monarchies pétrolières du Golfe, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont le statut de résident dans les Emirats.

Compris initialement entre 1 et 1,3 dollar, le prix définitif de l’action sera fixé vers le 21 novembre. La compagnie sera alors cotée sur le "Dubai International Financial Centre" (DIFC), l’un des deux marchés boursiers de Dubaï. Sur la base du prix indicatif, la valeur de DP World serait donc comprise entre 16,6 et 21,58 milliards de dollars.

La cession de 20% du capital devrait rapporter à l’émirat entre 3,3 et 4,3 milliards de dollars, ce qui en ferait la plus importante entrée en bourse jamais réalisée dans le Golfe. La compagnie saoudienne de télécommunications Saudi Telecom détient pour l’instant le record régional avec une ouverture de son capital qui lui avait rapporté un peu plus de 4 milliards USD en 2003.

DP World, qui appartient à l’émirat de Dubaï, l’une des sept composantes des Emirats arabes unis, gère 42 terminaux de conteneurs dans 22 pays. En 2006, la compagnie a été classée quatrième opérateur de conteneurs portuaires du monde. Après son acquisition en 2006 de P&O, DP World avait dû renoncer à gérer six ports américains inclus dans la vente en raison de l’opposition du Congrès américain, qui avait mis en avant des risques en matière de sécurité nationale. Certains membres du Congrès avaient notamment mis en cause la politique des Emirats en matière de lutte contre le terrorisme dans le passé.

L’ouverture du capital de DP World pourrait conduire à des initiatives similaires de la part d’autres grandes firmes de Dubaï, dont la compagnie aérienne Emirates, détenue par le gouvernement de Dubaï et principal client de l’avion géant A380 d’Airbus, filiale d’EADS.

Le PDG de la compagnie, Cheikh Ahmed Ben Saïd Al Maktoum, ainsi que le président d’Emirates, Tim Clark, ont confirmé la semaine dernière que la compagnie pourrait s’introduire en Bourse. Selon Tim Clark, cité par l’agence Reuters, la société pourrait être valorisée entre 20 et 30 milliards de dollars, compte tenu de ses résultats. Cheikh Ahmed Ben Saïd Al Maktoum avait déjà indiqué au quotidien britannique Times, qu’une introduction en Bourse faisait partie intégrante de la stratégie du groupe.

Pour rappel, l’émirat qui a ces derniers temps multiplié les prises de participation dans de très grandes entreprises, a acquis 3,12% du capital d’EADS.

Les Emirats cherchent également à devenir un acteur de premier plan sur les marchés financiers internationaux. Pour cela, il a conclu en septembre un accord avec le Nasdaq, en vue de l’intégrer au sein d’un partenariat stratégique avec le DIFX, la place internationale des échanges de Dubaï. Pour les analystes, l’ouverture du capital de DP World constitue un formidable coup de pouce pour le DIFX, qui ambitionne, avec l’apport du Nasdaq, de se faire une place parmi les principaux marchés boursiers internationaux.

Début octobre, une concession pour une durée de 25 ans des terminaux à conteneurs du port de Dakar a été accordé à Dubai Ports World. La société va assurer la gestion et l’exploitation des terminaux à conteneurs actuels mais également la construction et l’équipement du "Port du futur", une extension du port actuel. Le choix de DP World, à l’issue d’un appel d’offres international, "a été essentiellement motivé par la qualité exceptionnelle de son offre, tant au plan technique que financier", a précisé le directeur général du Port autonome de Dakar Bara Sady.

Le groupe français Bolloré, présent depuis plus de 80 ans au Sénégal, avait très vite dénoncé un "manque de transparence", estimant avoir été disqualifié alors qu’il présentait l’offre la plus élevée, d’un point de vue financier. Il avait déposé deux recours auprès du ministère sénégalais de l’Economie maritime mais avait été débouté. Le responsable du port a précisé lundi que les gestionnaires actuels du port à conteneurs, dont Bolloré et Maersk, avaient reçu un préavis de trois mois, expirant à la mi-décembre, pour enlever leurs installations, DP World entamant ses activités au 1er janvier.

DP World s’est engagé à investir 333 milliards de FCFA (507 millions d’euros), dont 250 milliards de FCFA (381 millions d’euros) pour le port du futur, selon la direction du port.

Sources : AFP, La Tribune, RTl.be

A lire également :

Emirats : attirés par l’euro, infidèles au dollar

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. meriem 12 novembre 2007 à 19:46

    je travaille dans un terminal a conteneur en algerie ” ste étrangére installer en algerie” port de bejaia, depuis 2 ans;et je veux avoir des contactes avec dubai, j’aimerais bien travailler avec eux.

  2. landing diedhiou 1 août 2009 à 00:31

    je veux travaille avec eux.

  3. hi 24 janvier 2019 à 21:23

    We absolutely love your blog and find a lot of your post’s
    to be what precisely I’m looking for. can you offer guest writers
    to write content for yourself? I wouldn’t mind composing a post or elaborating on a few of
    the subjects you write regarding here. Again, awesome site!

  4. Viola 26 janvier 2019 à 06:14

    Thank you on your interest in Investment Advice.

  5. Effie 26 janvier 2019 à 18:19

    Monetary advisors enterprise is people business.

  6. Cyrus 27 janvier 2019 à 12:14

    Thank you to your interest in Investment Recommendation.

  7. Charity 8 février 2019 à 06:33

    Take into account investments that supply quick annuities.

  8. Trena 9 février 2019 à 04:43

    And that is an funding danger worth taking.

  9. Susannah 12 février 2019 à 01:16

    A monetary advisor is your planning partner.

  10. Cooper 15 février 2019 à 02:20

    Thanks on your interest in Investment Recommendation.