Le Blog Finance

USA: des statistiques, la FED et les banques …

Classicgreenspan_pr1 La cloture de ce soir à Wall Street peut quand meme susciter l’interrogation: une légère baisse sur le Dow Jones, une autre plus prononcée sur le Nasdaq. Quoi de plus normal après des indicateurs à tout le moins médiocres vendredi (malgré l’enthousiasme débordant pour l’indice Michigan) et l’indice Empire State en-dessous des attentes aujourd’hui … Toutefois, nous savons bien que le problème n’est pas là et qu’il transcende toutes ces publications depuis un bail: qu’en est-il de la vraie situation du marché du crédit ? En d’autres termes: qui est solvable, qui ne l’est pas parmi les clients de nombreux préteurs qui risquent l’illiquidité (et pas l’insolvabilité puisque les banques centrales sont encore en position d’intervenir) sur le modèle de Northern Rocks.

Si on osait, on dirait presque que la question des Fed Funds Rates est devenue obsolète; elle a pu servir à soutenir le marché (comprendre en particulier: amortir la chute des valeurs bancaires) jusqu’à maintenant, et servira vraissemblablement à bricoler un rebond court-terme cette fin de semaine … Cela ne changera rien dans le cas ou les nombreux trimestriels se révèlent alarmistes. D’autre part, ces publications devront faire le point sur la situation des hedge funds adossés à ces grandes banques, et Bernie a bien précisé que ceux-ci ne devraient pas compter sur un geste de sa part si les choses tournaient mal

Estoxx5017septNous aurons aussi de nombreuses statistiques officielles, notamment les mises en chantiers et les promesses de ventes immobilières mercredi; ca va etre délicat … d’autant plus que nos indices boursiers ne sont pas dans une configuration des plus prometteuses! Finissons donc avec la situation graphique de l’Euro-Stoxx 50 ce soir; à ce propos, si quelqu’un peut m’indiquer un site ou il est possible d’obtenir ce genre de graphique avec la donnée des volumes de transactions, je serais intéressé.

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. Anonymous 18 septembre 2007 à 09:52

    “Qu’en est-il de la vraie situation du marché du crédit ?”
    Ca devrait être le rôle des banques centrales de clarifier la situation, et de rassurer ainsi les marchés. Malheureusement, contrairement à la Banque d’Angleterre, la BCE n’a pas choisi cette voie. On déverse des liquidités aux enchers, à des conditions très avantageuses. Il n’est pas possible de connaître le nom des banques en difficultés. Noyer explique la position de la BCE dans un article du FT (en citant W. Poole qui à ma connaissance a une position très différente).
    http://www.ft.com/cms/s/0/eb52fa8c-653d-11dc-bf89-0000779fd2ac.html
    Si la crise se termine rapidement, la BCE aura offert sa protection aux banques qui ont détourné la réglementation. Si la crise se prolonge, la BCE aura crée une bombe à retardement en repoussant la résolution du problème.

  2. Laurent 18 septembre 2007 à 13:00

    EURO STOXX 50 EX (GXE): on trouve les données, y compris les volumes (dans l’historique, 2ème tableau, dernière colonne à droite), ici par exemple :
    http://www.capital.fr/actions/historique.asp?sicovam=160.8.GXE

  3. gregory 18 septembre 2007 à 14:01

    perso ce qui m’etonne aux niveau des indices boursiers, qui pour moi révèle une certaine incomprehension
    sur la meme periode (juin jusqu’a maintenant), le cac a baissé de pres de 10%, alors que le down johns est neutre (0%), et le nasdaq 100 (positif +1 +2%) et l’indice mondial (via lyxor world) est en baisse de 5%
    Alors que le problème vient des usa, si vous y comprenez quelque chose faites moi signe

  4. gregory 18 septembre 2007 à 14:05

    ou serait-ce l’effet “papillon”??

  5. gregory 18 septembre 2007 à 14:06

    ou serait-ce l’effet “papillon”??

  6. Alexandre 18 septembre 2007 à 15:47

    Je pense qu’une partie de la réponse vient de la faiblesse du dollar par rapport à l’Euro.
    Il devient difficile de comparer l’historique d’indices dont la monnaie de reference (USD/EUR) a varié de 40% en 5 ans.
    Je lance cette premiere piste. Notre ami Laurent Gosse a sans doute un avis plus complet sur la question.

  7. Laurent Gosse 18 septembre 2007 à 15:59

    Franchement, les amis, je suis comme vous tous à savoir que je patauge un peu! L’indice Dow Jones est different dans sa composition car il est le + ancien et ne fait pas de ponderations des valeurs: c’est simplement une somme directe des plus grosses capitalisations de la place. Les indices + modernes affectent des poids differents a chaque composante; ainsi le CAC est domnine par Total et le Nasdaq est un indice de small/midcaps …

  8. Alexandre 18 septembre 2007 à 16:11

    Effectivement, la composition des indices doit jouer. Mais dans le cas present Total devrait plutot soutenir le CAC (Petrole a son plus haut historique). C’est peut-être plutôt le poids des valeurs bancaires dans l’indice qui penalise le CAC.

  9. Laurent Gosse 18 septembre 2007 à 16:22

    Tu as raison, j’ai mis Total comme l’exemple de ponderation maximale, mais le secteur bancaire est massivement represente dans le CAC. Et effectivement, il va mal, voir a ce propos
    http://www.pro-at.com/analyse-bourse/technique-BANQUES-etat-des-lieux-1-7565.html
    J’essaie de comprendre maintenant comment il faut interpreter la publi de Lehman; ces gens-là n’ont pas besoin d’une baisse de taux!

  10. gregory 18 septembre 2007 à 18:33

    je serai d’accord avec vous, si la baisse etait locale, hors c’est toute la zone euro (représentée par l’eurostoxx) qui a baissée depuis juin
    pire, lyxor world, representant donc l’indice msci world a lui aussi baisser
    Donc, la baisse ne peux provenir de la difference eur/usd
    et non plus de la sur-représentations des valeurs bancaires, vu que le phenomène n’est pas local mais mondial
    A la limite, que les indices baissent, cela me parait un peu logique, ce qui ne me parait absolument pas logique par contre, c’est que le nasdaq et le dj eux ne sont pas en perte
    ce soir le nasdaq enregistre une hausse d’environ 4% depuis le mois de juin, et le dj +1%

  11. Laurent Gosse 18 septembre 2007 à 19:03

    Sur la baisse de l’indice world que tu suis a travers le tracker lyxor, tu dois appliquer l’effet de change EUR/USD puisque l’indice MSCI est cote en dollars. Ensuite, cet indice subit l’effet de la fuite loin du risque, et les emergents en font les frais.
    Maintenant, pour ce qui est des indices US en hausse, une partie dela reponse est donnée dans ce communiqué:
    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_taux.phtml?&news=4618938
    Les entrees de capitaux etrangers aux USA se font dorenavant en majorité sur les actions …

  12. gregory 18 septembre 2007 à 20:58

    tout s’explique alors…merci bien