Le Blog Finance

Libye:contrat pour BNP/peine des infirmières commuée

On attendait des contrats pour Dassault ou Total, liés à une éventuelle résolution « à l

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. SOFIA 17 juillet 2007 à 21:59

    Sofia: la décision de la Libye, “un grand pas dans la bonne direction”
    SOFIA – La décision de Tripoli de commuer en peine de prison à perpétuité la peine de mort de six praticiens bulgares est “un grand pas dans la bonne direction”, mais le dossier ne sera clos qu’avec leur rapatriement, a déclaré mardi le chef de la diplomatie bulgare Ivaïlo Kalfine.
    “La décision du Conseil supérieur des instances judiciaires libyennes est un grand pas dans la bonne direction, mais pour nous l’affaire ne sera close que quand nos compatriotes rentreront en Bulgarie”, a-t-il déclaré à des journalistes.
    “Cette décision évite le pire, la peine de mort, et ouvre la voie à un recours au traité d’extradition de prisonniers que nous avons avec la Libye”, a-t-il ajouté.

  2. Elisabeth 17 juillet 2007 à 22:01

    ALERTE – Washington “rassuré” par la décision de la Libye
    WASHINGTON – Les Etats-Unis sont “rassurés” par la décision de Tripoli de commuer en peine de prison à perpétuité la peine de mort de six praticiens bulgares et appellent Tripoli à “trouver un moyen” de les libérer, a indiqué mardi le porte-parole du département d’Etat, Sean McCormack.
    (AFP / 17 juillet 2007 21h53)
    Pour rappel des contrats nucléaire sont en jeu entre USA/Libye

  3. Dadounet 17 juillet 2007 à 22:21

    J’ai reçu ça :
    La vérité est connue :
    1) mauvaise hygiène hospitalière : seringues mais aussi transfusions, pansements, soins.
    2) Refus d

  4. Elisabeth 17 juillet 2007 à 22:24

    oui, toute cette affaire n’est que du chantage depuis le début de la part de Khadafi pour obtenir tout de même quelques rondelettes sommes ….

  5. Jean-Philippe GREGOIRE 18 juillet 2007 à 15:21

    C’est une vilaine histoire de fierté et de sous. De toute façon, Khadafi se sera pas immortel, comme Castro.
    Connaissant la Libye, je suis tout de même assez surpris de cette histoire. Ce n’est pas le pays le plus corrompu de la planète ni de l’Afrique, ça c’est une chose certaine.
    Je crois simplement qu’à force d’être sous embargo, les Libyens ne se sont pas rendus compte que le monde avait changé autour d’eux, et que les seringues ne pouvaient plus être réutilisées.
    Je trouve tout de même les infirmières coupables de ne pas avoir refusé de piquer des enfants avec des seringues contaminées. Il s’agissait d’un hôpital d’enfants, tout de même.
    Curieuse affaire.