Le Blog Finance

Le Japon annonce des records d’excédents commerciaux pour juin 2007

vincent nief Economie 8 commentaires

Koji_omi Le malheur des uns fait le bonheur des autres, c

Partager cet article

Article de

8 commentaires

  1. gregory 25 juillet 2007 à 12:02

    en meme temps, les taux de credits sont proches de 0 (donc les entreprises remboursent leur prets a prix coutant, donc moins de frais, donc au bout de la chaine ca coute moins cher)
    Mais en plus, le japon jouis actuellement des efforts des gouvernementaux, pour lutter contre la crise nippone, qui est apparue en milieu des années 90 (95-96 quelque chose par là)
    Et enfin, une deflation, n’est pas un signe du hasard mais a des conditions du marché (alors meme que le taux du credit est proche de 0)
    Donc autant de facteurs, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde, qui fais que le japon peut se targuer de faire de gros excedents commerciaux
    Et puis en meme temps, les voitures nippones, sont tout de meme plus belles que les francaises
    une toyota supra c’est tout de meme plus beau, qu’une simca 1000 :)

  2. Jean-Philippe GREGOIRE 25 juillet 2007 à 12:05

    @ Gregory “une toyota supra c’est tout de meme plus beau, qu’une simca 1000 :)
    Euh… ça y est j’ai trouvé, vous êtes Austin Powers !!!
    Sinon, merci pour les précisions sur les taux japonais.

  3. gregory 25 juillet 2007 à 13:52

    justement concernant les taux de credit japonais, s’il y a un krach sur les marchés boursiers, ca en sera une des raisons
    Car le yen, est la monnaie preferer des carry-traders, grace au taux de credit
    Et je pense inutile que l’europe et les states font pression sur la banque centrale Japonaise, pour que celle-ci remonte ses taux, car il y a un deséquilibre insoutenable

  4. jean-Philippe GREGOIRE 25 juillet 2007 à 14:06

    Oui, je connais le problème des emprunts en Yen. On emprunte et on rebourse même moins que l’emprunt initial, à cause de l’inflation négative (ça porte un nom, désolé je ne trouve plus)

  5. gregory 25 juillet 2007 à 14:51

    inflation negative -> deflation

  6. Jean-Philippe GREGOIRE 25 juillet 2007 à 15:09

    @ Grégory : Yes !!!

  7. Laurent Gosse 25 juillet 2007 à 17:09

    Très bien tout ca, entreprises très exportatrices et très grande marge de manoeuvre sur les taux (et donc la réévaluation de la devise). Ceux qui achètent des actions japonaises maintenant ont de grandes chances de les regarder monter rien qu’avec le retournement du carry-trade!

  8. Jean-Philippe GREGOIRE 25 juillet 2007 à 17:34

    Vous avez compris Laurent ? Achetez des actions Totota !