Le Blog Finance

A Limoges, les bonnes affaires…, à l’île de Ré, l’ISF

philippe ferreira Immobilier, Province 2 commentaires

44656875487…réapparaissent, à défaut d’acheteurs. Les propriétaires n’auront pas le choix. Merci à A.M. pour cet envoi. France3 "C’est le moment de faire des affaires à Limoges". L’offre est supérieure à la demande. Les unes après les autres, les villes présentent un bon blocage du marché.

Sur TF1 ce midi (merci A.M. pour l’info), on nous a montré les agriculteurs qui ont 1.000

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Astral 16 juin 2007 à 09:24

    Bonjour,
    Concernant l’affaire de l’ISF de l’ile de Ré, je crois qu’il faut remettre les choses à leur place :
    - Tous les proprietaires qui sont dans ce cas etaient proprietaires de terres agricoles, sans grandes valeur;
    - Une commission les a reclassés en terrain constructible, ce qui fait que leur prix s’est trouvé completement modifié et leur patrimoine gonflé;
    - du coup ils payent l’ISF.
    Mais la commission (qui se reunit tous les 10 ans) n’a jamais forcé le passage en terrain constructible, au contraire, c’est bien eux qui ont demandé. Pour info, 20% des terrains sont restés terrains agricoles ca leur proprietaire ne voulait pas leur reclassement.
    Personnellement, je ne vois pas pourquoi on devrait se plaindre de gens qui ont demandé le reclassement de leur terrain agricole en terrain constructibles, et qui apres s’etonne que leur patrimoine ait augmenté! On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre!
    /A

  2. cateri 16 juin 2007 à 15:23

    Aucun propriétaire de terrain, s’il a la possibilité de le rendre constructible ne se priverait de le faire compte tenu du prix ridicule de la terre agricole (4500