Le Blog Finance

Les intérêts d’emprunt et emprunts en cours

98876654_2Une décalartion de Nicolas Sarkozy va réjouir ceux qui ont déjà acheté leur bien immobilier, et donner des sueurs froides à ses Ministres (du Budget, de l’Economie) et à Bruxelles qui n’aime pas les budgets qui explosent, et les déficitent qui les accompagnent.

"Le président Nicolas Sarkozy a affirmé mardi que la déduction fiscale des intérêts "s’appliquera à tous les emprunts (immobiliers) en cours" pour l’achat d’une résidence principale, lors d’une "réunion républicaine" organisée au Havre sous l’égide de l’UMP. "La pensée unique s’oppose à la déduction du revenu imposable des intérêts des emprunts contractés pour l’achat de sa résidence principale. Cette déduction, je l’ai promise et je la ferai", a affirmé M. Sarkozy. "Les intérêts seront déductibles à partir du jour où la loi sera votée, et cette déduction, comme je m’y suis engagé, s’appliquera à tous les emprunts en cours", a déclaré le chef de l’Etat. Deux sources : Le JT de 20 heures de France 2 et France 3

"Je veux une France de propriétaires", a-t-il martelé. De son côté, en meeting électoral à Nice, le Premier ministre François Fillon a déclaré au même moment qu’il proposerait "au Parlement que, conformément aux engagements du président de la République, la déduction (des intérêts d’emprunts immobiliers) s’applique aux emprunts en cours".

"Il faut que les Français aient la possibilité de devenir majoritairement propriétaires car la propriété, c’est la sécurité pour sa famille, c’est la confiance en l’avenir", a-t-il déclaré. Ces déclarations vont à l’encontre de premières déclarations du ministre du Budget Eric Woerth, qui avait affirmé jeudi dernier dans le quotidien Les Echos que cette mesure fiscale "serait applicable aux résidences principales dont l’acte authentique de vente a été signé après le 6 mai 2007, jour de l’élection du président de la République".

1. J’espère que ce n’est pas la fièvre du meeting qui a poussé notre Sarko national, encore très "candidat" dans la verve et la démarche, à s’emballer et à se lancer dans des promesses pré-électrorales, législatives obligent.

2. Je ne suis pas sûre que les dettes sont synonymes de "la confiance en l’avenir". Puisqu’on nous dit qu’on ne pourra pas récupérer la mise, en revendant notre immobilier, je ne conçois pas l’achat d’un toit en 2007, comme la recette infaillible d’un avenir radieux, surtout pour les familles modestes sans aucune marge.

La baisse retardée par la mesure fiscale ?

A qui s’adresse la nouvelle formule ?

Partager cet article

Article de

139 commentaires

  1. Pierrot 30 mai 2007 à 06:34

    Ce que je ne comprends pas c’est que cette mesure fiscal semblait était faite pour inciter les non propriétaire à le devenir (dixit NS “je veux une France de propriétaires”). Mais ceux qui ont déjà acheté (depuis plusieurs années d’ailleurs), sont dèjà propriétaire. Quel est donc l’intérêt???

  2. Rdv 30 mai 2007 à 08:17

    L’intérêt de cette mesure c’est de pouvoir passer n’importe quelle autre réforme coûteuse pour le contribuable (forfaits santé) ou privilègiant les entreprises (heures supplémentaires défiscalisées) et les plus aisés (bouclier fiscal et successions). Et oui on ne va quand même pas manifester contre toutes ces mesures puisqu’on est privilégié en tant que propriétaire payant moins d’impôts grâce à Sarkozy.

  3. Yannick 30 mai 2007 à 08:32

    D’abord, on nous propose “tous propriétaires”. Je sens que, dans quelques mois, on nous demandera “la mobilité géographique”. Ca va être cohérent !

  4. lebouru 30 mai 2007 à 09:11

    Il n’y a aucune coherence ! On nous demande de travailler plus et plus longtemps alors que les maladies type cancer explosent et que le travail use de plus en plus vite les salaries et que la france ne sait toujours pas faire de la gestion de carriere pour tous ,les entreprises preferant souvent laisser partir les senior! On nous parles de flexibilite,de mobilite alors qu’on incite les francais a se mettre la corde au coups avec un boulet au pied par un endettement de plus en plus lourd et long.

  5. arthur 30 mai 2007 à 09:27

    Le travail use de plus en plus vite??????

  6. tdm88 30 mai 2007 à 09:33

    c’est surtout n’importe quoi oui!! ils sont pas foutus de se mettre d’accord. ça montre au moins qu’ils ne sont pas du tout cohérents dans leurs propos.
    ça c’est sûr on veut aller vite dans les réformes mais la précipitation ne va pas amener forcément des bonnes solutions

  7. Zitoun 30 mai 2007 à 09:34

    Cette annonce est faite pour plaire aux français, et encourager à voter UMP aux législatives. Après, une fois la majorité obtenue, Sarkozy pourra reprendre ce qu’il a donné en trouvant des économies ailleurs. Et là on rigolera moins…
    En attendant, ce qu’il propose va faire le bonheur de nos amis les AI. J’ai d’ailleurs entendu plusieurs déclarations enthousiastes à la radio. A eux le retour des pigeons !!!

  8. Daget 30 mai 2007 à 09:52

    Ils rêvent, la même ristourne fiscale a eu lieu dans les années 90, on connait la suite.
    Pour Marie:
    Pourrait tu faire une article sur l’évolution des taux et l’évolution des prix depuis 1980?
    Il y a un truc assez curieux ou on nous repète à longueur d’articles pondus par les médias: une corrélation entre la remontée des taux et la baisse des prix. J’avais trouvé une courbe où est montré que finalement les taux ont baissé entre 91 et 97 mais chose curieuse, les prix aussi.
    Alors la conclusion: fin de cycle à mon avis.

  9. Ségio 30 mai 2007 à 10:03

    Ce que je ne comprends pas, c’est que l’on parle toujours d’achats de résidence principale et tous les gens qui font construire (ou qui ont fait construire) qu’est-ce qu’ils deviennent dans l’histoire ? Parmi eux, il y en a énormément qui sont de condition modeste. Ils font bien partie des gens qui souhaitent accéder à la propriété et en plus ils font travailler des artisans, et ce faisant ils payent un bon paquet de TVA. S’ils ne sont pas concernés par la mesure, ils seront les cocus de l’histoire. Cela me paraîtrait complètement absurde.

  10. sos krach immobilier 30 mai 2007 à 10:11

    cette mesurette est bien la preuve que le secteur est en difficulte . pour bruxelle sela signifie que l’immobilier francais est subventionne par le budget public . cela encourage le deficit et donc la casse du service public deja engagee . par contre ce cadeau fiscal est un leur pour les petits revenus car la baisse des impots est relativement minime comparee a la somme empruntee . les franchises de scurite sociale vont couter bien plus aux menages moyens . de toute facon le krach aura bien lieu , car trop de menages se sont deja hyperendettes ce qui va freiner la croissance .

  11. nico 30 mai 2007 à 10:16

    Je trouve cette annonce assez scandaleuse.
    Car l’un dans l’autre, il y aura cette fameuse baisse d’impot sur un impot qui va augmenter, car il va bien falloir la financer cette mesure!
    Au final, ceux qui vont payer le plus d’impôts ce ceux qui ne sont pas propriétaires, alors que ça devrait bien être le contraire.

  12. Frosty 30 mai 2007 à 10:18

    Mesure purement populiste et qui pousse à l’endettement…
    Tout ça pour enchaîner à un crédit les derniers pigeons. Pitoyable.

  13. christophe 30 mai 2007 à 11:12

    Et bien moi, je dis “Bravo”
    Cela change des esprits toujours négatifs de ceux qui misent à la baisse de l’immo depuis des années et qui regardent encore et toujours, impuissants, passer le train des bonnes affaires…
    Allez les gars, va encore falloir attendre pour le “Krach”

  14. moi 30 mai 2007 à 11:24

    Toujours aussi pauvre reflexions intelligentes le “blog immo”… Amis du dogme du “ca va baisser!” unissez vous…lol! Ridicule et pathétique. Les mesures concretes, realistes et utiles vous font vraiment peur. Sortez des clivages et un peu d’objectivité dans un sens comme dans l’autre. L’opposition et la dénégation sans discernement n’a aucun interet. A bon entendeur

  15. Vincent 30 mai 2007 à 11:30

    Etant propriétaire récent (mi 2006), j’ai un intéret dans la mesure.
    Mais je trouve que c’est plutot une bonne chose par ailleurs, car cela favorise les résidences principales, et donc les gens qui veulent se loger, au détriment des investisseurs ou des résidences secondaires.
    L’impact sur la hausse des prix peut donc être limité, car cela ne favorise pas les spéculateurs ou multi propriétaires.
    Par ailleurs, même si le marché est très cher, un krach n’est probablement pas souhaitable en terme d’économie (quand le batiment va, tout va…). Je pense donc que cette mesure peut favoriser un atterissage en douceur, en ralentissant la baisse.
    Tout le monde à à gagner d’un atterrisage en douceur. Personne d’un krach! Pensez que notre croissance, donc l’emploi, est tirée par la consommation et qu’un krach aurait probablement un effet très négatif pour tout le monde, surtout pour les ménages modestes.

  16. Bruno 30 mai 2007 à 11:36

    Bonjour,
    Ce qui me choque dans cette mesure, c’est qu’un gouvernement de droite veuille que l’Etat subventionne un marché privé. Et je ne vois pas pourquoi par l’impôt, les locataires participeraient au subventionnement de l’endettement de propriétaires.

  17. Benjamin 30 mai 2007 à 11:41

    En fait, ce que j’aime, c’est comment notre Président à réagi. Il a désavoué deux de ses ministres, et il se peut que sa participation à ces réunion avait pour seul but de montrer à tous que c’est lui qui commande. Beau signe d’autorité.
    Je ne suis pas antisarko, je pense même que sa concurrente aurait été pire, toutefois, il doit agir en personne responsable, a fortiori avec les finances de l’Etat. En effet, diriger, ce n’est pas forcément faire plaisir à une majorité, mais à prendre les décisions qui s’imposent à l’intérêt général. L’article de Marc Touati (http://www.acde.biz/index.php?pid=61) résume assez bien ce que je pense.
    Maintenant, ce n’est plus 3 mais 10 milliards qu’il faut économiser ailleurs, ou bien prendre ailleurs. 10 milliards, c’est le quart de nos importations en pétrole, la création de 5 portes avions, 2000 maisons de retraites (5 millions d’euro l’unité) pour une capacité moyenne totale de 200 000 personnes âgées, l’équivalent de 65 000 logements sociaux payés comptant ou bien encore le cinquième des impôts sur le revenus. Pour compenser cette dépense, il faut augmenter de 20% les impôts sur le revenus, ou bien alors supprimer 250 000 fonctionnaires !!!
    Comme le dit N. Sarkozy, il est “Contre la pensée unique”, soit, mais cela n’empêche pas d’être “réaliste” et surtout responsable. Sincèrement, j’espère que cette promesse ne sera pas tenue. Un des rôles important de l’Etat est d’organiser le territoire (routes, logements

  18. RACODON 30 mai 2007 à 11:46

    Pourquoi toujours critiquer ?
    Cette mesure est utile pour maintenir le pouvoir d’achat des français. Pouvoir déduire de ses impôts, c’est quand même une très bonne chose pour les primo accédants et les classes moyennes.
    L’objectif est de donner plus de pouvoir d’achats, en quoi est se une mauvaise chose ?
    Par contre, là où je vous rejoinds, c’est la hausse de l’immobilier que cela va occasionner rapidement. Les prix risquent de flamber un peu plus.
    Moralité : Si vous avez acheté il y a un ou deux, ou si vous venez de signer, vous y gagnez sur cette mesure.
    Par contre si vous achetez dans 6 mois ou 1 an, la mesure sera nulle pour vous parceque les prix auront augmentés de façon à “compenser” cette mesure.
    Les taux remontent, donc, il fallait acheter en 2006 voir début 2007 pour que la mesure “sarkozi” vous soit profitable.
    Pour ceux qui misent sur un krach de l’immobilier….ben eux, désolé de vous dire que vous risquez d’attendre encore quelques temps, si krach il y a.
    Même si il y a krach, avec des taux à 3.80 sur 25 ans et les déductions d’impôts, cela équilibrera même une baisse conséquente des prix.
    Et puis tout dépend des régions et des villes. J’habite St Etienne, et je peux vous dire que les prix explosent. Pas de baisses. La ville avait beaucoup de retards en terme de prix, en terme d’image. La ville a subi des travaux très conséquents. Non loin de Lyon, elle attire beaucoup de Lyonnais pour sa proximité, pour son nouvel agrément de vie et pour ses prix, toujours moins élevés que Lyon.
    La baisse de prix à st Etienne ? c’est vraiment pas pour demain !

  19. jean rispa 30 mai 2007 à 11:53

    Monjour Marie,
    Je signale le lien suivant :
    http://www.dailymotion.com/jmpoure
    Il s’agit d’une série de vidéos en caméra cachée réalisée en avril et mai 2007 dans des agences immobilières françaises pour éviter d’accepter une carotte fiscale un peu trop riquée donc salée à mon goût.
    Acheter en mai 2007 au plus cher de l’histoire et risquer de revendre à perte dans 7 ans. La belle affaire (pour celui qui aura acheté)
    Vous serez surpris peut-être d’apprendre que les ventes immobilières sont beaucoup moins nombreuses depuis quelques mois (ce n’est pas trop tôt puisque les prix ont augmenté de 120% depuis 1998).
    C’est la raison pour laquelle le nouveau président nous propose une déduction d’impôt sur les crédits immobiliers.
    Pensez qu’un krach immobilier a eu lieu aux états-unis il y a quelques mois et qu’il s’en prépare un en Espagne par exemple.
    Pour mémoire, il y en a déjà eu un entre 1991 et 1992 en France. A Paris le prix du mêtre carré avait baissé de 30 à 50% (vérifiez en tapant sur google les mots : krach immobilier baisse 1991)
    Pour ma part, j’ai décidé d’acheter après la chute des prix dans deux ou trois ans plutôt que d’accepter la carotte fiscale.
    Vous en doutez peut-être. Je le comprends. Nous voyons une publicité énorme à la télévision depuis quelques jours pour nous pousser à acheter. Mais n’oublions pas que TF1 est une filiale du goupe BOUYGUES spécialisé dans la construction immobilière.
    Faites donc gaffe.
    Salutations distinguées
    Jean rispa
    Visitez donc cette adresse :
    http://www.dailymotion.com/jmpoure

  20. jambon 30 mai 2007 à 12:02

    ” Non loin de Lyon, elle attire beaucoup de Lyonnais pour sa proximité, pour son nouvel agrément de vie et pour ses prix, toujours moins élevés que Lyon.”
    Bcp n’est pas le mot, seuls les mongoles vont s’empiétrer dans le 42, j’en connais pas mal qui se tappent les 100 kms ( A/R ) les séparant de leur assez belle villa (il est vrai mais implantée dans la Loire) de Lyon ! C’est tjrs pareil, soit on a les moyens, soit on les as et l’on se force à s’éloigner mais de là commencent ts les autres soucis (trajets à rallonge, loin de son taf, déprime…)
    La bulle immo à touché St Etienne c’est évident ! ;-)
    J

  21. SteakHouse 30 mai 2007 à 12:12

    Je rejoins Bruno.
    Je suis franchement dégoûté. Que les impôts servent à financer la bêtise économique des apprentis investisseurs de l’immobilier, ça ne passe pas. Mais alors vraiment pas.

  22. jambon 30 mai 2007 à 12:17

    Vu que personne ne semble satisfait de cette actualité politico-économique faut il lui donner sa majorité tant désirée à M Sarkozy aux élections législatives arrivant ? :-(

  23. Benjamin 30 mai 2007 à 12:32

    Benjamin à Racodon,
    J’essais de voir les bonnes choses des mauvaises. Le fait de ne pas trop augmenter le smic est pour moi une bonne chose par exemple. En effet, j’ai des techniciens avec 10 années d’expérience qui gagne que 120

  24. fred 30 mai 2007 à 13:04

    Mais où vont-ils pêcher le manque à gagner???
    Hausse de la TVA comme ça les sdf participeront à l’élan national…

  25. JBB 30 mai 2007 à 13:19

    Non seulement cette mesure n’aura que peu d’effet : réduire la facture totale de moins de 5% ne changera pas grand chose. Moi si il me manque 5% du prix je fait un effort ou j’achete 5% plus petit. Mais en plus l’argent va partir direct dans la hausse des prix. Mais en plus ca va couter tres cher. Si sarko veut que des prorietaires il ferait mieux de supprimer tous les robiens,borlo et compagnie, et de taxer plus les loyers. Au moins ca ne couterait rien au contribuable ( ou aux générations futures, comme on veux).

  26. EX FUTUR PRIMO 30 mai 2007 à 13:45

    Moi, ce qui me choc le plus dans cette mesure, c’est de faire payer à tout le monde, y compris aux 42% de locataires qui pour la plupart ne peuvent pas acheter(et non ne veulent pas acheter), le poids de cette mesure.
    C’est une double sanction, qui n’est là que pour diviser d’un côté les gentils propriétaires qu’il faut flatter pour leur courage, de l’autre ces looser de locataires qui s’ils n’ont pas eu le cran d’acheter n’auront qu’à payer pour leur lacheté.
    Je note au passage, que déjà les haussiers que nous n’entendions plus reprennent du poil de la bête.
    Venant de Sarkozy, celà ne m’étonne pas, cette mesure va à l’encontre de la démocracie en opposant une catégorie à une autre, un diviser pour mieux régner revu aux goûts du jour.
    VRAIEMENT DEGEULASSE!

  27. petit-fx 30 mai 2007 à 13:50

    il y avait ce midi un vrp de meilleurtaux.com sur France Inter qui était heureux de voir cette ristourne (car cela va augmenter le nombre de demande de simulation sur son site) mais il a abordé le theme de l’augmentation des prix. pour lui, cela n’arrivera pas. j’en doute, tout simplement parce que la plupart des gens qui vont vendre vont rajouter quelques milliers d’euros en se disant que l’acheteur les récuperera sur ces impots. et c’est là qu’il y a risque de crack. les prix sont hauts et les stocks augmentent. si les vendeurs ajoutent encore quelques % ici et là, les biens vont avoir encore plus de mal et donc ils vont être obligé de baisser ce qui provoquera une impression de chutte de l’immobilier plus importante. car au niveau de la banque, vos capacités d’emprunt n’augmente pas elles !!!

  28. Alfred 30 mai 2007 à 14:01

    “En effet, j’ai des techniciens avec 10 années d’expérience qui gagne que 120

  29. James 30 mai 2007 à 14:14

    je rejoins ‘EX FUTUR PRIMO’ sur sa remaque sur les haussiers que nous n’avions pas lu depuis longtemps…
    auriez vous repris du poil de la bête ? il suffit de pas grand chose…
    Le calcul (simple) de Benjamin (au passage : merci) illustre assez bien l’impact que va avoir cette ristourne sur la décision d’achat alors que le marché n’a jamais été aussi haut. 2.5% d’économie d’impot, AU BOUT DE 5 ans…
    Il faut bien comprendre que cette ristourne, annualisée, ne remboursera (compensera) même pas, au final, les frais de notaires OU les frais d’agence. Autrement dit, c’est RIEN, une goutte d’au, QUE DALLE…
    et encore, à 200.000 euros sur Paris et la proche banlieue, on ne trouve que des studios insalubres sans fenêtres ;-)
    Mais il est vrai que certaines personnes achètent sans réfléchir, ou en se contentant d’écouter des gens qui réfléchissent (soit disant) pour eux : les AI…

  30. petit-fx 30 mai 2007 à 14:15

    @EX FUTUR ….,
    tout le social francais est basé sur ce système. quand tu es seul, tu paies un max. quand tu as des enfants, tu paies moins alors que tu coutes plus à la société.

  31. EX FUTUR PRIMO 30 mai 2007 à 14:38

    petit-fx,
    OK, moi j’ai 3 enfants et ce seront eux qui paieront notre viellesse, il ne faut pas tout confondre.
    Les couples sans enfants et là ce n’est pas que moi qui le dit, ont un pouvoir d’achat beaucoup plus important que les couples avec enfants, sans parler des besoins notamment en matière d’immobilier qui sont moins contraignants.
    C’est sur que pour le célibataire, les choses sont un peu diffèrentes.
    Une chose me semble vraie cependant, c’est que stopper la politique de natalité me parait être une vision très à court terme!
    Alors entre aider des familles à s’en sortir et mettre en place des mesures visant celle-ci à ne plus s’en sortir en maintenant la bulle immobilière, il y a là un deux poids, deux mesures.

  32. explosion 30 mai 2007 à 15:23

    oui , c’est ca la solution , l’explosion et la desintegration de la bulle remplie de milliards qui ne demande qu’a exploser et deversser comme du degueulis de biftons sur les pieds de chacun d’entre nous . cette masse monetaire en explosion pourrait envoyer des billets jusqu’au bout de la terre , on pourrait en voir dans la banquise , dans le desert , dans l’amazonie etc… une pollution mondiale de billets de toutes les couleurs , des verts amerciains , des bleus francais etc… une poubelle de papier a l’echelle mondiale . etc…

  33. petit-fx 30 mai 2007 à 15:25

    je ne confond rien mais je dis simplement que les aides ne peuvent pas s’appliquer à tout le monde et que lorsque tu aides une partie de la population s’est au détriment d’une autre. je ne critique pas le système de déduction pour les familles mais je constates un état de fait.
    maintenant, comme je le dis et je le pense, la question de la bulle immo est bien plus complexe que de savoir si celle-ci va exploser ou dans quel état se trouve certaines familles qui ont fait un peu n’importe quoi.
    prenons cette sarkosette, elle permet aux personnes ayant un crédit de récuperer un peu d’argent mais elle ne permet pas aux personnes qui ne peuvent accéder à la propriété d’y accéder. cette mesure permet simplement de faire plaisir aux gens en leur redonnant des sous de manière presque indolore puisque c’est une diminution de l’impot. cet argent sera dépensé par les foyers et cela permet aussi de diminuer virtuellement l’endettement des proprios . Tout cela dans le but d’augmenter la consommation des francais et donc relancer un peu l’économie.

  34. Benjamin 30 mai 2007 à 15:56

    Petit fx, il faut aller au bout de ton raisonnement. Si cet argent est relancé indirectement dans l’économie, il est fort à parier qu’elle risque soit de partir dans la hausse des prix, soit dans la consommation des ménages.
    En ce qui concerne le premier cas de figure, la hausse des prix ne crée pas de richesse. C’est comme si tu mettais des billets de banque sous ton matelas. En plus de ne pas rapporter d’argent, tu risques de perdre ton capital si les prix de l’immobilier baisse (forte probabilité d’ici 2 ans de voir une baisse de 25%. Pour info, aux USA, c’est 11% de baisse constatée depuis l’année dernière).
    Enfin, l’autre partie ira dans la consommation des ménages. Etant donné que les achats des français se portent (hors logement) sur les produits importés, 40% de ces capitaux vont partir à l’étranger (cf analyse de M. Touati). Bref, en résumé, il ne va pas rester grand chose au bout du compte pour augmenter le PIB et donc la richesse produite en France.
    Les déduction qui existaient (déduction pour rénovation des habitations, crédit d’impôt pour économie d’energie) compensaient la perte de recettes fiscales par la création de commande auprès des artisans et des fabricants de produits liés au bâtiment (menuiserie, peinture, isolation, fabriquant de pompes à chaleur). La totalité de ces fabricants n’étaient pas en France, mais une grosse partie de la valeur ajoutée (la pose en autre) était assurée en France. Ici, ce n’est pas le cas.
    Autre problème d’ordre macro économique, c’est que l’économie francaise repose trop sur la consommation intérieure. Celle ci commence à s’essouffler d’ailleurs, ce qui risque de rendre difficile l’équilibre budgétaire des comptes avec une croissance du PIB prévue à 2% par les économistes alors que le gvt table sur 2.5 voir 3% !!!. Elle ne s’appuie pas assez sur son industrie. Cet argent pourrait être plus judicieusement injecté dans des secteurs d’activité. Bref, copier ce que l’Allemagne a fait

  35. SteakHouse 30 mai 2007 à 16:07

    Quelqu’un veut bien leur expliquer aux commentateurs du Nouvel Obs?

  36. Ségio 30 mai 2007 à 16:37

    Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si la construction de sa résidence principale peut être incluse dans le dispositif des déductions ? Est-ce que quelqu’un aurait lu un article là-dessus ?
    Si ce n’est pas le cas, comment peut-on justifier le fait que ceux qui font construire ne puissent bénéficier de cette déduction ?
    Cela m’étonne que personne ne soulève ce problème !!!

  37. cateri 30 mai 2007 à 16:47

    Merci Benjamin pour vos interventions argumentées.
    Je vous rejoins tout à fait sur les quelques milliards qu’il va falloir trouver, si ce n’est que la facture va être beaucoup plus lourde que les 10 milliards évoqués. Pour cela, tenez compte de:
    - l’encours actuel des prêts (tous prêts en cours).
    Rien que pour l’encours de prêt de 166 milliards

  38. cateri 30 mai 2007 à 16:56

    Petit-fax,
    je suis extrèmement choquée sur votre affirmation comme quoi les familles coûtent cher.
    J’ai 4 enfants, ce qui a des conséquences très claires pour mon ménage:
    - le logement nous coûte une fortune et l’éducation aussi (le financement de leurs études est une belle dette en perspective)
    - avec 4 enfants, je ne plus avoir la même activité professionnelle qu’avant, donc chute de revenus alors que les charges fixes augmentent et ce ne sont pas les 400

  39. cateri 30 mai 2007 à 17:05

    Petit-fx,
    Mon post préccédent ne m’empêche pas d’apprécier par ailleurs vos interventions. Et puis, moi aussi, j’ai été célibataire un jour et je sais aussi ce que c’est.

  40. dracula 30 mai 2007 à 17:07

    je vois que cela s’emballe. On ne voit pas le ridicule du cadeau. 20 % des interets (surtout pour un taux zero), c’est pas grand chose. Pour moi, ça donnerait 220 euros/an…

  41. petit-fx 30 mai 2007 à 17:32

    Cateri, je n’ai pas dit cela pour démoralisateur ni même choquer les gens mais c’est un fait.
    je suis célibataire et je paie un impot au max. j’ai un enfant, je paies moins d’impots et en même temps, cela coute plus à l’argent à la société. l’école
    est gratuite, ta cotisation à la sécurité sociale n’augmente pas et dans certains cas, tu touches des aides de la CAF.
    je comprends le système car c’est un bon moyen d’inciter les gens à faire des gosses mais c’est un peu injuste par rapport aux personnes sans enfant.
    c’était le but de ce parallèle par rapport à cette mesure fiscale.

  42. Vincent 30 mai 2007 à 17:53

    Le cadeau n’est pas fait pour résoudre la crise du logement, mais pour souttenir la consommation.
    De toute façon les ménages qui n’ont pas accès à la propriété ne le pourront pas plus, étant bridés par leur endettement à 33%.
    Cela suggère donc aussi que ce n’est pas cette mesure qui risque de provoquer un emballement des prix, car ce n’est pas compté dans le revenu d’un ménage.
    en revanche, les personnes qui peuvent acheter vont bénéficier d’un retour sous la forme de crédit d’impot, qui devrait soutenir la consommation.
    Personnellement, je suis pour!

  43. Benjamin 30 mai 2007 à 18:01

    “Personnellement, je suis pour!” je pense que ton avis sur la question est guidé par un achat en cours de remboursement…
    Si l’objectif était de relancer l’a consommation, le plus simple aurait été d’augmenter les salaires et/ou de réduire directement les impôts…
    Alors pourquoi passer par cette usine à gaz ??? Sincèrement je me pose la question.

  44. Moi 30 mai 2007 à 18:42

    Et ton avis Benjamin n’est il pas dicté par ta frustration. Moi je suis nouveau proprio. Au risque de faire tâche ici, j’ai acheté fin 2006 un bel apart de 43m² dans paris metro goncourt dans un immeuble hausmanien le tout pour 200 000 euros hors frais. Alors les phrases des baissiers genre “à 200 000 euros tu n’as qu’un studio pourri sans fenetre” sont dignes d’une démagogie politique.
    Quant aux 20% de mes interets…ça fait 2 400 euros pour moi par an. Alors désolé pour ceux qui payent pour moi mais moi je prends.
    N’oubliez pas d’economiser pour acheter quand le marché aura baissé de 384% en 2147… si l’espoir fait vivre alors longue vie à vous

  45. hudson 30 mai 2007 à 18:44

    Petit Fx, la durée de vie de la société serait de combien d’année sans les enfants?
    Et puis lorsque les enfants sont grands ils “remboursent” normalement largement ce qu’ils ont “coûté” sauf les Pinault et consort qui partent voir si l’impot est meilleur ailleurs.
    Je n’ai qu’une chose à ajouter , avec mes enfants mon “reste à vivre” est quasi nul. Lorsque j’étais célibataire et que je payais bcp plus d’impot il était largement suffisant pour m’acheter ce qui me plaisait!!!

  46. hudson 30 mai 2007 à 18:48

    C’est marant cette agressivité chez ceux qui viennent d’acheter…
    Si on juge que c’est trop cher c’est notre choix. Le tien a été d’acheter. tant mieux pour toi si tu es content c’est le principal. Alors respire par le nez. De toute manière proprio ou pas on finira tous dans le même état :-) ))

  47. EX FUTUR PRIMO 30 mai 2007 à 18:53

    Je m’indigne de cette mesure, qui va permettre à des personnes déjà fortunées qui ont vu leurs résidences principales prendre allègrement 120%, voir plus en 8 ou 9 ans, de bénéficier des déductions fiscales, notamment financées(via l’impôt), grace aux deniers de personnes, dans l’incapacité d’acheter elles même, vu la chèreté de l’immobilier actuel.
    Si celà ne choque que très peu de monde notamment sur ce blog, c’est que vraiment nous n’aspirons pas à un même projet de société!

  48. cateri 30 mai 2007 à 18:57

    Bonsoir petit-fx,
    On ne va pas polémiquer sur le sujet,ce forum n’est pas le lieu pour cela et ce sra ma denière intervention sur le sujet.
    Mais “faites” quelques enfants de plus et vous verrez la différence sur votre niveau de vie entre les pertes de revenus et l’augmentation des charges.
    4ème enfant = 1 pièce en plus = 200.000

  49. moi 30 mai 2007 à 18:59

    De mon côté ça va je te rassure merci de te soucier de moi. Jusque là l’agressivité était plutot chez les baissiers. Moi j’ai acheté pour habiter donc la spéculation des procahines années est assez loin de mes préocupations. Je regarde cela d’un oeil concerné mais la non objectivité de ce blog me fait assez peur ( dans un sens ou dans un autre).
    Je suis juste pour economiser 2400 euros par an…

  50. EX FUTUR PRIMO 30 mai 2007 à 19:09

    moi,
    Tu portes vraiment bien ton pseudo, Alors amuses toi bien dans tes 43m2, si tu prends femme n’oublis pas de lui proposer une ligature des trompes!
    j’espère pour toi que tes 43m2 ne te paraitrons pas trop petits pour les quinze prochaines années, si l’immobilier venait à chuter.

  51. lebouru 30 mai 2007 à 19:09

    L’industrie du btp s’est assez gave! C’est de l’investissement dans la recherche ,dans l’industrie,dans les services aux personnes dont nous avons besoin! trops c’est trops! N’en jeter plus et d’ailleurs tout le monde sait que les gains seront vite effaces par la hausse que les banques et les vendeurs se sentiront oblige de faire !

  52. cateri 30 mai 2007 à 19:34

    En réponse à “Moi”
    Je comprends votre position qui vise à dire que vous achetez pour vous loger et êtes donc indifférent à cette approche spéculative. Tant mieux pour vous si vous avez pu acheter suffisamment grand pour loger une famille qui s’aggrandit sur le long terme sans devoir redéménager.
    Le problème actuel est que:
    1) le marché immobilier s’est complétement financiarisé ce qui modifie les comportements des individus
    2) Les acheteurs ont considérablement rajeuni en achetant très cher et souvent trop petit. Comme je doute que tous ces jeunes de moins de 30 ans renoncent soit à se mettre en couple soit à avoir des enfants, ils vont forcément devoir revendre d’ici 5 ans maxi. Et là pour compenser les frais fixes d’acquisition, les coûts imputables à un propriétaires, il vaut mieux que le marché soit orienté à la hausse. Il est donc normal que ce sujet des prix soit aussi sensible.
    Par ailleurs, il n’est effectivement pas normal que les locataires soient ponctionnés pour financer les achats ou redonner du pouvoir d’achat à des propriétaires.
    C’est le propre d’une démocratie que de permettre une liberté de choix. Par ailleurs, au delà de la passion que peut susciter cette question des intérêts déductibles, ce sujet est tout simplement déconnecté de la réalité.
    Pousser à 100% de propriétaires n’a tout simplement aucun sens dans notre organisation sociale et économique actuelle. Mais à court terme, il faut bien les trouver les 2,5 voire 3% de croissance de PIB.
    Enfin, moi aussi à titre personnel je les prendrais bien vos 2.400

  53. Marie 30 mai 2007 à 19:46

    Moi,
    Tu critiques le blog régulièrement…
    Et si tu l’aimes si peu ce blog… lis la presse dite classique, Pallincourt y explique l’immo aux français…

  54. petit-fx 30 mai 2007 à 19:46

    je pense un peu comme ‘hudson’, il y a beaucoup d’aggressivité de la part de certains.
    reprenons le sujet, la parenthèse sur les enfants est un fait et il n’y a rien a redire. quand on fait des enfants, on les fait pour fonder une famille et non pas en pensant a sa retraite. on fait donc un choix personnel qui coute de l’argent à la société (meme si celle-ci y voit des avantages) et coute de l’argent aux parents. c’est indéniable. comme notre système n’est pas un système de capitalisation, les personnes seules paient pour les familles. c’est un fait et non pas une invention de ma part (pour info, j’ai des enfants donc j’ai vu le résultat sur mes impots).
    c’est un peu la même chose quand on parle de cette mesure, elle donne aux uns pour reprendre aux autres. maintenant choisissez votre camps. cette mesure est comme la mesure d’incitation à la naissance une incitation à l’achat immobilier et donc la relance (ou le maintient) économique.

  55. Marie 30 mai 2007 à 19:49

    Moi,
    Tu critiques le blog régulièrement…
    Et si tu l’aimes si peu ce blog… lis la presse dite classique, Pallincourt y explique l’immo aux français…

  56. alex 30 mai 2007 à 21:22

    Chez moi à Nice,les mecs comme Moi,on les appelle des crocodiles:
    Un metre cinquante de gueule,vingt centimetre de pattes et une queue qui lui sert juste à se diriger dans l’eau…

  57. Yan 30 mai 2007 à 21:43

    A la lecture de tout ces commentaires, mon opinion à ce sujet se renforce, à savoir :
    - pour maximiser l’intérêt de cette mesure, il faut avoir un endettement le plus important possible (donc pas de prêt à taux zéro) => donc plus profitable aux acheteurs de bien immobilier chers
    - ceux qui n’avaient pas les moyens d’acheter avant, à priori, ne les auront toujours pas
    Donc une mesure qui profite aux plus fortunés d’entre nous, dont le coût est supporté par tous, dont ceux qui n’ont déjà pas les moyens de devenir propriétaire.
    Si j’ajoute à cela que l’impact sur notre économie semble devoir être, dans le meilleur des cas, nul (selon le consensus qui semble se dégager des posts pécédents).
    Ne pouvant me résoudre à l’idée que l’on puisse arriver à la tête de l’Etat et continuer à servir des intérêts corporatistes (constructeurs, AI, Riches ?), je ne comprends vraiment plus comment ce pays peut espérer sortir de l’ornière.
    Avant que mes propos ne soient déformés, je précise que je ne nourris aucune rancune ou aigreur vis-à-vis de nos concitoyens fortunés. Au contraire, j’ai infiniment de respect pour ceux qui ont su réussir grâce à leur travail et/ou à leurs idées (quand c’est grâce à leur héritage, j’avoue que mon respect diminue …).
    Je pense juste que diriger vers eux la solidarité nationale ne permettra pas de résoudre les problèmes socio-économiques qui sont les nôtres actuellement.

  58. EX FUTUR PRIMO 30 mai 2007 à 21:53

    Moi, j’avoue mieux comprendre pourquoi Monsieur Sarkozy était accueilli comme invité d’honneur et en grande pompe s’il vous plait, lors du dernier congré de la FNAIM.
    Sarkozy, c’est comme qui dirait le Père Noël des AI!

  59. petit-fx 30 mai 2007 à 22:00

    je suis d’accord avec toi Yan sur le fait que cela aide les plus riches d’entre nous. enfin bon tout ceux qui ont un crédit. je ne sais pas ce que cela represente en % de la population mais cela doit en toucher pas mal puisque nous sommes de plus en plus endetté. maintenant pour les locataires, c’est peut être aussi un signe de la part du gouverment pour le 100% propriétaire. qu’en pensez-vous ?

  60. Jérôme 30 mai 2007 à 22:03

    Désolé Nicolas, il me manque encore 130000euros pour acheter mon premier studio. Comptes pas sur moi pour la croissance, je reste locataire!!

  61. Christophe 30 mai 2007 à 22:13

    Pour une fois qu’on fait un cadeau aux classes moyennes et supérieures, ca change un peu.
    On commencais à se demander à quoi ca servait de travailler.

  62. Yan 30 mai 2007 à 22:36

    Christophe,
    Je pense faire pleinement partie de cette si mal définie classe moyenne.
    Et pourtant, je ne peux me satisfaire de ce genre de décision (étant pourtant moi-même désireux d’acquérir mon premier toit).
    En effet, je considère que si je paie des impôts, c’est pour construire, faire fonctionner et maintenir des routes, des écoles, des institutions diverses, … pas pour faire des cadeaux, que j’en sois bénéficiaire ou non.
    Quand les postes de dépenses indispensables seront pourvus, je fais partie de ceux qui préfèreraient voir la dette diminuer, plutôt que de voir l’argent de la communauté se volatiliser dans des dépenses inutiles.
    Lorsque l’Etat aura des ressources lui permettant de faire des cadeaux (!), je préfèrerait qu’il diminue mon impôt, plutôt que de payer les dépenses de gestion afférentes à la collecte, puis à la redistribution de cet argent.

  63. encore moi 31 mai 2007 à 09:07

    Bis repetita placent…Oui je critique souvent le blog! Reste que je suis suffisamment ouvert pour lire même des gens qui n’ont pas le même avis que moi contrairement à marie. Ce que je critique ici c’est le parti pris d’un petit blog qui essaie d’avoir de l’influence. Je demande juste de l’objectivité et des reactions libres de tout interet personnel (vous cherchez tous à acheter alors vous y avez tous un interet). Quant à la mesure, car il faut revenir au sujet, moi elle m’interesse si petite soit elle. DE toute maniere le budget de l’etat sera toujours mal géré, et toutes les depenses sont toujours supportées par tout le monde (moi je bosse alors je devrai refuser de payer les impots qui servent à l’indemnisation des chomeurs?). C’est le propre d’une democratie solidaure et le fait qu’il n’y ai pas de relations directes entre postes de recettes et postes de dépenses. Quant aux spéculateurs ou aux gros revenus on commence à dire que ces deductions seront variables en fonction du bien et du protefeuille du proprio… alors soulagés?
    Pour alex, et exfuturpropiro je ne fais aucun commentaire car apres on va dire que je suis vindicatif et agressif…
    Pour finir je suis inquiet autant que vous face à un marché malsain, structurellement haussier surtout si on l’y encourage. Car la hausse ça va surement être le premier effet de cette mesure. Avant d’avoir un deuxième effet surement plus grave.
    Bon allez, fini de me divertir, je vais lire les Echos

  64. christophe 31 mai 2007 à 11:28

    A Yan
    “si je paie des impôts, c’est pour construire, faire fonctionner et maintenir des routes, des écoles, des institutions diverses” : oui alors privatisons La poste, Renault, Air France, France Television … dont les missions ne relèvent pas de l’état.
    “Lorsque l’Etat aura des ressources ” : supprimons aussi bons nombres de postes de ponctionnaires du pseudo sévice public (ça bouffe plus de la moitié du budget de l’état), créons une armée européenne (pour réduire ce poste de dépense), augmentation la TVA (pour notamment taxer plus les produits fabriqués à moindre coûts en Asie), réduisons le train de vie de l’état (on garde les régions, on supprime les départements par exemple), on supprime l’ISF (qui coute plus cher à recouvrir que ce qu’il rapporte)…
    C’est pas les possibilités qui manquent.

  65. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 11:32

    C’est ça, les fonctionnaires devant le ploton d’éxecution!
    Et après on s’étonne!

  66. christophe 31 mai 2007 à 11:34

    Non, je n’ai pas écris le peloton d’éxécution. Mais on arrête d’en embaucher et / ou on n’en remplace qu’un sur deux qui part à la retraite.

  67. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 11:54

    Dans ton post tu parles de sévice public, diaboliser les fonctionnaires les rendre responsables de tous les maux de notre société, c’est celà aussi monter une partie de la population contre une autre.
    Moi, tu l’auras sans doute compris celà me fais bondir.
    Alors excuses moi de penser celà mais cette technique me semble plus ressembler à un “diviser pour mieux régner”, qu’à un procédé constructif.

  68. petit-fx 31 mai 2007 à 11:57

    voila des bonnes idées qui permettraient de limiter les couts de l’état. sur les fonctionnaires, il faut ne pas remplacer dans certains domaines (genre tresorerie and co), en embaucher à d’autre (éducation, santé) et informatiser tout cela. une informatisation et un regroupement de certains impots comme l’ISF permettrait de rendre ceux-ci bénéficiaire (un peu comme la taxe audiovisuelle).

  69. christophe 31 mai 2007 à 12:02

    Dire des vérités (ou pour être moins polémique sortir de la pensée unique), ce n’est pas diviser pour mieux régner. Au contraire, cela permet de rééquilibrer certaines erreurs du passé.
    Que tous les fonctionnaires cotisent 40 ans puis 42 ans comme l’ensemble des salariés me semble JUSTE, dans un ordre JUSTE.

  70. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 12:13

    Pour les cotisations, celà se rectifie déjà pour la plupart des administrations.

  71. christophe 31 mai 2007 à 12:23

    “celà se rectifie déjà pour la plupart des administrations” : oui mais pas toute.
    Et puis il y a aussi la SNCF, la RATP…
    Le déficit de la SNCF était encore de plus de 6 milliars d’euros en 2005. La mesure Sarkosy pour déduire les intérêts couteraient 3.5 milliards d’euros (source les échos d’hier)

  72. Benjamin 31 mai 2007 à 12:32

    Pour “moi”,
    Je comprends ta satisfaction vis à vis des économies que tu vas faire. Et tant mieux pour toi, et ce, sans jalousie. Du moment que j’arrive à vivre avec mon salaire et comble du bonheur, arrive à placer un peu d’argent de côté, je me considère comme faisant parti des privilégiés de cette société.
    Compte tenu que tu te passionnes pour la revue Les Echos (c’est une revue que j’affectionne par ailleurs), j’en déduis que tu es une personne logique.
    Dès lors, et sans relister les faits constatés ces dernières années, il n’est pas absurde de dire que l’immobilier est actuellement en surchauffe.
    Le problème de la situation actuelle réside sur le fait que beaucoup de leviers économiques utilisés auparavant ne pourront plus être utilisés pour “relancer la machine”. Je m’explique. Avant la crise pétrolière et économique de 73/79, l’inflation avait permis de gommer de façon artificielle les dettes contractées par l’Etat. L’afflue de monnaie suite à la suppression de l’étalon Dollar/or a supprimé cette aubaine magique de l’inflation.
    Durant les année 80, et surtout après 83, la dévaluation des monnaies a été utilisée pour rendre plus compétitive nos industries et ainsi obtenir une balance commerciale positive et limiter la hausse de la dette. La concurrence mondiale et surtout les pays à faible cout de l’époque (les dragons d’asie) ont limité les conséquences de ce levier. D’où à partir des années 80 la hausse continue de la dette.
    Durant les année 90 à nos jours, la baisse des taux a été le moyen permettant aux pays de financer leur déficit.
    Tous ces facteurs, n’ont malheureusement pas suffit pour compenser notre train de vie. regarderez sur un graphique, mais la dette est passé de 20% du PIB en 1980 à 40% en 1990 à 63% en 2006.
    Le problème de ce dernier facteur utilisé est double. Le premier est de ne pas responsabiliser les Etats avec leurs dépenses. En effet, vu que les Etats remboursent que les intérêts de la dette, lorsque les taux baisses de moitié par exemple (en 91, environs 8%, maintenant 3 à 4%) cela permet de doubler la dette. Le deuxième problème des taux bas est qu’ils peuvent remonter (c’est ce qui se passe en ce moment), dès lors, certains Etats (dont la France) ne pourront plus remboursé les intérêts et ces derniers alimenterons la dette. Bref, il y a risque de banqueroute.
    Certain diront que l’Etat ne peut faire faillite. Soit, mais quels sont les actifs liés à cette dette. Pas grand chose en fait. Une très petite partie correspond à des ouvrages qui peuvent être cédés en concession, ou bien privatisé. Quand à l’éducation, l’université française est classé 53eme au niveau mondial et le taux d’analphabète est à 17% depuis plus de 20 ans, alors que sur cette période, en euro constant, le budget alloué à l’éducation a augmenté de 20% !!! (données de J. MARSEILLE) Malheureusement, la dette actuelle finance notre train de vie.
    Le risque est vraiment réel, car contrairement aux USA, nous sommes pas assez puissants et surtout, notre monnaie n’est pas assez référencée à travers le monde pour imposé notre déficit aux autres (dito ce qui se passe entre les USA et la Chine). Dès lors, lorsque le pétrole va commencer à baisser, ces pays pétroliers ne vont plus avoir assez de devises pour faire tourner leurs économies, et vont commencer à rapatrier leur réserves ou bien forcer à ce que les taux augmentent

  73. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 12:42

    Je ne dis pas qu’il n’y a pas des injustices ici ou là dans les administrations, que d’ailleurs nombre de fonctionnaires trouvent annormales.
    De là faire une généralité il y a un pas qu’il convient de ne pas franchir, si l’on ne veut pas tomber dans de douteux clichés du style, y a trop de fonctionnaires, d’étrangers, de vieux d’enfants, bref d’individus quoi.
    Je ne suis pas sur que se mode de pensée, nous permettent à terme d’évoluer vers un mieux!

  74. cateri 31 mai 2007 à 12:51

    Bonjour Benjamin, ami lecteur des Echos,
    Je me félicite qu’il y ait dans ce blog des interventions attestant d’une bonne maturité d’analyse.

  75. christophe 31 mai 2007 à 12:57

    Les fonctionnaires sont le premier poste de dépense de l’état !
    On sait aussi :
    1/ que la dette ne cesse de croître et qu’il faudra la rembourser un jour (nos enfants, beau cadeau des égoistes que nous sommes aujourd’hui);
    2/ que l’augmentation permanente du nombre de fonctionnaires (et assimilés) n’améliore en rien la qualité des services rendus (il suffit de regarder le cas de l’éducation nationale…);
    3/ que des entreprises privées peuvent tout aussi bien (pour ne pas dire mieux) gérer des entreprises “publiques” qui n’ont pas de lien avec les fonctions régaliennes de l’état (La Poste, les voitures, la TV, les avions…);
    4/ que la productivité n’a pas augmenté dans ces services publics malgré les progrès techniques.
    Par ailleurs, je n’ai pas parlé des étrangers, des “vieux” (comme tu dis), des enfants. Et je te laisse donc à tes procès d’intention (méthode bien connue des socialo-marxistes).
    Désolé, encore une fois, de casser ta pensée unique.

  76. Benjamin 31 mai 2007 à 14:21

    Benjamin à Christophe,
    “Les fonctionnaires sont le premier poste de dépense de l’état” En effet, mais tu oublies aussi que le PIB français est assuré à hauteur de 50% par des dépenses de l’Etat. Et ses dépenses de l’Etat sont issues des recettes de l’impôt et des emprunts contractés

  77. petit-fx 31 mai 2007 à 14:21

    pour nos amis fonctionnaires, la “denationnalisation” (ce n’est pas le bon terme mais je ne le retrouve pas) de certains services est surement à l’origine de ses problèmes de performance et d’augmentation de leur nombre (hormi éducation).
    l’état serait plus rationnel lorsqu’il “donne” un des ses services à une région ou un département, il aurait été intélligent de donner aussi le personnel qui va avec plutot que de laisser ce nouveau responsable en crée un nouveau (exemple DASS, COTOREP,…)
    maintenant pour les entreprises privés, a part EDF qui s’en sort (merci au inflation du pétrole et aux nucléaires), les autres sont encore financés par nos impots (SNCF surtout). D’autres entreprises ont réussi à survivre mais le contribuable a payé lourdement (FT, Credit Lyonnais, Air France).

  78. cateri 31 mai 2007 à 15:32

    A Christophe,
    Et encore, l’évaluation des Echos (et de tous les autres media) n’évoque t-elle que le coût la première année. Et encore, ce chiffre de 3,5 milliards est contestable car on ne sait pas de quel périmètre on parle.
    cf mon post de hier à ce sujet où j’évalue le coût total pour les finances publiques sur la base des nouveaux encours crédit immo générés chaque année. Après 5 ans, on aura dépensé 52 milliards

  79. christophe 31 mai 2007 à 18:25

    On ne résiste pas :
    La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts
    Clémenceau

  80. christophe 31 mai 2007 à 18:58

    De Christophe a Benjamin
    C’est ton opinion. Je ne la partage pas.
    Tu parles Pompiers, je te parle France Télévision par exemple : est-ce le rôle du service public de financier Ruqiuer et ses sbires ? Je pense que non. L’argent de la redevance est balancé par les fenêtres.
    Tu parles Hopital, je te répondrai Renault, Air France, RATP : autant d’entreprises que l’on peut privatiser et pour lesquelles les “usagers” ne verront aucun changement.
    La Poste : contrairement à toi, je pense que DHL et consors peuvent faire aussi bien. Le bureau de poste traditionnel peut se créer dans l’épicerie du village. Encore faut-il avoir envie de casser le politiquement correct et tenir tête aux syndicats qui ne font que défendre les avantages aquis d’une autre époque (30 glorieuses).
    Les universites : avec un taux d’échec de plus de 50% en première année, tu as raison, on ne jette pas l’argent par les fenêtre…
    On peut faire beaucoup d’économie encore faut-il le vouloir.
    Tu dis que cet argent économisé ne retournera pas dans le circuit économique. C’est une idiotie. Sache que les impôts sur le revenu servent seulement à payer les intérêts de la dette. L’argent ainsi économisé ne partira pas à la poubelle et pourra être réintroduit pour des dépenses d’investissement à la différence des dépenses de fonctionnement d’aujourdhui.

  81. christophe 31 mai 2007 à 19:23

    Et encore une de Coluche (qu’on ne classe pas à droite) :
    Chez les fonctionnaires, ceux qui arrivent en retard croisent ceux qui partent en avance.
    ou encore
    Le chef fonctionnaire nous a donné du boulot pour 4 heureusement on était 8
    et pour finir
    Le chef fonctionnaire m’a dit “dors pas ce matin, tu ne sauras plus quoi faire cet après-midi”

  82. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 20:55

    Bonjour l’état d’esprit limité, les fonctionnaires sont pour lui se que sont les étrangers pour l’extrème droite, tu t’es trompé de blog retournes sur Bourso!

  83. cateri 31 mai 2007 à 21:09

    Bonsoir,
    Je propose que l’on remise ce sujet polémique des fonctionnaires au placard.
    Essayons de faire progresser la réflexion collective!

  84. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 21:22

    Désolé cateri,
    de m’insurger devant des personnes qui prennent visiblement un certain plaisir à casser du fonctionnaire.
    Peut-être que ses mêmes personnes seront un jour heureuses de trouver un hôpital ouvert à 3H00 du matin, si malencontreusement leur véhicule venait à quitter la route ou autres situations de la vie que l’on ne peut maleureusement pas toujours prévoir.
    Bien cordialement EFP

  85. cateri 31 mai 2007 à 21:31

    A ex futur primo,
    Je suis d’accord avec vous. C’est agaçant, mais dans la vie, il y a un certain nombre d’attitudes ou de réactions sur lesquels il vaut mieux prendre du recul et laisser certaines personnes à leurs état d’âme. Ne croyez-vous pas? Comme je l’explique souvent à mes enfants, devant certaines attitudes, leur accorder de l’importance est le plus grand honneur que l’on puisse faire à leurs auteurs.Bonne soirée.

  86. EX FUTUR PRIMO 31 mai 2007 à 21:38

    cateri,
    Vous étes la voix de la sagesse,
    Bonne soirée à vous.

  87. Yan 31 mai 2007 à 23:04

    Christophe,
    Pour ne parler que de la RATP, puisque je connais bien le sujet, sache qu’une telle entreprise n’est que difficilement privatisable en l’état : nous parlons d’un réseau intégré (RER, métro, bus) interconnecté (particulièrement tout ce que tu ne vois pas) et optimisé pour que le fonctionnement de chacun de ces réseau soit cohérent aves les autres.
    Par ailleurs, je rappelle où en est le chemin de fer anglais, privatisé qui, à force d’économie de maintenance, est maintenant confronté à de graves problèmes de sécurité (cf. déraillement du train de Virgin). D’une manière générale, tout les réseaux privatisés ont vu leur coût augmenter pour le client.
    Enfin, même si cela n’est pa flagrant vu de l’extérieur, je te garantis que la réforme est en cours (les maîtres mots de la convention de cette semaine : performance, compétivité, productivité) et je trouve cela positif.
    Sans m’étendre sur ma vie privée, sache que je travaille plus à la RATP que je ne travaillais dans le privé, pour un salaire moindre que celui de mes copains de promo dans des entreprises privées.
    Des marges de progrès existent encore bien sûr dans ces entreprises, mais les jugements à l’emporte pièce n’amènent que peu d’éléments de réflexion. Après, si c’est pour te défouler, fais toi plaisir …

  88. christophe 1 juin 2007 à 08:21

    A yan
    Dommage, que tu ne mentionnes pas tous vos petits avantages (comme on a eu la gentillesse de nous les détailler sur M6 comme la retraite à 55 ans…)
    Le fait d’avoir des interconnextions ne gene pas la privatisation. C’est juste une question d’organisation et d’accord et c’est le trvail quotidien de beaucoup d’entreprises privées.
    J’ai vécu à Londres 2 ans et j’aai moins subit de problème qu’avec la SNCF et la RATP réunis. pas une semaine en France sans qu’un train soit supprimé sans explication (enfin si “incident d’exploitation. En langage clair, ca veut dire le “conducteur ne s’est pas présenté à son travail”.
    A Paris aussi, il y a régulièrement des accidents. le dernier en date dont je me souvienne “gare de l’est” : le train ne s’arrete pas.
    Quand au prix du billet comparé avec Londres, il n’aura bientot plus grand chose à nous envier. Ton ami Jean Paul Huchon, pour offrir la carte orange aux RMISTES , va nous demander encore un petit effort de 8 à 10% comme chaque année depuis 4 ans en plein mois d’aout…
    Vous découvrer la performance et la productivité, 20 ans après tout le monde. C’est dramatique. Quel retard ! Quel argent gaché (le notre) !

  89. christophe 1 juin 2007 à 08:35

    A Cateri et Ex futur primo
    Vous êtes des exemples parfaits de la pensée unique. Et vos enfants, avec votre précieuse éducation, penseront pareil. Sauf, si l’addition que vous leur laisserez les révoltera et ils auront raison de baisser les prestations dans votre maison de retraite.
    Il est hors de question de laisser le problème des fonctionnaires aux placars comme le souhaite Cateri. Au contraire, il faut si attaquer comme à la première source de dépense.
    Enfin pour Ex futur primo qui assimile les fonctionnaires et les étrangers, je lui laisse ses amalgames et ses méthodes socialo-marxistes.

  90. cateri 1 juin 2007 à 08:59

    A Christophe,
    Je pense que la question des fonctionnaires est un vrai sujet et qui me préoccupe autant que vous quoique vous en pensiez. Mais nous sommes sur un blog immobilier pas sur un blog de réforme de la fonction publique!

  91. cateri 1 juin 2007 à 09:00

    A Christophe,
    Je pense que la question des fonctionnaires est un vrai sujet et qui me préoccupe autant que vous quoique vous en pensiez. Mais nous sommes sur un blog immobilier pas sur un blog de réforme de la fonction publique!

  92. cateri 1 juin 2007 à 09:00

    A Christophe,
    Je pense que la question des fonctionnaires est un vrai sujet et qui me préoccupe autant que vous quoique vous en pensiez. Mais nous sommes sur un blog immobilier pas sur un blog de réforme de la fonction publique!

  93. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 09:04

    Je ne dis pas qu’il faut garder tous les fonctionnaires car il y en a certaines administrations qui de fait vont avoir besoin de moins d’agents, Ex; Les impôts.
    Mais de là a avoir une pensée réductrice et stéréotypée comme la tienne, tu vois encore le fonctionnaire comme un nanti du systhème, tu n’est même pas au courant que ceux-ci ont eu leurs salaires gelés quasiment toute ses dernières années.
    Je te la laisse, la pensée unique et surtout hyper limitée!

  94. christophe 1 juin 2007 à 09:30

    Pour Ex futut immo
    Dans les entreprises privées aussi la majeure partie des salaires est bloquée depuis des années (puique tu ne vis que dans ton monde protégé de ponctionnaires). Et cela est largement la cause des 35h voulus par les socialo-communistes et qui coute des milliards aux entreprises, à l’état et à la compétitivité du pays.
    Quand à la pensée limitée, je te retourne le compliment, toi qui invente les chiffres pour justifier des propos irrationneles (comme tu nous en as fait la démonstration hier)

  95. christophe 1 juin 2007 à 09:34

    A cateri
    Je sais très bien que nous sommes sur un blog immo, notamment sur celui de la secte de cuex qui attendent que la bulle éclate (ils doivent commencer à trouver le temps long…)
    Mais quand certains disent que la réforme proposé est mauvaise pour les finances de l’état (cf des commentaires du début), il est nécessaire de remettre les choses en perspectives. et de mettre le doigt la ou cela fait mal : les fonctionnaires sont la dépenses principales de l’état français. Tout le monde le sais et ceux qui ne veulent pas changer les choses sont ceux qui PROFITENT du système. or aujourjourd’hui, une grande partie de classe moyenne laborieuse en a assez de payer pour une minorité de glandus.

  96. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 09:35

    J’arrete de discourir avec toi car si ta pensée semble étriquée, ta connerie elle semble réellement sans limite.

  97. christophe 1 juin 2007 à 09:39

    A ex Fur Primo
    Tu te laches, le naturel reviens au galop : les insultes pour ceux qui ne pensent pas comme toi. Bravo bel exemple de dialogue, d’ouverture d’esprit, quelle bravitude !

  98. christophe 1 juin 2007 à 09:41

    Et puis tu as raison, vas y file à la machine à café, les camarades t’attendent pour savoir comment vous allez bien pouvoir faire chi… les usagers aujourd’hui. Une bonne grève aussi la semaine prochaine , tu sais une préventive, pour défendre d’éventuelles possibles attaques contre le service public du gouvernement.

  99. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 09:48

    T’es un gros frustré toi, ce doit être parce que Jean Marie ton petit préféré s’est pris une casserole.
    De plus, il n’y a pas que mon naturel qui revient au galop, le tiens ne semble jamais t’avoir quitté!

  100. cateri 1 juin 2007 à 09:56

    Cher Christophe et cher Futurexprimo,
    Je vous en prie, reprenez-vous et fumez le calumet de la paix. Vous avez tous les deux des raisons légitimes d’être excédés, mais je crois aussi que nos autres amis blogeurs aspirent à une atmosphère plus sereine sur ce site. Merci de votre compréhension et repartons sur de nouvelles bases!

  101. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 10:01

    Ca marche pour moi je ne suis pas psychorigide.
    De toute façon ce n’est pas une discussion, juste un déballage et pas de saines colères, j’en suis d’ailleurs très bien conscient, => J’arrète!
    Excusez moi!

  102. christophe 1 juin 2007 à 10:12

    Oui, je trouve dommage que certains, parce qu’ils pensent differemment des autres, se permettent de les insulter, de les cataloguer (comme viens encore de le faire ex futur primo en me mettant au FN). Je n’ai vraiment aucune sympathie pour de telle personne. Contrairement à lui, je n’ai jamais parlé d’étrangers, ni même d’immigration. cette personne n’argumente que dans l’insulte. C’est triste mais cela révèle un certain comportement. Heureusement que ceux qui pensent qui l’y a trop de ponctionnaires dépassent largement le cadre du FN et en plus, comme il le constate, maintenant nous le disons. Fini la pensée unique. Vive les réformes !

  103. Benjamin 1 juin 2007 à 10:17

    Christophe,
    Pour les exemples cités, je tiens à te signaler que EDF est déjà privatisé et que cette entreprise est la deuxième plus grosse capitalisation du CAC40.
    Pour Renaud et Air France, ce n’est pas aussi grandiose, mais ce sont quand même des entreprises reconnues au niveau Européen. Pour mémoire, Air France est l’une des seule compagnie en Europe qui fait des bénéfices

  104. cateri 1 juin 2007 à 10:32

    Merci Benjamin pour votre intervention.
    Pour aller dans votre sens, j’inviterai nos autres amis blogeurs à lire attentivement la pleine page que le Monde vient de consacrer au sujet. La cession des bijoux de famille appartient effectivement au passé.
    Certes, il reste l’immense parc immobilier de l’Etat. Mais quand je vois certaines administrations vendre leurs bâtiments dans Paris intramuros, en soit une belle opération financière, mais que les fonds vont ensuite servir majoritairement à payer des loyers ou des dépenses de fonctionnement avec une part minoritaire consacrée à l’investissement, je ne suis pas très optimiste sur le moyen terme!
    Enfin, le sujet de la tarification EDF va faire hurler les consommateurs et nos politiques ne vont pas se prier d’imputer la responsabilité de cette hausse à l’Europe.
    Je voudrais juste préciser que l’une des raisons pour lesquelles l’électricité est peu chère en France, c’est parce qu’elle est à 80% d’origine nucléaire, que nous n’avons toujours trouvé de solution technique de traitement des déchets et que donc cette dimension du problème n’est pas intégré économiquement. Si on venait à raisonner en coût global, le prix ne serait plus du tout le même et il va bien falloir assumer un jour. On ne peut pas stocker indéfiniment!
    Tout cela va dans le sens de ce que vous affirmez, Benjamin, il va nous falloir assumer notre mode de vie et cela aura des conséquences concrètes sur notre vie quotidienne. Cela vous choque-t-il, moi non.
    Nous vivons sur une planète où nous faisons partis des 5% des nantis (même les classes populaires françaises qui ont des fins de mois difficles). Ce que nous avons la chance d’avoir doit être considéré comme un don, non comme un dû.
    Je suis désolée si j’en choque certains.

  105. christophe 1 juin 2007 à 10:34

    cher Benjamin
    Ton post comporte trop d’erreurs :
    1/ pour y répondre à toutes en détails
    2/ pour que ta démonstration soit crédible.
    Je vais pour illistrer mon propos simplement regarder tes deux premières lignes qui concernent EDF. Tu écris que c’est privatiser. C’est FAUX
    “Une nouvelle relation avec l’Etat
    Selon la loi du 9 août 2004, l’Etat détiendra au moins 70 % du capital et des droits de vote. Le 24 octobre 2005, EDF a signé avec l’Etat un contrat de service public de durée indéterminée qui précise les modalités de mise en

  106. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 10:34

    C’est moi qui ai parlé de socialo-marxistes peut-être, ce gas là passes son temps depuis hier à surenchèrir, à casser du fonctionnaire alors que ce n’est pas la vocation de ce blog.
    Un trolleur déguisé en blogeur, qui agresse et tout de suite après joue les vicimes, une téchnique bien connue.
    Il n’a manifestement pas l’intention d’arrèter du reste, personnellement ça fait pas mal de temps que je suit ce blog, un psychopate comme celui-là j’en ai rarement vu.

  107. christophe 1 juin 2007 à 10:41

    La présence de l’état n’a jamais été synonyme pour l’usagers d’économie ou de qualité de service (en tout cas dans ces 20 dernières années). je dirai même au contraire.
    En effet, si l’on regarde le marché des Télécom, le prix des communication a bien baissé depuis la mise en concurrence de FT. Nous ne payons même plus l’abonnement avec certains fournisseurs.
    La concurrence, tout le monde le sait, est synonyme de recherche de la performance (ce qui n’est pas la préoccupation première des sévices publics).
    Cette performance passe par la recherche de baissse de coûts, de synergies et d’accords industriels, d’innovation, de marketing, d’embauches….
    Vive le choix et non aux services publics que le privé peut faire mieux fonctionner sans difficulté.
    Mais on voit bien que cela gène ceux qui profitent du système. D’ou la propagande et la pensée unique.

  108. christophe 1 juin 2007 à 10:47

    A ex futur primo
    je ne savais pas que “socialo-marxiste” c’était une insulte.
    Tu préféres sans doute “force de progrès” mais en ce moment ca ne le fais pas trop. Le progrès c’est les réformes qui se feront avec ou sans ton accord.

  109. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 10:56

    Tu changes de pseudo, je vois bien le genre!
    Gros bras derrière son clavier et le 1er a se faire sur lui quand il faut la ramener en public.
    Un minus, qui a passé ses dernières vacances dhez les réducteurs de tête!

  110. christophe 1 juin 2007 à 11:14

    J’ai juste tapé trop vite mon prénom.
    Tu perds tes nerfs drolement vite, c’est mauvais pour ta santé.
    Quant à la suite de tes insultes, elle coule sur moi comme l’eau sur les ailes d’un canard. Au fait, tu ne travailles pas le jeudi, le vendredi ?
    Pour répondre, tout de suite à l’attaque que tu me réserves en retour, je te réponds d’ores et déjà que je suis au chomage (je te rassure pas depuis longtemps et pas pour longtemps).

  111. Benjamin 1 juin 2007 à 11:27

    Christophe,
    EDF d’un point de vu juridique est bien privatisé, avec comme actionnaire principal l’Etat, à hauteur de 70%. Ce n’est pas contradictoire. Si l’Etat décide de vendre EDF à Eon, il le peut, juridiquement rien ne l’empêche. Il faudra juste abrogé la loi sur la participation du capital de l’Etat à hauteur de 70%, ce qui est courant. Et le regroupement de ces deux géants sera d’actualité dans 5 à 10 ans pour faire face au géant Gazprom. Les références que tu signale ont pour optique de souligner que cette entreprise doit respecter une chartre. Si tu t’intéresses un peu à la bourse, tu pourras aussi constater que la caisse des dépôts (organisme contrôlé en partie par l’Etat) possède un portefeuille d’action très important et diversifié

  112. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 11:38

    Je travaille de nuit, cette nuit notamment.
    Eh oui, je suis un modeste employé.
    Je suis sincèrement désolé pour toi si tu te retrouves au chomage, je peux comprendre que ce soit une situation difficile pour toi mais pourquoi tirer à coup de boulets sur des personnes qui ne t’ont jamais souhaité celà.
    comme je te l’ai déjà dit, je suis d’accord pour dire qu’il y a des administrations qui vont devoir se restructurer et notamment avec des suppressions d’emplois mais je pense également qu’il ne faut pas pour autant en faire une généralité absolue.
    De toute façon il semble que notre actuel président ait des orientations qui ailles dans ce sens.
    Donc attendre et voire, la décission ne nous appartient plus vraiment.

  113. petit-fx 1 juin 2007 à 11:43

    il faut relativiser les bénéfices d’EDF et de la SNCF car ces 2 sociétés ont été obligées par l’europe de créer 2 entités pour la gestion du moyen de transport ( RFF pour le rail et RTE pour les cables électriques). ces 2 sociétés ont ete fortement déficitaires ou sont encore endettés / payés avec nos impots. c’est facile de diviser une entreprise et de ne montrer que la partie qui fonctionne bien.

  114. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 11:51

    Juste cette petite histoire, qui n’est qu’un exemple oublié.
    En 2000, lors des grosses tempètes je ne suis pas sur que les personnes sinistrées dans des villages difficiles d’accès aient vu d’un si mauvais oeil l’arrivée des fonctionnaires en bleus de travail, qui selon moi n’est pas là que parcequ’ils y étaient contraint mais aussi et surtout par solidarité envers leurs concitoyens.
    Je n’ai pas souvenance qu’il en aient demander des remerciements, ils voulaient juste être présent.
    Personnellement, j’espère qu’à l’avenir les privatisations rendront possible de tels élan de solidarité.

  115. christophe 1 juin 2007 à 12:12

    Benjamin
    Content que tu acceptes que l’état est encore actionnaire d’EDF. Ce qui revient à dire que l’état possède une bonne partie des 124 milliards de capitalisation que vaut actuellement cette entreprise à la bourse.
    Donc, j’en reviens à ce que je disais au début, et que tu contestais, l’état peut vendre ses participations dans EDF et récupérer une bonne centaine de milliards. Cet argent pourrait utilement servir au désendettement du pays.

  116. christophe 1 juin 2007 à 12:16

    A ex futur primo
    Comme je te l’ai dit, je vis très bien cette période d’inactivité et mon avis sur les ponctionnaires ne datent pas d’aujourd’hui.
    Quant à la tempête, ces personnes ont fait simplement leur travail, comme les salariés qui se lèvent tous les matins. C’est bien, rien de fantastique.
    N’oublions pas aussi le CE de EDF noyauté par la CGT et tous les détournements de fonds du CCAS. J’attends avec impatience les décisions de justice.

  117. EX FUTUR PRIMO 1 juin 2007 à 12:25

    No comment!

  118. cateri 1 juin 2007 à 13:06

    Bon, moi je repars me plonger dans un ouvrage de réflexion géopolitique de très grande qualité dont je vous conseille vivement la lecture. Il s’agit d’un ouvrage de Thérèse Delpech “L’ensauvagement”.
    Après cela, vous conviendrez que nos querelles franco-françaises et tout le matérialisme ambiant sont d’un nombrilisme affligeant.

  119. solde adidas stan smith femme 9 janvier 2019 à 04:08

    Hi! I just wanted to ask if you ever have any issues with hackers? My last blog (wordpress) was hacked and I ended up losing months of hard work due to no data backup. Do you have any methods to protect against hackers?

  120. 鞁犽皽 氚戩敖 9 janvier 2019 à 05:53

    대회 2연패 달성을 기대했던 이상희(26ㆍ호반건설)은 16, 17번홀에서 줄 보기를 범해 연장전에 합류하는 것도 실패했고, 이븐파 284타로 공동 5위에 올랐다.

  121. dustin colquitt 9 janvier 2019 à 08:34

    First off I would like to say great blog! I had a quick question in which I’d like to ask if you do not mind. I was curious to find out how you center yourself and clear your thoughts before writing. I have had a difficult time clearing my mind in getting my ideas out there. I truly do take pleasure in writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes tend to be lost just trying to figure out how to begin. Any ideas or hints? Thank you!

  122. reebok classic colors 9 janvier 2019 à 10:04

    La vicenda è stata raccontata dalla stampa negli ultimi giorni: le offese al giornalista – scri.

  123. adidas superstar shoes mens sale 9 janvier 2019 à 13:38

    Wow! I’m truly enjoying the style and design of your weblog. Are you using a custom made template or is this freely available to all individuals? If you really don’t want to say the name of it out in the public, please make sure to contact me at: %EMAIL%. I’d love to get my hands on this theme! Thanks a lot.

  124. adidas superstar limited edition kaufen 9 janvier 2019 à 17:55

    Howdy, i read your blog from time to time and i own a similar one and i was just curious if you get a lot of spam comments? If so how do you reduce it, any plugin or anything you can recommend? I get so much lately it’s driving me insane so any help is very much appreciated.

  125. juventus vintage jersey 2017 9 janvier 2019 à 21:35

    “Sono di circa un anno fa i sintomi della malattia che, purtroppo, non gli hanno dato scampo.”

  126. new balance rouge soldes 10 janvier 2019 à 19:25

    Leggi di più su L’Eco di Bergamo in edicola il 15 agosto? RIPRODUZIONE RISERVATA.

  127. JamieTrona 11 janvier 2019 à 04:38

    Hey. I sent a screenshot. Did you get it?

  128. p j hall oakland raiders 11 janvier 2019 à 06:01

    “È tornato in pista con un nuovo set di gomme e ha fermato il cronometro a 1’25″”283, non un cr.”

  129. Brianbuh 11 janvier 2019 à 16:03

    артур пирожков текст – little big тексты песен +и перевод, miyagi эндшпиль fire текст

  130. superstar bleu turquoise 12 janvier 2019 à 07:53

    Good day! I could have sworn I’ve been to this site before but after reading through some of the post I realized it’s new to me. Anyhow, I’m definitely glad I found it and I’ll be book-marking and checking back often!

  131. Haroldjorma 12 janvier 2019 à 10:26

    Как зайти на муравейник – ссылка anthill, anthill моменталки

  132. sabres jeff skinner jersey 12 janvier 2019 à 14:15

    Bonaventura allontana le sirene: «Io lontano da Bergamo.

  133. BrandonBaw 13 janvier 2019 à 15:35

    курс эфириума к биткоину – купить продать биткоины, курс биткоина на сегодня к рублю

  134. Briannoulk 13 janvier 2019 à 17:33

    укпаковка редуслим – купить редуслим для похудения, инструкция для капсул редуслим

  135. Georgefound 17 janvier 2019 à 02:09

    ищу транзит денег – купить ксиву с проводкой, примем ваш ндс

  136. Best Chef’s Knife 18 janvier 2019 à 03:25

    I have been thinking for some time to pick up my wife a nice chef knife, something that will kind of be a “buy it for life” type thing. Recommend me some Best Chef’s Knife

  137. HenryMoums 18 janvier 2019 à 17:38

    hydra2018 – hydra center com, hydra center зеркало

  138. DerekGoamy 19 janvier 2019 à 14:28

    мониторинг обменников – валюта, выгодный обмен

Commenter cet article