Le Blog Finance

Valeo: 260 suppressions d’emploi à Nogent-le-Routrou

Elisabeth Studer Automobile 9 commentaires

Valeovideo6Le site Valeo de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) va supprimer 260 emplois sur 800 d’ici la fin 2009, a annoncé mardi l’intersyndicale CGT-FO-CFDT-CFTC de l’entreprise à la presse.

Un droit d’alerte a été déclenché par le comité d’entreprise en septembre 2006. "Cette procédure nous permet d’obtenir un certain nombre de données sur la situation dans l’entreprise à l’aide d’un expert. C’est ce qui nous a alerté sur les menaces de suppressions d’emplois" a déclaré Sébastien Pinceloup, secrétaire du comité d’entreprise lors d’un point de presse.

Parallèlement, même si aucune enquête formelle n’a été encore déclenchée, l’AMF suit de près les titres France Télécom, Eiffage et Valéo, soupçonnant les cours de ces sociétés d’avoir été récemment manipulés par des rumeurs.

"La direction nous a confirmé lors du comité central d’entreprise qui s’est déroulé le 30 mars, 100 licenciements pour cette année, 45 agents de production, et 55 techniciens et cadres" a ajouté Sébastien Pinceloup. "Une autre centaine de licenciements est annoncée sur les années 2008 et 2009. Cela représente 200 emplois supprimés sur le site en trois ans. Et cela sans compter les soixante départs projetés dans le cadre du dispositif amiante, un plan aidé par les pouvoirs publics" a-t-il ajouté.

La direction de Valeo à Nogent-le-Rotrou s’est refusée à confirmer et à commenter ces chiffres.

Pour l’heure, l’intersyndicale est toujours en phase de négociations, lesquelles ont pour objectif premier côté syndicats de ramener une part d’activité produite dans les usines Valeo de Martorellas en Espagne et de Rakovnik en République Tchèque pour redonner du travail à la production de Nogent-le-Rotrou. En fonction de l’évolution des pourparlers, les syndicats étudieront quelles actions pourraient être menées à la suite.

L’usine Valeo de Nogent-le-Rotrou produit des équipements de climatisation et de chauffage pour les constructeurs automobiles, principalement Renault et le groupe PSA (Peugeot-Citroën).

Selon la direction, l’entreprise subirait de plein fouet la crise de l’automobile française. L’ensemble des salariés s’inquiète, d’autant que l’usine de Reims (Marne) a connu en 2006, 300 suppressions d’emplois. "200 sont prévues sur le site d’Abbeville (Somme) cette année, et il se prépare des suppressions d’emplois sur les sites de Blois (Loir-et-Cher) et de Dijon (Côte-d’Or)", a aussi indiqué Sébastien Pinceloup.

Selon les syndicats, le fonds Pardus Capital Management, actionnaire à 10,2% de Valeo depuis février 2007 fait monter la pression sur Valeo. Lors de la prochaine assemblée générale, 9 à 11 sièges d’administrateurs devront être renouvelés. A cette occasion, Pardus proposera formellement une fusion avec le groupe US Visteon.
Selon Pardus "en mariant un groupe de 10 milliards d’euros à un autre de 8 milliards, on obtiendrait par les synergies une amélioration du résultat de 300 millions d’euros par an au minimum, d’ou il résulterait une création de valeur de 2,2 milliards d’euros pour les actionnaires". L’union devrait se traduire par de nouvelles fermetures de sites Valeo (et Visteon). Un autre fonds qui détient 3% de Valeo et lui opposé au rachat de Visteon et il soumettra à l’assemblée générale des résolutions lui octroyant 7 des 11 sièges à renouveler.

L’équipementier a annoncé lundi 12 février 2007 une chute de 16,3% de son résultat d’exploitation en 2006, à 271 millions d’euros. Des cessions lui ont permis d’afficher un résultat net en hausse de 13,4% à 161 millions d’euros pour un C.A. de 10,1 milliards (+2,6%).
La "stratégie" du Président Thierry Morin est contesté par des fonds spéculatifs anglo-saxons. Le consortium "frondeur" estime que le groupe Valeo n’est pas géré de façon "suffisamment efficace" et réclame une "restructuration profonde (de son) portefeuille d’activité". L’assemblée générale des actionnaires du 21 Mai prochain s’annonce agitée pour le Président Thierry Morin.

A noter parallèlement que l’action de Valeo a récemment fortement progressé, après l’envoi d’un fax anonyme à plusieurs journaux annonçant une offre du fonds d’investissement américain Apollo sur l’équipementier automobile français. « Les marchés sont très nerveux en ce moment, mais je ne peux exclure la possibilité que certaines personnes aient essayé de diffuser des informations dans le but de les exploiter », indique Gérard Rameix, le secrétaire général de l’AMF, au « Financial Times ». « Au cours des deux ou trois derniers mois, nous avons enquêté sur plus d’affaires que d’habitude », souligne-t-il.

Sources : AFP, Financial Times, Les Echos, lavieadefendre.centerblog.net

A lire également :

Valeo et Michelin poursuivis par l’amiante

Valéo : Joint Venture en Corée

Partager cet article

Article de

9 commentaires

  1. Elisa PIEL 8 avril 2007 à 09:36

    J

  2. Troy 24 janvier 2019 à 21:04

    Can I simply say what a comfort to find someone who truly understands what they’re discussing on the internet.
    You certainly understand how to bring a problem to light and make it
    important. More and more people ought to check this out and understand this side of the story.
    I can’t believe you’re not more popular because you surely possess the gift.

  3. brazilian steakhouse dc 24 janvier 2019 à 23:36

    I was curious if you ever thought of changing the page layout of your site?
    Its very well written; I love what youve got to say.
    But maybe you could a little more in the way of
    content so people could connect with it better. Youve got an awful lot of text for only having one or 2 images.

    Maybe you could space it out better?

  4. Adeline 27 janvier 2019 à 10:01

    And that is an investment danger worth taking.

  5. brazil nuts cholesterol 27 janvier 2019 à 20:18

    Good post. I learn something new and challenging on blogs I stumbleupon every day.
    It will always be exciting to read through articles from other
    writers and practice something from their websites.

  6. brazilian wax spa 6 février 2019 à 22:54

    I could not refrain from commenting. Well written!

  7. Christy 9 février 2019 à 06:10

    Thank you in your curiosity in Funding Advice.

  8. Federico 11 février 2019 à 02:54

    Thanks on your curiosity in Investment Recommendation.

  9. Jerilyn 15 février 2019 à 02:49

    Monetary advisors enterprise is folks enterprise.