Le Blog Finance

Pétrole: accord Sinopec-Addax à Sao Tomé

Saotome_mapLes compagnies pétrolières chinoise Sinopec et suisse Addax Petroleum vont effectuer en commun les opérations de forage de leurs deux blocs pétroliers off-shore.

Ces derniers se situent dans la zone de développement que se partagent Sao Tomé et Principe et le Nigéria, aux gisements forts prometteurs.

Avides de pétrole, les Etats-Unis sont déjà fortement implantés dans l’archipel … des exercices militaires conjoints ayant même débuté cette semaine entre des troupes de la garde côtière de Sao Tomé et des Marines américains.

Aux termes d’un accord signé vendredi à Sao Tomé, les deux compagnies ont décidé d’engager les travaux de forage off-shore à partir d’août 2008, à l’aide d’un navire spécialisé de la société indienne Aban Abraham Offshore.

Le directeur des opérations de la compagnie Addax pour la région, Jeff Schrull, a précisé que les deux sociétés avaient décidé d’effectuer ensemble le forage pour en réduire les coûts, qui se montent à plus de 20 millions de dollars.

Selon les données présentées par les deux compagnies, les réserves de brut des deux blocs se situent entre 1.500 et 3.500 m de profondeur.

Le ministre santoméen des Ressources naturelles Manuel de Deus Lima s’est réjoui de la signature de cet accord, qualifié de "moment historique". "Nous attendions depuis longtemps que les entreprises adjudicataires avancent sur la voie des premiers forages", a-t-il déclaré.

Outre les deux blocs attribués à Addax et Sinopec, le Nigeria et Sao Tomé et principe ont attribué d’autres blocs de leur zone aux sociétés américaine Anadarko et nigériane ERHC, ainsi qu’au géant américain ChevronTexaco. Le petit archipel de Sao Tomé et Principe, un des pays les plus pauvres du monde, situé au large du Gabon, dans le golfe de Guinée, a inclus dans son budget 2005 ses premiers pétrodollars, mais ses réserves n’ont pas encore été prouvées et la première goutte d’or noir ne devrait pas y couler avant 2010-2011.

Des exercices militaires conjoints ont débuté mardi sur l’archipel entre des troupes de la garde côtière et des Marines américains, selon l’ambassade des Etats-Unis à Sao Tomé. Arrivés mardi à bord de la frégate de l’US Navy USS Kauffman, les quelque 200 soldats américains ont multiplié pendant quatre jours les entraînements avec les marins santoméens.

"Cette visite participe de la volonté du gouvernement américain de renforcer la protection, la sécurité maritime, la stabilité et les opportunités de croissance économique dans le Golfe de Guinée et sur l’ensemble du continent africain", indique un communiqué de l’ambassade américaine.

Soucieux de diversifier leur approvisionnement en pétrole, les Etats-Unis ont fait du Golfe de Guinée une zone stratégique et multiplient depuis quelques années les initiatives militaires dans la région, notamment à Sao Tomé.

En décembre, une équipe d’experts militaires a commencé à installer sur l’archipel des équipements radars destinés à la surveillance des eaux territoriales santoméennes et de l’ensemble du golfe.

Un projet de construction d’une base navale dans l’archipel est également régulièrement évoqué par diverses sources mais toujours démenti jusqu’à présent par les autorités américaines.

La France quant à elle tente de maintenir son influence dans la région, un exercice militaire conjoint entre armées santoméenne et française s’étant déroulé en février dans le nord-est de l’île de Sao Tomé. Un groupe de 30 militaires des Troupes françaises au Gabon (TFG) a pris part à cet exercice, le premier réunissant ces deux armées sur le sol de l’archipel.

Cet exercice entre dans le cadre de l’appui des TFG à la préparation des unités des pays de la sous-région qui composeront la brigade de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de la Force africaine en attente (FAA) que l’Union africaine (UA) doit mettre en place d’ici 2010.

Sources : AFP, Afrique Centrale

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. Sao Tome/Angola 14 mai 2007 à 00:11

    S.Tomé: Coopération dans le domaine du Pétrole
    Luanda, 13/05 – Le ministre des Ressources naturelles et de l`Environnement de Sao Tomé et Principe, Manuel de Deus Lima, qui séjourne depuis vendredi à Luanda, s`entretiendra lundi avec le ministre angolais du Pétrole, Desidério Costa, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale dans ce domaine.
    Le même jour, le ministre santoméen aura également des contacts avec les membres du Conseil d`Administration de la société nationale angolaise des hydrocarbures (Sonangol-EP), et l`après-midi, il effectuera une visite aux installations de la Sonangol Recherche et Production.

  2. Fulbert 9 avril 2009 à 19:01

    bonjour,
    je travail pour une societe petroliere de la place en guinea ecuatorial.
    díci trois mois nous allons commenceer le forage, toute personne ou societe interese peut me conctater webemplois@gmail.com, pour payer ou signer un contrat.

  3. check this site out 8 février 2019 à 01:35

    I just want to mention I am just beginner to blogging and definitely savored you’re web page. Very likely I’m want to bookmark your blog . You certainly come with beneficial articles. Regards for sharing with us your web site.

  4. John Deere Service Manuals 9 février 2019 à 19:27

    i love to receive birthday cards specially if they are custom built birthday cards”

Commenter cet article