Le Blog Finance

La Chine dément vouloir taxer les plus-values boursières

ChinecartesbancaireschineL’administration fiscale chinoise a démenti préparer une taxation des plus-values boursières, à la suite des turbulences observées cette semaine à la Bourse de Shanghaï.

Pour rappel, la Chine avait cessé d’imposer les plus-values boursières en 1994 pour promouvoir ses marchés boursiers.

"Il y a eu dernièrement des spéculations sur une éventuelle remise en cause par l’Etat de sa politique de non imposition des bénéfices réalisées sur les transactions de valeurs mobilières. Cela est absolument sans fondement", déclare un responsable anonyme sur le site officiel de l’administration fiscale (www.chinatax.gov.cn).

Dans sa déclaration diffusée vendredi soir, le responsable rappelle que les contribuables qui ont gagné 120.000 yuans ou plus (15.500 dollars) doivent déclarer leurs gains réalisés en Bourse, mais sans que ceux-ci ne soient imposables. "Il s’agit de deux choses différentes qu’il ne faut pas confondre", a-t-il dit.

Des craintes de mesures contre la spéculation boursière ont fait chuter la Bourse de Shanghaï de 8,8% mardi, déclenchant une vague de ventes sur l’ensemble des marchés mondiaux. Les indices n

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Lionheart 5 mars 2007 à 07:16

    Haha, le problème est bien plus profond. Il suffit de regarder les niveaux mondiaux des masses M1, M2 et M3 dans certains cas.
    Une récession est nécessaire pour assainir tout ça.