Le Blog Finance

Etain : nouveau plus haut depuis 1989

TinsoldierLe cours de l’étain n’en finit pas de progresser, poussé notamment par la flambée des prix des matières premières que la hausse du cours de brut

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. el gringo 31 mars 2007 à 18:23

    Le cours de l’étain a atteint cette semaine son plus haut niveau depuis 25 ans et cette fièvre pourrait durer vu la chute des livraisons d’Indonésie, deuxième producteur mondial après la Chine, estiment des experts.
    Depuis plusieurs mois le gouvernement à Jakarta mène une répression accrue des activités minières illégales et soumet les sociétés opérant dans le secteur à des règles plus contraignantes.
    L’étain, déjà connu dans l’Antiquité, est utilisé dans les soudures de pièces électroniques, dans la fabrication du fer-blanc (boîtes de conserve) ou dans des alliages tels que le bronze.
    Ce métal gris-argent, malléable, sert aussi dans la plomberie, dans la fabrication de la vaisselle, pour battre la monnaie, et dans l’industrie chimique.
    L’étain a bondi mardi sur le marché de Londres jusqu’à 14.600 dollars la tonne, un pic non franchi depuis janvier 1982, trois ans avant le déclenchement de la crise de l’étain qui avait entraîné la suspension de sa cotation entre 1985 et 1989.
    Mais dès le lendemain, le métal a perdu 700 dollars en une séance, “son plus gros recul depuis octobre”, a commenté Russell Plakett, de BNP Paribas.
    “Les récents records du métal (…) étaient probablement trop tentants pour les investisseurs”, qui ont donc pris leurs bénéfices, a-t-il expliqué.
    Pour Isnaputra, un analyste spécialisé dans le secteur minier à la société Danareksa, le niveau se stabilisera autour de 14.000 dollars cette année, c’est-à-dire qu’il ne retombera pas à son niveau inférieur à 10.000 dollars d’avant octobre 2006.
    “L’Indonésie fournissait avant 120.000 tonnes par an, ce qui représentait 17% de la production globale d’étain. La moitié de cet approvisionnement provenait de mines illégales”, a-t-il expliqué à l’AFP.
    En octobre 2006 la police indonésienne a annoncé fermer des dizaines de hauts-fourneaux illégaux produisant de l’étain à Bangka et Belitung. Ces deux îles situées entre Sumatra et Bornéo sont la principale source de production d’étain en Indonésie.
    En février 2007, Jakarta a ensuite imposé aux sociétés minières de s’enregistrer et de respecter de nouvelles règles: parmi celles-ci figure l’obligation de livrer un étain avec un indice de pureté d’au moins 99,85%.
    Résultat, la production d’étain en Indonésie pourrait chuter de 30.000 tonnes en 2007, selon des experts.
    Si la société publique PT Tambang Timah, premier producteur mondial intégré d