Le Blog Finance

La Roumanie appelle ses expatriés à revenir au pays

BucharestuniveristyFait nouveau, alors que de plus en plus d’entreprises françaises délocalisent leurs activités en Roumanie, tel Michelin ou Renault, le gouvernement roumain va mettre en place un groupe de travail interministériel qui proposera aux Roumains travaillant à l’étranger une série d’avantages pour les inciter à revenir au pays, a indiqué mercredi un communiqué du gouvernement.

L’objectif est d’offrir des conditions de travail identiques voire meilleures qu’à l’Ouest, "des aides au logement, des cours de formation, un salaire" qui puissent "motiver les Roumains expatriés à rentrer", rapporte le communiqué.

Très intéressant comme initiative, alors que la filiale de Renault, Dacia vient in extremis d’empêcher grève et arrêt de production dans son usine locale, face aux revendications des salariés concernant leur rémunération.

Le gouvernement compte par ailleurs "identifier" en Roumanie les familles de ces travailleurs expatriés pour les informer sur ces nouvelles opportunités, et lancer une campagne de recrutement à l’étranger. "Ce type de programme doit être réaliste et impliquer les entreprises sinon il est voué à l’échec", estime Dorina Nastase, présidente du Centre roumain d’étude de la mondialisation.

A la fin des années 1990, sous la présidence d’Emil Constantinescu, "une base de données répertoriait déjà les jeunes cerveaux afin de les dissuader de partir à l’étranger", ajoute Dorina Nastase. … j’espère tout de même que le revers de la médaille ne sera pas une obligation de rentrer au pays …

La Roumanie, dont la croissance du PIB a atteint 7,5% en 2006, a plus que jamais besoin de personnel qualifié. Fuyant un salaire moyen qui culmine à 300 euros par mois, les jeunes ingénieurs roumains continuent de s’envoler notamment vers le Canada et les Etats-Unis. L’Organisation internationale des migrations (OIM) estime à environ deux millions le nombre de Roumains travaillant à l’étranger, ce qui représente à peu près 20 % de la population active de la Roumanie.

Si Renault va créer très prochainement un Centre technique en Roumanie, selon les déclarations de Ecaterina Andronescu, rectrice de l

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. east man 4 avril 2007 à 15:37

    Chere Elisabeth,
    Quelques remarques complémentaires à votre article :
    Pour moi les expatriés Roumains à potentiel ne sont pas près de rentrer en Roumanie en raison :
    - d

  2. JMG 15 décembre 2008 à 09:49

    C’est clair qu’avec l’UE, les roumains ont été motivés à partir à l’étranger.
    EUR USD