Le Blog Finance

Interpellation en France de Prokhorov copropriétaire de Norilsk Nickel

Norisknickel Voilà qui ne devrait pas arranger les relations France-Russie
Mais pourrait bien cependant correspondre à une réponse du berger à la bergère sur quelques dossiers sensibles.

Les autorités françaises ont annoncé jeudi dernier l’interpellation à Courchevel, dans les Alpes, de 26 personnes, dont le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, copropriétaire de la compagnie minière Norilsk Nickel, dans une affaire de prostitution de mineures. 

L

Partager cet article

Article de

15 commentaires

  1. Elisabeth 12 janvier 2007 à 14:13

    L

  2. Anonymous 12 janvier 2007 à 14:23

    source article précédent : Izvestia)

  3. ERAMET ? 12 janvier 2007 à 14:24

    Affaire entre ERAMET et Norilsk Nickel à suivre ,
    d’autant plus que :
    “La Chine s’intéresse au nickel de Nouvelle-Calédonie
    NOUMEA, 12 jan 2007 (AFP)
    La Société minière du sud Pacifique (SMSP) de Nouvelle-Calédonie a entamé des discussions avec le géant chinois Jinchuan pour construire une usine de traitement de nickel, a indiqué vendredi à l’AFP son président André Dang.”

  4. Elisabeth 12 janvier 2007 à 14:25

    Je précise : affaire EVENTUELLE .; mais à suivre tout de même …

  5. Parquet de Lyon 12 janvier 2007 à 14:45

    Le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov,
    interpellé mardi à Courchevel (Savoie) dans le cadre d’une affaire de
    prostitution présumée, est arrivé vendredi vers 13H45 au palais de justice de
    Lyon pour être présenté au parquet, a constaté une journaliste de l’ .
    M. Prokhorov est arrivé à bord d’une voiture banalisée de la police qui
    s’est engouffrée dans l’enceinte du palais de justice.
    Au total, quatre voitures à bord desquelles se trouvaient des personnes
    jusqu’ici en garde à vue à l’hôtel de police de Lyon, sont arrivées sur place,
    selon les journalistes présents.
    Aucune précision n’a pu être obtenue sur le nombre exact de personnes
    présentées au parquet.
    Vingt-six personnes au total avaient été arrêtées mardi à leur hôtel de
    Courchevel par une cinquantaine de policiers dans le cadre de cette affaire de
    prostitution présumée. De 10 à 15 d’entre elles étaient encore en garde à vue
    vendredi midi à Lyon.

  6. Elisabeth 12 janvier 2007 à 15:14

    merci bcp, l’info quasi en direct !

  7. A suivre 12 janvier 2007 à 15:15

    ….
    EN EMBUSCADE SUR LE MASSIF DE KONIAMBO
    Si Eramet n’a pas obtenu le massif de nickel de Koniambo en Nouvelle-Calédonie, celui-ci revenant au groupe Falconbridge, le groupe n’en reste pas moins offensif sur ce dossier. Le français se dit aujourd’hui prêt à construire une usine en cas de défaillance de Falconbridge.
    Dans cette éventualité, Eramet serait prêt à construire une usine pour un montant estimé à 2,7 milliards de dollars. Pour cela, le groupe s’est déjà associé à un géant du nickel ” détenteur d’une nouvelle technologie qui rendrait rentable l’implantation de cette usine ” précise La Tribune. Selon le quotidien, le partenaire d’Eramet pourrait être l’anglais BHP Billiton ou encore le chinois Jinchuan et le russe Norilsk. En revanche, la probabilité est faible pour que ce soit le canadien Inco, puisque ce dernier lance actuellement une OPA sur son homologue Falconbridge.
    Ce matin, l’action Eramet progresse de 0,06% à 90,05 euros dans un marché atone.

  8. A suivre 12 janvier 2007 à 15:21

    Lyon
    ven. janv. 12, 2007 2:44 CST
    LYON (Reuters) – Le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, interpellé mardi dans une affaire de proxénétisme à Courchevel (Savoie), et quatre autres personnes vont être présentés à un juge d’instruction de Lyon, apprend-on auprès du parquet.
    “Le juge devra examiner les modalités soit d’une mise en examen, soit d’une audition comme témoin assisté dans le cadre de l’information ouverte”, a déclaré à la presse le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud.
    Il a précisé que Mikhaïl Pokhorov, son manager, deux femmes salariées de son entreprise et le responsable d’une agence de voyages avaient été transférés vendredi en début d’après-midi au palais de justice “pour être déférés devant le juge”.
    Jeudi, le magistrat avait précisé que dans cette affaire “les faits de prostitution et de proxénétisme sont très difficiles à établir” car les jeunes filles “qui accompagnent Mikhaïl Prokhorov ne sont répertoriées ni comme call-girls, ni comme prostituées”.
    Mikhaïl Prokhorov, 41 ans, est directeur général de Norilsk Nickel, plus gros producteur mondial de Nickel. Il contrôle, avec le magnat russe Vladimir Potanine, le groupe financier Interros, holding de Norilsk. Il est classé dixième personne la plus riche de Russie par le magazine Forbes, avec une fortune évaluée à 7,6 milliards de dollars
    Dans le livre “Mort d’un banquier” (affaire STERN)les auteurs donnent le nom d’un réseau de call girls de luxe, je retrouve ce soir

  9. Détails... 12 janvier 2007 à 15:31

    LYON (AFP) – Cinq personnes dont le milliardaire russe Mikhaïl
    Prokhorov, interpellées mardi à Courchevel (Savoie) dans le cadre d’une affaire de prostitution présumée, ont été présentées vendredi après-midi au parquet de Lyon, a annoncé le procureur de la République Xavier Richaud.
    “Cinq personnes ont été présentées aux juges d’instruction dans le cadre d’une information judiciaire pour proxénétisme aggravée ouverte il y a huit mois”, a déclaré aux journalistes M. Richaud.
    Il s’agit du PDG de Norilsk Nickel, Mikhaïl Prokhorov, du vice-président de
    cette compagnie minière, de deux femmes qui y occupent des fonctions de manageurs, et d’un entrepreneur autrichien à l’origine du séjour de Courchevel directeur d’une agence de voyage (VCI Travel), a ajouté le procureur sans donner d’autres précisions sur les identités de ces personnes.
    Selon lui, ces cinq personnes pourraient soit être mises en examen, soit
    être entendues en tant que simples témoins assistés et relâchés en fin
    d’après-midi.
    “Si les juges (d’instruction) estiment qu’il existe des indices graves et
    concordants, ils seront alors mis en examen avec possibilité d’être placés en
    détention ou sous contrôle judiciaire”, a expliqué M. Richaud.
    En revanche, s’il existe uniquement “des indices vraisemblables qu’ils aient
    pu participer à l’infraction, ils ne seront entendus qu’en tant que témoins
    assistés et seront relâchés en fin d’après-midi”, a-t-il ajouté, relevant qu’il n’y avait “ni drogue, ni arme dans cette affaire”.
    Vingt-six personnes au total avaient été arrêtées mardi à leur hôtel de
    Courchevel par une cinquantaine de policiers dans le cadre de cette affaire de
    prostitution présumée. Une quinzaine d’entre elles étaient encore en garde à vue
    vendredi matin à Lyon.
    M. Prokhorov, 41 ans, est l’une des plus grandes fortunes de Russie.
    Le PDG de Norilsk Nickel, première compagnie minière russe et leader mondial
    du nickel et du palladium (métal précieux), figure à la 89e place du classement
    2006 du magazine américain Forbes des personnes les plus fortunées au monde.
    Jeudi, à Moscou, le porte-parole de la société, Sergueï Tchernitsyne, avait
    estimé que si une implication de M. Prokhorov était avérée, “il ne pourrait
    s’agir que d’un malentendu”.
    De nombreux vacanciers russes, en général très fortunés, se trouvent
    actuellement à Courchevel, à l’occasion du nouvel An russe, qui se déroule ce
    week-end.

  10. reseau Margaret 12 janvier 2007 à 15:33

    Affaire stern : réseau MARGARET
    http://www.letemps.ch/dossiers/dossiersarticle.asp?ID=152374
    une des ex-amies d’E STERN etait une miss russe dont le fils illégitime qu’elle a eu avec Stern est mort bizarrement

  11. reseau Margaret 12 janvier 2007 à 15:38

    Le nom de Cécile B., (inculpée ds affaire STERN)figurerait sur la liste des 500 prostituées de luxe qui ont officié à un moment ou un autre pour le réseau Margaret, du nom d’une ressortissante britannique arrêtée en 2002 à Paris et condamnée pour proxénétisme aggravé. A la tête d’un véritable réseau international, elle alimentait les grandes capitales européennes en prostituées de luxe.
    De riches hommes d’affaires, des diplomates, des vedettes et des sportifs ont eu recours à ses services.

  12. Anonymous 12 janvier 2007 à 19:49

    Reuters 12.01.07 | 18h41
    LYON (Reuters) – Le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, interpellé mardi dans une affaire de proxénétisme à Courchevel (Savoie), et quatre autres personnes ont commencé à être présentés à un juge d’instruction de Lyon, apprend-on auprès du parquet.
    L’une d’elles, une femme, a été libérée en fin de journée sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle, a déclaré à la presse son avocat, Me Yvan Guillot.
    “Je défends une jeune femme qui était venue en touriste. La montagne de Courchevel a accouché d’une souris”, a-t-il ajouté.
    Le juge devait examiner “les modalités soit d’une mise en examen, soit d’une audition comme témoin assisté dans le cadre de l’information ouverte”, avait auparavant déclaré à la presse le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud.
    Il a précisé par la suite que le parquet n’entendait pas requérir de mandat de dépôt, c’est-à-dire un placement en détention.
    “RIEN ENCORE AVERE”
    Les jeunes femmes ont reconnu avoir eu des relations avec des proches du milliardaire russe mais nient les faits de prostitution, a-t-on souligné au parquet.
    Courchevel est un lieu très prisé par les hommes d’affaires russes qui viennent y signer des contrats dans une ambiance festive, souligne-t-on de source policière.
    Les enquêteurs ont eu leur attention alertée par l’arrivée dans la station de ski, en décembre, de plusieurs groupes de jeunes femmes venues de Moscou et se disant étudiantes ou mannequins.
    Ils les soupçonnent de faire payer leurs faveurs en bijoux et en fourrures, ce qui expliquerait la difficulté à démontrer qu’il y a eu des actes de prostitution, ajoute-t-on de même source.
    Les jeunes femmes ont reconnu avoir reçu “des parures et des bijoux, notamment une montre d’une valeur 300.000 euros”, a-t-on souligné au parquet de Lyon.
    Mikhail Prokhorov “reconnaît avoir payé le séjour et les cadeaux, mais pour le reste rien n’est encore avéré”, avait déclaré jeudi le procureur Richaud.
    Selon Me Guillot, il s’agit en réalité de soirées “organisées par des voyagistes”, et non de prostitution.
    Tôt mardi matin, pas moins de cinquante policiers étaient intervenus dans les trois plus grands hôtels de la station de Courchevel où Mikhaïl Prokhorov et des proches entendaient passer le nouvel an russe.
    Au total, 26 personnes avaient été conduites au siège du service régional de la police judiciaire à Lyon, où 15 d’entre elles ont été initialement placées en garde à vue. Sept jeunes femmes ont été relâchées jeudi.

  13. Libre mais à suivre 12 janvier 2007 à 23:14

    Le milliardaire russe président de Norilsk Nickel ressort libre
    LYON, 12 jan 2007 (AFP)
    Le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, patron de Norilsk Nickel, interpellé mardi et présenté vendredi au parquet de Lyon dans le cadre d’une enquête sur un réseau de prostitution, n’a pas été mis en examen et est ressorti libre, a annoncé le procureur de la République de Lyon.
    Le président du géant minier russe et les quatre autres personnes qui avaient été présentées au parquet “ont été relâchés et ont été entendus comme témoins assistés. Il n’y avait pas d’indice grave et concordant”, a indiqué le procureur de la République de Lyon Xavier Richaud lors d’une courte déclaration à la presse.
    “L’instruction se poursuit” et “si des éléments nouveaux apparaissent, les juges d’instruction pourront toujours mettre en examen” M. Prokhorov, a ajouté M. Richaud.
    Vingt-six personnes au total avaient été arrêtées mardi à leur hôtel de Courchevel par une cinquantaine de policiers dans le cadre de cette affaire de prostitution présumée.

  14. Réaction russe 14 janvier 2007 à 01:37

    Mikhaïl Prokhorov, dixième plus grosse fortune de Russie, est un célibataire endurci, réputé pour les folles soirées qu’il organise chaque année à Courchevel, avec champagne et jolies femmes.
    Avec une fortune estimée à 6,4 milliards de dollars, il figure au 89e rang du classement des fortunes mondiales établi par le magazine Forbes. Il entretient de bonnes relations avec le président Vladimir Poutine.
    Norilsk Nickel est la première compagnie minière russe et le leader mondial du nickel et du palladium (métal précieux).
    De nombreux vacanciers russes fortunés séjournent actuellement à Courchevel, station huppée des Alpes françaises, pour les fêtes du Noël orthodoxe (7 janvier) et du Nouvel An russe.
    Jeudi à Moscou, le porte-parole de la société, Sergueï Tchernitsyne, a estimé que si une implication de M. Prokhorov était avérée, »il ne pourrait s’agir que d’un malentendu».
    Députés nationalistes et médias russes ont estimé vendredi que son arrestation était une affaire »politique» utilisée par Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et candidat de l’UMP à la présidentielle.
    Un député de l’extrême-droite, Alexeï Mitrofanov, a fustigé cette arrestation, invitant les députés de la Douma à s’»interroger sur (ses) raisons politiques» tandis que Dmitri Rogozine, député de la gauche nationaliste, estimait qu’elle avait été »utilisée» par M. Sarkozy pour passer pour un champion de la »lutte contre la prostitution».

  15. Plainte 25 mai 2007 à 01:46

    France: plainte de 2 femmes interpellées avec Prokhorov, milliardaire russe
    PARIS – Deux jeunes femmes russes interpellées en janvier dans les Alpes françaises avec le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov dans le cadre d’une enquête sur un réseau de prostitution ont porté plainte pour “séquestration arbitraire”, a annoncé jeudi à l’AFP leur avocat.
    Deux plaintes avec constitution de partie civile pour “séquestration arbitraire de la part d’agents de la force publique” ont été adressées mercredi au doyen des juges d’instruction de Chambéry (centre-est), a précisé Me Christian Charrière-Bournazel, bâtonnier de Paris.
    Vingt-six personnes dont le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov avaient été interpellées le 11 janvier dans un hôtel de Courchevel, luxueuse station de ski des Alpes fréquentée par nombre de ressortissants russes fortunés.
    Cette opération avait été menée par une cinquantaine de policiers dans le cadre d’une information judiciaire pour proxénétisme aggravée ouverte huit mois plus tôt.
    Mikhaïl Prokhorov (4e fortune de Russie et 38e mondiale, selon Forbes) avait été entendu comme témoin assisté (statut intermédiaire entre simple témoin et inculpé), tout comme quatre autres personnes de son entourage, par des juges d’instruction. Tous avaient été relâchés sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.
    Les jeunes femmes, interpellées avec le milliardaire, avaient été placées en garde à vue et rapidement remises en liberté.
    Deux d’entre elles, une étudiante en écologie et une secrétaire, selon leur avocat, ont décidé de porter plainte, estimant avoir été traité “de façon humiliante et dégradante” par la police.
    “Elles ont été traitées comme des filles de rien, comme si elles étaient coupables de quelque chose”, explique Me Charrière-Bournazel qui précise avoir rencontré les deux jeunes femmes en Russie.
    “Pour placer quelqu’un en garde à vue, il faut des éléments à charge. Or, il n’y en avait pas”, a-t-il dit. On les a présentées comme des prostituées, ce qu’elles contestent formellement, mais à supposer qu’elles l’aient été, ce n’est pas un délit et on ne pouvait pas leur imputer d’avoir fait du racolage alors qu’elles dormaient tranquillement dans leur chambre, a-t-il ajouté.
    L’arrestation de Prokhorov avait provoqué des remous en Russie. L’ancien Premier ministre Evgueni Primakov avait dénoncé des “débordements” qui font “du tort à l’image de la Russie et contribue à rendre la population hostile au monde des affaires”.
    (AFP / 24 mai 2007 21h49)