Le Blog Finance

B9788686Alors que de nombreux Français sont évincés du marché immobilier, l’Etat cherche à remédier à cette injustice. Le ministre du Logement avait du mal à cacher son enthousiasme jeudi lors de la signature de la charte "maison à 100.000 euros" : "…on entre dans la révolution de la propriété immobilière" ! "En 15 ans, pour l’équivalent d’un loyer HLM, on devient propriétaire de sa maison avec le garage-atelier et un petit jardin", expliquait Jean-Louis Borloo.

Selon les derniers chiffres de l’INSEE, 56% des ménages sont propriétaires, 30% locataires et 4% logés gratuitement. La maison, d’une surface habitable d’au moins 85m², doit être construite en dur, avec des matériaux durables. Son architecture doit s’intégrer harmonieusement au site et respecter les normes HQE (haute qualité environnementale) qui permettent des économies d’énergie par rapport aux normes actuellement en vigueur.

"On ne demande pas qu’il y ait une réduction sur le coût de construction", a noté M. Borloo en expliquant que le dispositif jouait sur "les frais commerciaux", "le foncier" et "le coût fiscal".

Les candidats à la maison à prix imbattable ne manquent pas et sont invités à contacter leur mairie ou l’ADIL (agence départementale pour l’information sur le logement). Une centaine de communes a déjà pris contact avec le ministère du Logement.

"Une fois la mécanique mise en marche, ça va s’accélérer", avance Yves Jégo, qui a créé l’Association française pour l’accession à la propriété (AFAP). Selon lui, "on peut arriver à construire entre 7 et 10.000 maisons à 100.000 euros par an". C’est un prix clés en main.

"En gros, il y a 75.000 euros de maison (…) et puis il y a 25.000 euros en plus qui permettent de payer le terrain, de payer les frais de notaire", a détaillé Yves Jégo. "C’est une maison prête à vivre".  Jean-Louis Borloo a souligné que les pouvoirs publics seront  très exigeants sur la qualité de ces demeures bon marché. "Ca doit être des belles maisons et c’est dans la charte. On sera intraitable".

Le dispositif a été ratifié par plusieurs acteurs du secteur : promoteurs, constructeurs, organismes financiers, notariat, et association des maires de France. Un lotissement témoin a été construit dans le quartier du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Les autres sont encore au stade du projet, dont un lotissement comprenant une cinquantaine de maisons à Montereau (Seine-et-Marne).

Toutes les communes sont concernées, quelque soit leur taille, et la maison sera accessible aux ménages pouvant prétendre au prêt à taux zéro (c’est-à-dire qui ne sont pas propriétaires de leur résidence principale et qui gagnent moins qu’un certain plafond de ressources, plafond qui varie suivant la taille du ménage et la situation géographique du logement).

En 15 à 20 ans, ils peuvent ainsi devenir propriétaires de leur maison en versant "500 euros par mois de remboursement". "Mon rêve, c’est que tous les Français soient propriétaires de la maison à 100.000 euros", a affirmé Jean-Louis Borloo.

Espérons que les communes recherchées, situées dans les bassins de l’emploi, répondront présent, et que la qualité ne sera pas sacrifiée sur l’autel des coûts.

La maison à 100.000 Euros ou la révolution Borloo

Immobilier : Borloo : touche pas à ma maison !

Partager cet article

Article de

22 commentaires

  1. M 5 mai 2006 à 22:29

    la série Maison Borloo

  2. ReG_ 7 mai 2006 à 07:12

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que les maires ne se pressent pas pour mettre en route des lotissements de maisons à 100 000

  3. Marie 7 mai 2006 à 13:19

    Merci Reg !
    Oui, le ton est sec !
    A bientôt Marie (en train de rédiger le 4ème volet de la maison pas chère).
    Amicalement, Marie

  4. fidji 16 juin 2006 à 13:55

    nous aussi on serait interessé pour ces logements, mais a qui faut’il s’adresser pour etre sur ces listes des 200 logements prevu dans 2 ou 3 ans, parce que ca risque d’aller assez vite, merci

  5. Marie 16 juin 2006 à 14:05

    Il faut s’adresser à sa mairie… ou au Ministère du Logement.

  6. ReG_ 16 juin 2006 à 16:31

    Oui la mairie, mais si ça ne construit pas ailleurs à bon marché, ça va être l’émeute lors de la distribution…

  7. Anonymous 24 juin 2006 à 19:55

    Commentaires
    Rédigé par: reinette | 13 déc. 05 11:42:17
    Les maisons à 100.000 euros, si elles sortent réellement de terre (il faut se méfier des effets d’annonces et des élections), seront sans doute un important facteur de baisse du marché immobilier dans les villes plutôt défavorisées. Ce sont également les villes où le “robien” fleurissait.
    Rédigé par: Marie Poenix | 13 déc. 05 13:10:38
    Oui, je suis d’accord avec vous reinette. Oui attention aux effets d’annonces (on nous ressort la chalandonette, et le mot révolution est un peu exagéré). Et Oui, cela va faire baisser l’immobilier d’autant plus que la spéculation va être très surveillée.
    Ce sera le thème de l’un de mes prochains articles. Revenez me lire :-) .
    Bien à vous
    Rédigé par: bourgeon-uwamanzi | 3 janv. 06 20:34:05
    j’aimerais savoir si il y a des vendeurs de maison BORLOO sur la savoie ou l’isère.
    merci d’avance pour votre réponse.
    Rédigé par: benslimane | 5 janv. 06 10:49:35
    j’aimerais savoir si il y a des maisons BORLOO sur la région lyonnaise et sa banlieue
    Rédigé par: DJABALI | 23 janv. 06 20:44:26
    habitant en banlieu sud de la région parisienne,j’ aimerai obtenir un dosier a déposer et connaitre les villes susceptibles de creer ces fameuses maisos borloo
    qui pour moi me parraissent démagogue plus qe réaliste.
    SI VOUS AVEZ DES INFO POUR LES VILLES DU 91 ET L’OBTENTION DES DOSSIERS PRIERE DE ME LES COMMUNIQUER..MERCI
    Rédigé par: sonia | 25 janv. 06 09:31:05
    pouvez vous me dire s’il existe des projets de construction ou des logements a 100 000

  8. piépié 24 août 2006 à 13:14

    super vos articles et vos commentaires divers. L’un d’entre vous connait il des programmes maisons à 100 OOO euros sur le 13 ou le 84? merci à tous. bonne journée

  9. albert 25 octobre 2006 à 12:09

    bonjour, pouvez me dire si je peux bénéficier du plan borloo dans mon département de la charente maritime

  10. catherine 18 novembre 2006 à 10:36

    Je suis de Marseille et j’aimerai savoir si le plan Borloo se réalisera dans les Bouches du Rhône ou Marseille même merci

  11. Marie 18 novembre 2006 à 12:24

    Adressez vous à votre mairie et si elle ne sait pas, directement au ministère du logement
    cordialement, Marie

  12. Bensari 18 janvier 2007 à 22:32

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si il y a des maisons dites loi BORLOO sur la région de Marseille et de sa banlieue.

  13. detraz 2 février 2007 à 14:08

    lettre à la Préfecture 74
    Madame,
    je suis heureuse de constater que mon courrier est parvenu à son but et que vous repreniez contact avec moi.
    Toutefois, si notre projet reste toujours ancré dans la tête de chacun, nous avons dû il y a 3 jours “casser”
    le compromis de vente sur le terrain qui posait problème en la commune d’Evires (74570) – parcelle au lieu dit Le Chaumet – Chez Coquin (dépôt de permis le 27/11/06).
    En effet, nous n’avons jamais cessé de rencontrer tous les acteurs susceptibles de nous aider pour les convaincre (SILA, DDE, Service de l’eau…) et tenter de trouver des compromis
    et nous avons essayé de maintenir notre réserve auprès du vendeur en renouvelant la période de l’acte chez le notaire.
    Mais le temps nous étant compté et n’ayant que trop peu de réelles garanties nous avons dû abandonner ce terrain qui nous plaisait tant.
    De plus en énumérant toutes nos tentatives au vendeur, agents administratifs et élus communaux,
    ceux-ci ne nous ont que trop prévenu que les délais et autres promesses pouvant provenir de “plus haut”
    ne seraient ni réellement tenus et très peu pris en compte concrètement.
    Ils semblaient tous très pessimistes par rapport à la prise de décision et de responsabilité
    de leurs supérieurs respectifs dans la réalité de la situation.
    Je dois bien avoué que nous avons été surpris de leur réaction si résignée et si dépourvue
    face à notre combativité et notre volonté a essayer de comprendre et trouver des solutions pour l’avenir du logement dans cette région et trouver un aboutissement à notre projet.
    Nous entendons parler chaque jour
    - de ce problème de logement en France et encore plus accentué en Haute-savoie de par ses frontières
    - du souci que rencontre la majorité des savoyards pour vivre au quotidien
    et imaginer accéder à la propriété dans une région immobilière aux tarifs aussi hauts qu’à Paris
    mais aux salaires aussi bas qu’au plus profond de la province.
    Et alors que nous avons trouvé une parade pour tenter de passer ces étapes,
    nous nous sommes heurtés à un souci d’assainissement.
    Effectivement, notre paysage est très accidentée, la nature des sols est des plus difficile
    et le budget de la région Rhône-alpes quant aux services de viabilité et raccordement aux égoûts
    reste complètement insuffisant pour suivre la forte croissance démographique
    et répondre à la demande incessante de la construction.
    Il semble que soit privilégié les villes et la verticalité, alors que l’on sait que chaque famille
    s’oriente plutôt vers l’achat individuel.
    De ce constat le point de vu des décisionnaires devrait à mon avis se voir corriger
    au bénéfice de l’élaboration d’un projet différent qui pourrait s’appuyer sur les réalisations
    de nos voisins européens comme en Autriche par exemple.
    Enfin, je souhaiterai souligner les différences d’offres et de traitement entre les régions françaises.
    Je ne peux que citer la proposition de “maison à 100 000 euros” de Mr Borloo qui il faut bien le constater
    est complètement utopique ici (aucun constructeur même les plus engagés dans ce domaine n’a répondu positivement
    à nos questions et demande de devis). A ce titre le service de Mr Borloo ne m’a jamais répondu non plus.
    On ne cesse de communiquer à ce sujet dans la presse ou même les journaux TV (TF1 JT de 20h le 1er janvier 2007),
    mais il semble bien que cela soit de la publicité mensongère.
    Pourquoi ces idées ne sont-elles pas relayées dans nos départements et strictement étudiées en Ile de France ?
    Dans tous les cas, je reste disponible pour rencontrer quiconque pourrait me renseigner
    et m’aider dans cette quête du Graal, car je tiens à trouver une issue à notre projet
    et pour le moment nous ne souhaitons pas baisser les bras.
    Si jamais vous avez des idées ou des contacts,
    notamment pour trouver un terrain abordable, même atypique et répondant aux prétentions de notre projet,
    nous sommes ouverts et prêts à une discussion amicale et productive.
    Très cordiales salutations.

  14. Pujol Angelina 27 mars 2007 à 12:13

    J’envisage de louer une “Maison Borloo”
    Pourriez-vous m’en indiquer le confort ?
    Sera-elle bien isolée ?
    Davance je vous remercie.
    Bonne journée
    A.P.

  15. sihame 27 mars 2007 à 12:58

    je vis actuellement en région parisienne, et je compte d’ici un an ou deux retourner à chambéry.
    je souhaiterais dans la mesure du possible connaître les démarches à suivre pour figurer sur la liste des demandeurs souhaitant bénéficier du projet Boorlo concernant les maisons à 100 000 euros situées sur les hauts de
    chambéry
    par avance je vous remercie de votre diligence.
    cordialement
    sihame

  16. Marie 27 mars 2007 à 16:24

    j’ai répondu à Paula dans une note.
    Et j’invite sihame à contacter la mairie de la commune convoitée ou le ministère du logement, eux seuls connaissent les implantations des maisons Borloo.

  17. DERE 24 mai 2007 à 14:09

    je souhaiterais dans la mesure du possible connaitre les demarches a suivre pour figurer sur la liste des demandeur souhaitantbenificier du projet borloo concernant les maisons a 100 000 euros. ou en est le projet a se jour? habitant le 92 a qui m’adresser?
    par avance je vous remercie de votre diligence
    cordialement
    corinne
    M

  18. conil 25 décembre 2007 à 21:20

    je souhaiterais connaitre les demarches a suivres pour figurer sur la liste des demandeurs souhaitant beneficier du projet borloo concernant les maisons a 100 000 euros nous vivons à louvres dans le 95 à qui dois je m’adressée.
    merci par avance de votre reponse
    catherine

  19. Marie 29 décembre 2007 à 21:25

    Bonjour Catherine,
    Il faut s’adresser à la mairie de sa commune, et si celle-ci ne sait pas où le projet va être lancé à coté de chez vous, adressez vous au miistère de l’Equipement (ou du Logement).

  20. check these guys out 8 février 2019 à 00:29

    I simply want to say I am just new to blogs and really enjoyed you’re website. More than likely I’m want to bookmark your blog . You absolutely have tremendous articles and reviews. Thanks a bunch for sharing with us your website.

  21. John Deere Repair Manuals 9 février 2019 à 15:39

    whoah this blog is great i love reading your articles. Keep up the good work! You know, lots of people are looking around for this info, you could aid them greatly.

  22. Rufina Zegar 18 février 2019 à 14:05

    How do i convert a Joomla template to basic html/css template?