Le Blog Finance

Immeubles en…

Elisabeth Studer Divers, Immobilier 5 commentaires

I0898776…fête. Je vous rappelle que c’est aujourd’hui que vous êtes censés faire la fête avec vos voisins. Vous avez encore le temps d’acheter une bouteille ou des petits fours en route. A moins que vous voisins soient des monstres…

Dans certaines villes, quand la topographie de la copropriété ne s’y prête pas, les "voisins qui s’entendent biens" ont obtenu de leurs mairies que les quelques rues soient fermées à la circulation. C’est quand même sympa de manger ensemble à la belle étoile… Et les voisins, ceux qui n’y participent pas, ne peuvent pas vous accuser de faire du bruit…. M’fin, ces fêtes entre voisins sont à double tranchant. Il arrive que les enfants des voisins succombent au charme de votre junior et finissent par goûter chez vous tous les jours…

Immobilier : la déclaration d’Orpi (d)étonne

Immobilier : d’après Era, l’ère de la hausse est finie

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. Anonymous 30 mai 2006 à 20:11

    Mes voisins, c’est des connard !!!!

  2. ton voisin 30 mai 2006 à 20:28

    Repete ca pour voir?

  3. Marie 30 mai 2006 à 20:40

    Quel niveau de débat … :-)

  4. un voisin 30 mai 2006 à 21:08

    C’est moi le monstre pour mes voisins..

    Sans plaisanter, on se connait presque pas: si il y avait le feu, je pense que cela serait l’occasion de les rencontrer pour certain la premiere fois.
    C’est du même style que de revoir des oncles et tantes de mon enfance, que pendant des enterrements…(il y a une obligation morale quelque part)
    C’est Saint Télé qui compte :-/ , snif.
    Désolé, témoignage noire mais véridique.
    (Heureusement que tout le monde ne fait pas comme moi, mais je suis pas le seul).

  5. Moi 30 mai 2006 à 22:10

    Ben moi, ca marchait vachement bien les années precedentes
    en 7 ans de 17eme, c’est la premiere année qu’il n’y a personne… En même temps, il pleut,
    plein de gens ont demenagé cette année…
    Paris bouge mes amis, Paris bouge, mais bouge moins