Le Blog Finance

Immobilier : confidences d’un agent sur l’état du marché

79777J’ai trouvé sur boursorama un témoignage dont je vous recommande la lecture. C’est très instructif. C’est apparemment un agent immobilier, dont la pseudonyme serait Gerubel, qui fait le point sur l’évolution actuelle du marché.

"En vérité, ce sont les volumes qui baissent et une baisse des volumes des transactions signifie une baisse des prix des transactions. "En effet, il y a de plus en plus de produits à vendre, mais comme les acheteurs n’ont pas réajusté leur prix, sur les annonces les prix de présentation sont toujours aussi hauts, mais les biens qui partent l’ont été à un prix nettement négocié.

Ainsi, maintenant il est difficile de connaître le niveau des prix sur le marché. Comme en 1991, il faut attendre un an et demi pour avoir une vision plus réelle du marché acuel.

Bien sûr, les prix peuvent connaître une baisse de plus de 57 % comme par le passé. Ce que je sais c’est que la tendance est à la baisse et en appart les 1er étages ont de plus en plus de mal à partir (et les RDC encore plus difficielement ?, ndlr).

Mais avec mes négociateurs on travaille beaucoup. On se bat pour vendre. Nous ce qui nous importe, c’est notre commission. Il est vrai que dans certains pays étrangers, le taux des com est moins important, mais dans ce cas les agences ont les produits en exclu et seulement en exclu, ce qui n’est pas le cas en France.

Ceratins parlent des réseaux : eux gagnent sur le franchisés…ils vendent des franchises avec un ensemble de services et de formations et prennent des royalties sur les agences.

Les agences de franchisés bénéficie d’un fond commun d’affaires et peuvent faire des inter cabinets très facilement."

PS  Je voudrais interviewer Gerubel. S’il me lit, et s’il accepte, je l’invite à prendre contact avec moi. Anonymat garanti.

.

Partager cet article

Article de

20 commentaires

  1. Anonymous 1 mai 2006 à 00:09

    merci bcp, j’espère que c’est vrai

  2. Stéphane 1 mai 2006 à 01:33

    Tout à fait d’accord avec le commentaire précédent. Ca manque sérieusement de fond…
    Et ce depuis quelques articles déjà … hips ça y est je l’ai dit … désolé.
    Resaisissez-vous !

  3. Marie 1 mai 2006 à 13:27

    C’est pour ça que j’ajoute : je voudrais interviewer ce Gérubel… Vous n’avez pas lu jusqu’au bout.
    Dites, c’est de la censure que vous faites, vous deux Stéphane et le premier lecteur (anonyme).
    Pertinent ou pas, c’est intéressant de voir ce qu’écrivent les autres…
    Je recommence les interviews dès la semaine prochaine… et j’espère tomber sur un AI qui va laisser tomber la langue de bois.
    Cordialment, Marie

  4. Anonymous 1 mai 2006 à 14:28

    On a bien lu jusqu’au bout, dire que vous voulez interviewer “Gerubel” APRES COUP ne justifie en rien le fait de poster un article sans en verifier les sources au prealable.
    C’est un peu comme mettre la charue avant les boeufs.
    Ce n’est pas de la censure, c’est une critique constructive sur la demarche journalistique. Une critique positive n’est pas une agression.
    Tres cordialement.

  5. Marie 1 mai 2006 à 14:46

    Mais arrêtez de faire le procès des gens. Et de suréagir. Je ne trouve pas ça agressif, mais contre-productif.
    On est plusieurs à avoir trouvé ce post intéressant, et je l’ai reçu par mail.
    Puisque vous me donnez des conseils, je vais vous en donner un à mon tour : lisez les “vrais” journaux, vous y trouverez des infos plus “fiables” sur l’immobiler et du travail journaliste – recopiage de la FNAIM et des pubs Robien – de première qualité.
    Parlez de l’immo, SVP, ça intéresse plus les lecteurs que des conseils sur la façon dont je choisis mes infos.
    Pour ce type d’échange : “je te cherche des poux…, et je te dis que ce n’est pas de la démarche journalistique”, il y a des forums… Laissez cet espace à un échange d’infos, et pas seulement aux articles que vous jugez dignes de ce nom.

  6. Stéphane 1 mai 2006 à 15:44

    Bonjour Marie,
    Ne vous énervez pas … ce ne sont que nos avis… et, personellement, mon but était foncièrement constructif.
    Je suis baissier tout comme vous et il est inutile de m’opposer à ce que je me complaise à la lecture des copiez-collés de la FNAIM…
    Il ya effectivement de bonnes lectures qui tendent à démontrer que le marché n’est pas si sain que ça, dont votre blog. J’ai simplement été déçu par cet article … il n’y a rien de mal à celà.

  7. Marie 1 mai 2006 à 16:00

    Bonjour Stéphane,
    Je ne l’ai pas mal pris, rassurez-vous, mais vous confondez les artciles, que je rédige régulièrement http://www.le-blog-immobilier.com/2006/04/economie_o_va_l.html, et les informations trouvées ailleurs, que je passe de temps en temps.
    C’est ça l’avantage d’un blog, qui est à mi-chemin avec la presse classique. C’est un principe que j’adore, on peux y mélanger un peu les deux mondes.
    C’est pour ça que je veux écrire sur un média qui m’a séduit d’emblée, qui est à mi-chemin entre la presse et un blog personnel.
    Croyez-le ou non, mais on m’a proposé d’écrire et surtout de faire des interviews ! pour un journal très sérieux, j’ai décliné pour le moment. Je serai obligée de renoncer à ma liberté de… procéder, pas seulement de pensée.
    Je trouve que ce patchwork est plus intéressant que mes articles seuls.
    Je vous rappelle que je suis en train d’écrire un livre d’économie, qui laissera une place de choix à l’immobilier. Et croyez-moi, ces anecdotes ont leur intérêt aussi, pour comprendre la France d’auj.
    Juste une remarque : la mise en place du blog immo, le transfert d’anciennes notes, ont été gourmands en temps, mais je recommence les articles de fond et les interviews musclées dès la semaine prochaine.
    Bien cordialement,
    A demain, Marie

  8. Anonymous 1 mai 2006 à 16:56

    La critique est facile mais l’art est difficile j’en convient.
    Vous jetez le discredit sur les autres journaux: ils sont manipulés. Je suis d’accord avec cet avis. Mais pour que “votre” blog soit pris au serieux, il n’est nul besoin que de publier des informations non vérifiées et basées sur une source aussi peu fiable que celle que vous avez utilisé (“on dit que”)! C’est un fait et il est la.
    Dommage car j’etais dans le meme etat d’esprit que Stéphane, c’etait une remarque vraiement positive.
    Baissierement votre.

  9. Marie 1 mai 2006 à 17:05

    Eh bien !
    Vous persistez, mais vérifiables ou pas, je vous dis que ces anecdotes sont plus intéressantes que les bouquins ou la presse… et montrent bien l’état d’esprit des professionnels. Puisqu’ils refusent, ouvertement, de dire la vérité et rien que la vérité, je prends les témoignages qui sont dispo… C’est ça la pêche à l’info.
    En lisant x messages postés par l’auteur de ses confidences, j’ai conclu que c’était un professionnel… pourquoi ne pas nous intéresser à ce qu’il dit ?
    Ce n’est pas une réaction épidermique, vous n’apportez rien d’intéressant au débat… et je vous le dis !
    Vous avez noyé ce qu’a dit cet agent, et je crois qu’il est sincère.

  10. Anonymous 1 mai 2006 à 17:53

    Oui, Marie, continuez de nous informer sur l’état réel du marché avec des interviews d’agents immobiliers par exemple, n’en déplaise à certains d’entendre la réalité du terrain et encore bravo pour vos excellents articles et interviews de qualités.

  11. Antoine 1 mai 2006 à 18:06

    Oups, j’ai oublié de signé, je suis l’auteur du message précédent.

  12. Marie 1 mai 2006 à 18:27

    Pas de pb, Antoine !
    Merci… Ils ne réagissent jamais quand on cite les journaux : “mais comment, vous citez d’autres journaux au lieu de mener l’enquête ?” (5-6 fois par jour, ils ont de l’humour !, il m’arrive de dormir), mais dès que l’on cite les AI ou on parle du nombre d’annonces sur seloger (qui gonflent), ou des inepties de la FNAIM, cela déclanche les foudres !
    C’est drôle !

  13. Fab 1 mai 2006 à 22:11

    Salut à tous,
    Je trouve que ce blog allie à la fois les sujets sérieux et une note d

  14. Marie 1 mai 2006 à 22:36

    Merci Fab !
    Réflexion faite je pense que les deux intervenants ont été offisqués de trouver une citation de bourso. Mais quand nous y trouvons qq chose qui nous intrigue, pourquoi ne pas en parler ?
    Marie

  15. marie 95 1 mai 2006 à 22:49

    bonjour,
    et bravo, j’apprécie fortement votre blog pour justement le choix des articles ou vous dégagez l’essentiel des informations que l’on peut collecter.
    je pense que les synthèses que vous faites apportent une information libre, actualisée et approfondie.
    je vous lis régulièrement
    merci
    marie95
    information: j’ai consulté un notaire cette semaine ,il m’a dit que depuis un mois aucune négociation n’a pu être conclu , ça n’était pas arrivé depuis 4 ans

  16. Marie 2 mai 2006 à 00:21

    Merci marie95, cela fait plaisir de lire vos propos…
    C’est incroyable comme information que vous nous donnez là, marie95.
    Est-ce que votre notaire accepterait de me donner une interview ? Je lui garantis l’anonymat, je comprends que les gens cherchent à se protéger.
    Mon mail est dans ma signature.
    A très bientôt, très cordialement, Marie

  17. denis 2 mai 2006 à 13:06

    Bonjour,
    j’aime bien l’état d’esprit de ce blog,
    je le lis régulièrement.
    OK, tout n’est pas parfait: ceux qui
    ne sont pas d’accord avec tel ou tel article peuvent s’exprimer directement, comme ils viennnent d’ailleurs de
    le faire. D’une certaine façon, leurs critiques apportent
    énormément de crédit à l’ensemble des informations
    que l’on trouve ici.
    Je remarque d’ailleurs qu’il n’est pas possible de laisser un commentaire sur le site de la FNAIM pour leur demander l’origine de leurs statistiques…
    Je suis assez d’accord avec Marie quand elle parle de “Patchwork”, et je comprend sa décision de ne pas s’orienter trop rapidement vers autre chose que ce blog.
    C’est peut-être une nouvelle façon de faire du journalisme avec les lecteurs que nous voyons se créer.

  18. Marie 2 mai 2006 à 13:24

    Merci à marie95 pour sa réponse

  19. Marie 2 mai 2006 à 13:29

    Bonjour Denis,
    “D’une certaine façon, leurs critiques apportent
    énormément de crédit à l’ensemble des informations
    que l’on trouve ici.”
    =>oui, mais je veux garder la liberté d’aller chercher l’info partout… et je ne veux pas que l’on s’insurge parce que l’info vient d’un forum.
    “C’est peut-être une nouvelle façon de faire du journalisme avec les lecteurs que nous voyons se créer.” => aux Etats-Unis c’est déjà le cas, et ça marche du tonnerrrrrrre.
    Marie

  20. Sylvain Renou 11 janvier 2019 à 12:17

    Super article comme d’habitude. Un grand merci pour tout ce que tu nous partages.