Le Blog Finance

Prix du pétrole et du gaz en baisse

Elisabeth Studer Matières premières Commentaires fermés

Sector_oil_gas_1 Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi sur le marché new-yorkais, en raison de prises de bénéfices, alors qu’une baisse – plus nette qu’attendue – des réserves américaines de gaz naturel aurait pu susciter des craintes quant au niveau des ressources disponibles.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude oil" a perdu 86 cents pour terminer à 59,99 dollars.

A Londres, les cours du Brent de la Mer du Nord pour livraison en janvier ont pris 25 cents à 59,85 dollars, ceci compte-tenu de l’expiration jeudi du contrat de janvier.

Malgré des chiffres qui auraient raisonnablement pu soutenir les cours, le gaz naturel a néanmoins perdu 89,8 cents pour clôturer à 13,781 dollars par Mbtu (million de British Thermal Units). Certains analystes estiment que les cours pourraient avoir atteint un pic désormais, phénomène couramment constaté à cette période de l’année.

Selon certains analystes, le recul du brut à New York serait dû à des prises de bénéfices , le cours pouvant se maintenir proche des 60 dollars dans les jours à venir, peut-être jusqu’à la fin du mois.

Les cours avaient légèrement rebondi dans la matinée après l’annonce d’un fort recul des réserves américaines de gaz naturel en pleine période hivernale.

Les stocks de gaz naturel ont en effet baissé de 5,66 milliards de mètres cubes la semaine dernière, selon le département américain de l’Energie, les analystes tablant pour leur part, sur un recul de 4,73 milliards de mètres cubes.

Les prix du gaz naturel avaient atteint mardi dernier un record historique en clôture à 15,378 dollars par Mbtu.

A lire également :

. Les USA tablent sur un cours du pétrole élevé

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés