Le Blog Finance

Immobilier : les loyers baissent et les bailleurs s’inquiétent !

henri baltzer Immobilier 8 commentaires

CaLe Parisien l’avait annoncé en juin dernier : après plusieurs années de hausse, les loyers baissent ! Le phénomène n’est pas seulement circonscrit à Paris. En effet, les exemples de "ristournes" ne manquent pas en Province. Et Capital confirme la tendance baissière dans son numéro de décembre.

Marcel Ricard, président de la Fnaim Ile-de-France, reconnaît que les montants des loyers continuent de chuter. "Les bailleurs doivent consentir des baisses lorsqu’ils relouent leurs logements". Le locataire solvable se fait de plus en plus rare, et l’offre grandit.

Capital a dressé un portrait particulièrement sombre du marché locatif dans son numéro de décembre 2005. D’après le journal, qui a battu des records de vente avec ce dossier alarmant, l’offre est si plétorique,  que dans certains endroits celle-ci ne pourra probablement – jamais – être absorbée. Il est regrettable qu’on en soit arrivé à une situation si extrême.

Aujourd’hui, en cette fin d’année 2005, alors que les périodes de vacances s’allongent, et les factures des biens inoccupés s’accumulent, les propriétaires bailleurs ne cachent plus leur inquiétude.

Surtout pour les propriétaires qui ont contracté un crédit pour financer leur achat, alléchés non seulement par la carotte fiscale du dispositif Robien, mais aussi par le niveau historiquement bas des taux de crédit. Des milliers et des milliers de Français, tout ce qu’il y a de plus moyen, que les conseillers financiers et promoteurs poussent à jouer à de riches rentiers, alors qu’ils n’ont pas d’assise financière assez solide pour faire face aux imprévus.

Partager cet article

Article de

8 commentaires

  1. Elisabeth 11 décembre 2005 à 20:04

    les périodes de vacances s’allongent, …. je suppose qu’il s’agit des vacances …. locatives … sinon c’est un scoop pour ts les écoliers ;)

  2. bastien 12 décembre 2005 à 11:36

    Ah Capital, le “gala” de la presse économique…Une baisse des loyers…lol j’en parlerai à mon proprio…
    C’est le genre de magazine bobo facho qui veut nous faire croire que notre pouvoir d’achat ne baisse pas…Mais personne n’est dupe de toute façon.

  3. bastien 12 décembre 2005 à 11:37

    Ah Capital, le “gala” de la presse économique…Une baisse des loyers…lol j’en parlerai à mon proprio…
    C’est le genre de magazine bobo facho qui veut nous faire croire que notre pouvoir d’achat ne baisse pas…Mais personne n’est dupe de toute façon.

  4. Marie 12 décembre 2005 à 14:16

    Bonjour,
    Oui, les périodes de vacances locatives, of course, vu le thème abordé !
    Donc espoir déçu pour les écoliers, qui à mon avis ont plutôt perdu qqs journées de vacances ces dernières années, et dans certains départements ils rentrent de plus en plus tôt, même fin août.
    Bien à vous, M

  5. lebouru 12 décembre 2005 à 22:56

    si j’ai bien compris le marche est sain les robiens c’est une super affaire…pourtant on les avait prevenu!

  6. JefD 13 décembre 2005 à 10:47

    Je ne suis pas si sûr que Capital… L’immobilier va certainement se stabiliser, mais de là à descendre !
    Capital fait quand même l’amalgame entre marché locatif et marché à l’achat… L’avenir nous le dira, mais la baisse, je n’y crois pas.

  7. Marie 13 décembre 2005 à 13:16

    Jef, mais Capital ne fait que rendre compte de la situation sur le terrain !
    Et en bon professionnels de la finance, ils vous expliquent que si les loyers baissent (et donc la rentabilité locative), les prix du m² vont suivre.
    Si votre dépense mensuelle “crédit + les charges+ les impôts” est supérieure au “loyer encaissé”, vous vous retirez de ce marché, jusqu’au ce que l’investiisement redevienne à nouveau rentable, grâce à la …baisse des prix.
    La baisse des loyers entraîne à terme méchaniquement la baisse des prix de la pierre.

  8. Bacho 12 janvier 2006 à 11:39

    C’est surtout un ré-ajustement des loyers (et effectivement des prix par la suite)de certaines Robien dont les loyers sont largement hors marché. Ces loyers ont été mis en place pour justifier des rentabilités faibles, a cause de prix prohibitifs affichés par certains réseaux de défiscalisation ultra organisés(prenant jusqu’à 18% d’honraires !).
    Ce qui n’empeche que ceux qui réalisent des investissement Robien dans des apparts à des prix justifiés (ça existe mais il est clair que ce n’est pas la majorité des cas)et à des loyers de marché feront quand même des opération interessantes sur le long terme.
    Encore faut il prendre le temps de bien se renseigner.