Le Blog Finance

Le Vénézuela réclame des impayés à TOTAL

Latam_ej_apr012005_fp1totalvenezuela_3 Les services fiscaux vénézuéliens ont averti en fin de semaine les compagnies pétrolières européennes Total et BP qu’elles devaient 580.000 euros au gouvernement pour des impôts sur le revenu impayés.

Les sommes dûes correspondent à l’activité d’une entreprise conjointe des deux pétroliers au Vénézuela entre 2001 et 2004.

La dette devra être remboursée dans les 15 jours, sans quoi une pénalité de 10% serait imposée. Des retards plus importants pourraient porter l’amende à 200%, a déclaré l’agence d’impôt Seniat, qui opère par ailleurs une campagne de "zéro évasion".

Parallèlement, le groupe TOTAL annonce qu

Partager cet article

Article de

10 commentaires

  1. totor 18 décembre 2005 à 07:57

    Vas-y Chavez, go go…
    tu peux pomper sans fin le sang des capitalistes exploiteurs, on y voit pas d’inconvenient : plus 200 % d’impot, moi je dis BRAVO !!!
    Rien que cette gueule d’apparatchik capitaliste de la compagnie Total vaut son pesant de cacahuetes.
    On les aura, on les aura !

  2. elisa 18 décembre 2005 à 11:07

    Total a tout de même des salaries à qui il procure un revenu … et un pouvoir d’achat … en ces temps de noel … on en voit d’autant mieux l’importance, ne l’oubliez pas …

  3. elisa 18 décembre 2005 à 11:19

    petites phrases à méditer pour un dimanche :
    - Winston Churchill :
    On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peut voient en lui le cheval qui tire le char.
    - “Ne demandez pas à votre pays ce qu’il peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays
    (John Fitzgerald Kennedy – 20/01/1961)”
    - Construire peut être le fruit d’un travail long et acharné. Détruire peut être l’oeuvre d’une seule journée.

  4. Vickoff JP 18 décembre 2005 à 21:22

    580.000

  5. elisa 18 décembre 2005 à 22:20

    x 200 % ? + effet d’image …

  6. elisabeth 1 janvier 2006 à 23:41

    voila , voila , on est mort de dire au depart peut-etre , mais bon … la suite —>
    ——————————————
    CARACAS, 29 décembre (Reuters) – Le fisc vénézuélien a réclamé jeudi pour 107 millions de dollars d’arriérés d’impôts à Total et pour 113 millions à Repsol dans le cadre d’une enquête sur des fraudes fiscales supposées dans le secteur de l’énergie.
    Les services des impôts demandent aussi au groupe japonais Teikoku Oil de verser environ 3,3 millions de dollars. L’enquête porte sur des soupçons de fraudes fiscales dans le cadre de paiements sur un champ pétrolier gérant des contrats.
    Les groupes visés ont désormais 15 jours pour défendre leur cas ou régler les arriérés d’impôts s’ils ne veulent pas avoir à acquitter d’amendes.
    Le fisc vénézuélien a déjà réclamé cette semaine 10,5 millions de dollars à quatre projets pétroliers pilotés par le brésilien Petrobras.
    Plusieurs grands groupes privés, dont Royal Dutch Shell , l’italien Eni et la société américaine Harvest Natural Resources , ont contesté tout ou partie des arriérés d’impôts portant sur la période 2001-2004.

  7. Elisabeth/ Vigilence !! 18 février 2006 à 18:41

    CARACAS, 18 février
    Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé vendredi qu

  8. Fermeture Buro/Elisabeth 16 mars 2006 à 17:21

    Fermeture provisoire des bureaux de Total Venezuela pour une dette fiscale
    —————————————————-
    CARACAS, 16 mars 2006 (AFP)
    Le fisc vénézuélien, appelé Seniat, a annoncé la fermeture pour deux jours des bureaux de la filiale locale du groupe pétrolier français Total, après l’expiration jeudi du délai pour le paiement par cette firme d’arriérés d’impôts évalués à 108 millions de dollars.
    Mardi, le Seniat, organisme de collecte des impôts, avait accordé deux jours supplémentaires (jusqu’à jeudi) à Total Oil pour régler ses arriérés après une première mise en demeure envoyée le 8 mars qui fixait la date limite au 14 mars.
    Le Venezuela réclame à Total 232 milliards de bolivars (environ 108 millions de dollars) d’impôts que la firme aurait omis de régler entre 2001 et 2004, auxquels se sont ajoutés des pénalités et intérêts de retard jusqu’au 31 décembre 2005.
    Des dirigeants de Total s’étaient réunis lundi avec la direction du Seniat pour discuter du paiement des arriérés réclamés par cette instance.
    Le Seniat a récupéré des arriérés d’impôts auprès de 22 entreprises pétrolières qui, selon l’organisme, avaient négligé d’appliquer une nouvelle loi sur les hydrocarbures entrée en vigueur en 2001 et prévoyant un impôt sur les recettes de 50%.
    Les compagnies pétrolières qui se basaient sur des contrats de concession signés dans les années 90 versaient une taxe de 36%, ce qui selon le gouvernement ne respectait pas la nouvelle loi sur les hydrocarbures.

  9. toto 31 juillet 2006 à 22:26

    Si les ricains veulent descendre chavez ils ne s’en gêneront pas… Ils ont bien descendu leur propre chef jfk…
    Est-ce que le venezuela n’a pas autre chose à acheter aujourdh’ui que des armes ? Le peuple est-il heureux ?
    Plus de pauvres ?
    Et puis les capitalistes s’en foutent : Si la banque US n’a pas l’argent ça sera une banque Vene.. qu’il l’aura et en fin de compte le la mafia capitaliste… La pseudo victoire est juste une histoire de propagande…
    Capitalisme Crime Contre Chaque Créature : 5D
    Les cinq dimensions…

  10. Elisabeth 11 janvier 2007 à 14:33

    à surveiller …