Le Blog Finance

Japon : reprise immobilière, étouffée dans l’oeuf pour cause de démographie

000254Je finis mon tour guidé du jour par le pays du soleil levant, qui après avoir connu une bulle immobilière sans précédent, subi une baisse continue de la pierre depuis dix ans, qui a démarré juste après que la terre ait tremblé à Kobe en 1995 et le pays ait été traumatisé par l’attentat au gaz sarin.

Le Japon perd des habitants, et  les dépêches du monde entier ont relayé l’information aujourd’hui même.

Le nombre de décès est désormais supérieur au nombre de naissances : cette année on a dénombré 10.000 décès de plus que de naissances, du jamais vu depuis que le pays a réalisé son premier reecencement en 1899. Mais ce ne que le début. "La baisse du taux de natalité (1,29 enfants par femme) est à l’origine de cette inversion démographique (…) et les difficultés liées au logement."

Ce scénario ressemble étrangement à notre Europe viellissante, donc certains pays, ne parviennent pas à atteindre le taux de fécondité japonais, comme l’Italie.

Même les Universités, alors que le pays connaît l’un des plus fort taux de jeunes qui décrochent un diplôme universitaire, ferment à défaut d’étudiants en âge de fréquenter leurs bancs.  Alors qu’un léger frémissement s’observe dans le secteur immobilier depuis quelques mois, les dernier chiffres publiés aujourd’hui ne vont probablement pas aider ce marché à décoller pour de bon.
.
C’est un avant-goût de ce qui nous attend dans nos sociétés occidentales post-industrielles vieillissantes, et l’immigration, d’ailleurs de plus en plus remise en cause, de plus en plus contrôlée et limitée dans de nombreux pays européens, ne parviendra qu’à relentir le processus dans le meilleur des cas.
.
En France, on parle d’immigration sélective, qualitative, en fonction des compétences, et elle est déjà pratiquée dans de nombreux pays. Les cerveaux ne sont pas les plus grands reproducteurs, à moins qu’ils soient distraits. La valeur du logement étant intimement liée à la demande, on peut craindre non seulement une chute continue des prix de l’immobilier, mais aussi un maintien de ces prix nettement plus bas.
.
Des zones entières, dépeuplées, comme en Russie ou en Allemagne, deviendront inhabitées à court ou moyen terme, et les bâtiments et les infrastructures seront rasées un peu partout, pour laisser la nature reprendre le dessus. Le monde avait publié un article sur "Le Désert russe", et la presse allemande évoque régulièrement les projets de transformation des localités abandonnées, en parc ou en forêts.

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. Anonymous 3 juillet 2006 à 00:08

    Merci !

  2. robinwood 3 juillet 2006 à 00:32

    Génial, merci Marie !

  3. Le Japon perd déjà 100 000 habitants par an 6 décembre 2006 à 00:55

    Le Japon perd déjà 100 000 habitants par an

  4. Seth 26 janvier 2019 à 14:00

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  5. Debbra 27 janvier 2019 à 06:26

    Tremendous issues here. I am very satisfied to peer your post.
    Thanks a lot and I am taking a look ahead to touch you.
    Will you please drop me a mail?

  6. Curtis 27 janvier 2019 à 21:01

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab
    ETFs.

  7. Krystyna 5 février 2019 à 18:16

    A monetary advisor is your planning partner.

  8. Earlene 6 février 2019 à 22:27

    A financial advisor is your planning accomplice.

  9. Cruz 9 février 2019 à 06:05

    Traders do pay direct and indirect prices.

  10. Alonzo 12 février 2019 à 04:40

    Thank you to your interest in Investment Advice.

  11. Annabelle 19 février 2019 à 05:27

    Traders do pay direct and indirect costs.