Le Blog Finance

Q vs G, ou Quaero menace Google

Googleeagle_1 Connaissez-vous Quaero ? C’est le futur Google européen et il sera présenté en janvier à l’Agence de l’innovation industrielle (AII).

La concurrence européenne est là, enfin ! Le 26 avril 2005, la France et l’Allemagne avaient dévoilé, lors du conseil des ministres franco-allemand de Reims, le projet "Quaero", destiné à développer des "outils intégrés de gestion des contenus multimédias, dont un moteur de recherche".

En latin, Quaero signifie tout simplement chercher (en nous fait songer à quérir, quête, requête…). Comme vous avez pu le constater, nous assistons à la latinisation du "business vocabulary" depuis que l’UE devient réalité sur le terrain.

Se sentant menacée par l’hégémonie de Google, et grâce à la volonté de ses gouvernements, l’Europe a donc réussi à lancer un projet bien plus ambitieux. Quaero sera avant tout une bibliothèque numérique européenne, dotée d’un moteur de recherche qui permettra, tenez-vous bien, de lancer des recherches à partir de n’importe quel contenu multimédia ! permettant ainsi de faciliter les transitions entre l’écrit, les images, la vidéo et la musique !

Progrès rime avec Europe et le "multimédia" va enfin mériter son appellation dans les "lorgnettes qui scrutent Internet" !

Pour le moment, le moteur de recherche Google domine son secteur depuis sa création en 1998. Parmi vous, qui utilise encore Lycos ou l’autre… euh comment s’appelle-t-il déjà ? Bon d’accord, on se sert encore parfois de Yahoo, mais il n’est plus dans nos favoris.

Et on assiste à une véritable Google mania ! Les petites icônes, logos et images qui ornent la petite fenêtre magique "cherche-tout", passionnent nos enfants, et ont même des fan’s clubs, s’il vous plaît !  Mon préféré est le site web de Mathx, qui repêche pour nous Les logos de Google les plus amusants, les plus exotiques, les plus instructifs ou "qui célèbrent un événement particulier, fêtes nationales", Pâques ou Halloween.

Jacques Chirac a soutenu l’initiative et déclaré qu’un projet comme Quaero répond à "l’enjeu du combat pour la diversité culturelle" et favorise "la réalisation d’une démocratie planétaire, unie sur l’essentiel mais respectueuse des différences, expression politique d’une mondialisation maîtrisée et conforme à nos valeurs". "C’est pourquoi la culture ne doit pas plier devant le commerce".

Thomson, l’un des principaux propriétaires au monde de brevets concernant les technologies de compression numérique (Mpeg2 et Mpeg4 notamment) va présenter Quaero "à l’AII dans la deuxième moitié de janvier", a déclaré à l’AFP Jean-Luc Moullet, vice-président en charge des solutions logicielles du groupe Thomson, chef de file du projet.

Les négociations pour l’entrée de nouveaux partenaires, notamment le groupe français d’électronique de défense Thales, sont encore en cours. Outre Thales, un grand groupe industriel allemand dont l’identité devrait également faire son entrée dans le projet.

Quaero a fait sont entrée dans l’unvivers du Net, au moment où les pratiques de Google en matière des droits d’auteur avaient été jugées pas… nettes, et l’ont forcé à ajourner son projet de numériser de 15 millions de livres.

De son côté le Japon, pour contrer Google, Yahoo et MSN, les 3 géants tous américains, va contribuer à la désaméricanisation du Net, puisque le pays démarre un projet de développement d’un moteur de recherche national, qui sera soutenu par les géants Fujitsu, Nec, Matsushita, NTT et la télévision publique NHK.

Votre humble serviteur, qui a encore du utiliser Google ce soir, se réjouit de savoir qu’une   partie de nos articles probablement "ad vitam eternam in Quaero manebunt" (resterons archivés à vie dans la bibliothèque Quaero), et espère que le Google européen sera moins intrusif dans nos vies privées que le leader "Big brother is watching you".

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. Mathx 27 décembre 2005 à 23:32

    Merci d’avoir référencé mon site dans cet article. çà me fait très plaisir. Je suis content qu’il vous ai plu. Bonne continuation en espérant que vous reviendrez y jeter un oeil de temps en temps !
    @+
    Mathx.
    P.S. :: Un petit coucou au fiston, un grand fan ! ;-)

  2. Marie 27 décembre 2005 à 23:49

    :-)

  3. Sebastien Billard 2 janvier 2006 à 15:50

    Merci également d’avoir mentionné mon article ;)

  4. Jenny M 9 janvier 2006 à 06:45

    Quaero ? I don’t think so !!!
    Quaero is a political search engine for European and I believe it will go no where !
    The french president came up with this concept , he is so funny !!!
    Some European might use this « Quaero » but they really make me laugh when they say it’s going to compete with Google.com ! What a joke !
    Now let me share what i know. There is an international search engine coming up in April 2006. Its name is MEGAGLOBE.
    Now MEGAGLOBE will be translated in more than 150 languages and will have billions of pages.
    MEGAGLOBE will also have sponsored results with a new concept. Now Google might not like that at all…But who cares ? Competition is good.
    Jenny Margotin

  5. Marie 10 janvier 2006 à 00:38

    Hi Jenny,
    I want to believe that Quaero, like many other European fantastic projects, has a future ! I remember how many scientists were sceptical in front of the TGV (high speed train) or the Minitel, the French ancestor of the Net itself.
    Wait & see. And let’s give Quaero a chance to developp and conquer the Web !
    And yes, competition is good.
    Sincerely yours, Marie Phoenix

  6. Marie 10 janvier 2006 à 11:50

    http://www.boursier.com/vals/ALL/rumeur.asp?id=2536
    Voici un lien, qui parle du titre Google. Extraits :
    Un courtier influent place GOOG comme valeur numéro un en 2006 et estime que le titre pourrait s’apprécier de 40% durant cette année.

  7. Marie Phoenix 10 janvier 2006 à 11:51

    Bonjour Sébastien,
    Mais ce fut un plaisir que de vous lire. Et c’est tout naturellement que j’ai cité votre article.
    A bientôt, M Ph

  8. Vox PI 18 janvier 2006 à 15:46

    Quaero devra-til se chercher un autre nom ?

    Initié à la demande de Jacques CHIRAC et Gerhard SCHRODER en avril 2005, QUAERO est un projet ambitieux de moteur de recherche internet et multimédia à léchelle européenne. Un concurrent de Google en somme
    Il fédère des groupes pr…

  9. Vox PI 18 janvier 2006 à 16:06

    Initié à la demande de Jacques CHIRAC et Gerhard SCHRODER en avril 2005, QUAERO est un projet ambitieux de moteur de recherche internet et multimédia à léchelle européenne. Un concurrent de Google en somme Il fédère des groupes pr…
    Vox PI

  10. Marie 18 janvier 2006 à 16:16

    Je vais ajouter quelques liens dans mon article pour le réactualiser.
    Internet, c’est formaidable ! Et longue vie à Quaero et à Google aussi, ils sont magiques !

  11. Marie 18 janvier 2006 à 16:16

    « Pas encore né, QUAERO fait déjà beaucoup parler de lui : pour s

  12. Justin P 20 janvier 2006 à 06:37

    Et longue vie a Megaglobe ! Moi je pense que Megaglobe va revolutionner internet parce que ce nouveau moteur international traduit en plus de 150 langues avec des milliards de pages de resultats, va proposer a tous ses annonceurs 0% de fraude au clic !!! Donc Google qui est poursuivit par les justices du monde entier pour fraude au clic, et bien je ne suis pas sur qu’ils vont resister a ce que prepare Megaglobe.com ! Avez vous entendu parler des differents proces contre Google pour fraude au clic tel que celui de Click Defense qui poursuit Google pour plus de 5 millions de dollars : http://searchviews.com/archives/2005/06/click_defense_f.php mais aussi L’Hotel Mercure qui lui aussi a subit le meme traitement. Il y a aussi des societes aux usa qui poursuivent Google pour plus de 5 milliards de dollars !!! Google refuse de payer des royalties (qu’ils doivent ) dans le cadre de l’utilisation de leur instant messenger « Google talk » http://www.nbr.co.nz/home/column_article.asp?id=13951&cid=3&cname=Technology . Alors moi je dis Vive Megaglobe.com et vivement qu’il arrive pour que le domaine des moteurs de recherches redevienne plus sain qu’il ne l’est actuellement. Quand a Quaero…Vu que c’est un moteur politique, je ne suis pas fan du tout !
    A bientot,
    Justin

Commenter cet article