Le Blog Finance

Comment le gouvernement a maîtrisé l’immobilier

henri baltzer Immobilier 7 commentaires

005625487Le m² avait vraiment trop augmenté au goût de Pékin, surtout à Shanghaï, la championne de l’économie chinoise. Au printemps dernier, la République Populaire de Chine avait décidé que trop c’était trop et… a donné une leçon de capitalisme au monde entier en contrôlant l’envolée des prix dans sept de ses départements.

Grâce aux mesures gouvernementales, via la Banque du Peuple Chinois (Banque Centrale de Chine), qui avaient pour objectif d’évacuer la spéculation du marché immobilier, le prix du mètre carré à Shanghaï a chuté de 20% en deux mois, entre mai et juillet dernier.

Partager cet article

Article de

7 commentaires

  1. Senna4780 20 décembre 2005 à 11:25

    J’ai bien peur que controlé un marché en imposant les prix face un effet boomerang.
    A voir, et peut etre a appliqué a notre belle Europe qui n’en a que le nom.

  2. Marie 20 décembre 2005 à 13:37

    Contrôler de façon aussi “brusque” NON, mais mettre fin aux mesurette qui raniment le BTP et maintiennent la bulle, OUI.
    S’ils n’aident pas à mettre fin à la spéculation immobilière, qu’ils arrêtent au moins de l’encourager.

  3. m_farid 20 décembre 2005 à 22:04

    Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera c’est de napoleon pas de moi

  4. Marie 21 décembre 2005 à 00:20

    Je vous recommande la lecture de cet article, qu’un lecteur vient de me faire parvenir sur le krach des prix de l’immobilier à Shanghaï.
    http://inhome.rediff.com/money/2005/dec/15realty.htm
    “Real estate prices crash in Shanghai.”
    Il date du 15 décembre et constitue une suite logique de mon article.
    Bien à vous, Marie

  5. Marie 12 janvier 2006 à 00:20

    http://www.latimes.com/business/la-fi-chinabubble8jan08,0,7585034.story?coll=la-home-headlines
    Je vous recommande cet article, qui prouve qui la baisse est de plus en importante en Chine.

  6. Marie 12 janvier 2006 à 22:19

    Le Moniteur tire :
    “Le boom immobilier chinois touche à sa fin.
    Selon la Commission pour la réforme et le développement, principal organisme de planification économique, la croissance du secteur immobilier en Chine devrait continuer à ralentir en 2006 pour atteindre 20% contre 30% l’année dernière.”

  7. Marie Phoenix 24 février 2006 à 20:52

    http://fr.cctv.com/program/journaldeleconomie/20060220/101001.shtml
    “Selon une enquête réalisée conjointement par la Commission d’Etat pour le Développement et la Réforme et le Bureau national des Statistiques dans 70 grandes villes chinoises, les prix de l’immobilier en janvier ont augmenté de 5,5% en un an. Le prix des logements à Shanghai a cependant baissé de 0,4 %, et celui des locaux commerciaux a chuté de presque 3%. Ce phénomène s’accompagne d’une augmentation du nombre de titulaires de prêt immobilier qui ne peuvent pas honorer leur échéances. A la fin 2005, les créances irrécouvrables sur les prêts immobiliers à Shanghai a atteint environ 1 milliard 540 millions de yuan, soit 192 millions de dollars américain. Le gouvernment a demandé aux banques d’améliorer la gestion de leurs crédits ainsi que les mesures de contrôle, notamment lorsque les prix baissent.”
    Merci à François, qui vient de m’envoyer cet article.
    Il y a des saisies dans l’air…
    M Ph