Le Blog Finance

Total se renforce au Nigeria

7_3_usine_nigeria_2Total annonce le démarrage de la production de pétrole brut du champ pétrolier et gazier en eaux profondes de Bonga, au Nigéria.

Situé à 120 kilomètres au large des côtes, Bonga produira à terme plus de 200 000 barils de pétrole et plus de 150 millions de pieds cubes de gaz par jour. Le champ de 60 kilomètres carrés est situé à une profondeur d

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. Anonymous 1 décembre 2005 à 13:54

    Diplo pétro quand tu nous tiens ….
    ou un exemple de diplomatie pétrolière Chine : Nigéria
    ——————————————————-
    La Chine va lancer un satellite commercial pour le Nigeria, a annoncé lundi Xu Dazhe, directeur général adjoint de la China Aerospace Science and Technology Ltd, actuellement en visite à Hong Kong.
    Xu a tenu ce propose en réponse à une question de savoir si la Chine coopère avec les pays en voie de développement dans l’utilisation pacifique de la technologie spatiale, lors d’un meeting entre la délégation de Shenzhou-6 et des étudiants de Hong Kong.
    Il a ajouté que la Chine coopérera également avec le Venezuela dans ce domaine.

  2. Elisa / PB SHELL 20 décembre 2005 à 20:11

    AUGMENTATION des risques pour les compagnies pétrolières au Nigéria !!!!
    ————————————-
    Nigeria: sabotage d’un oléoduc de Shell qui perd 170.000 barils par jour
    LAGOS, 20 déc 2005 (AFP)
    Shell a annoncé mardi qu’un groupe non identifié avait fait exploser un de ses oléoducs dans la région pétrolifère du Delta du Niger (sud du Nigeria), provoquant une perte de production de 170.000 barils par jour, soit 7% des exportations nationales.
    L’explosion a provoqué une importante fuite de pétrole qui s’est enflammé, a affirmé la compagnie.
    “Les enquêtes préliminaires ont révélé que le feu a pu être causé par une attaque à la dynamite menée par des inconnus”, indique le communiqué.
    “Pour permettre d’éteindre l’incendie, Shell a fermé sa production dans les champs pétroliers de Diebu Creek et Nun River, ainsi que dans toutes ses installations établies sur la terre ferme, sauf celle de Rumuekpe”, précise le texte.
    Première compagnie occidentale en terme d’exportations de pétrole implantée au Nigeria, Shell assure dans ce communiqué “perdre 170.000 barils par jour”.
    Un porte-parole de Shell au Nigeria a refusé de se prononcer sur d’éventuelles victimes causées par cette explosion, affirmant n’avoir aucun détail à ce sujet pour le moment.
    En revanche, dans son communiqué, Shell reconnait que “le nombre de personnes touchées reste à déterminer. Nous avons été informés que des villages voisins auraient pu être affectés. Nous avons mobilisé des équipes médicales qui se tiennent prêtes à Port Harcourt”.
    Selon Shell, l’explosion s’est produite mardi matin tôt sur un de ses oléoducs sur le détroit Opobo, à 50 km au sud-ouest de Port Harcourt, capitale de l’Etat pétrolier de Rivers, dans le Delta du Niger.
    Cette explosion fait suite à deux autres problèmes de sécurité rencontrés récemment par Shell ces derniers jours dans cette région instable et peu sûre du Nigeria.
    Le Nigeria est le premier producteur de pétrole brut d’Afrique et le sixième exportateur mondial avec 2,5 millions de barils par jour.
    Le Delta du Niger, principale zone de production du pays, est souvent le théâtre d’acte de piraterie ou de banditisme et le détournement de pétrole est courant.
    Cette région est très instable, car des miliciens prennent souvent pour cibles ces compagnies en leur reprochant de ne pas faire bénéficier les populations de la manne pétrolière.

  3. elisabeth RISQUES ++++ 22 décembre 2005 à 11:37

    RISQUES ACCRUS POUR TOTAL !!!!
    Nigeria: Shell déclare situation de “FORCE MAJEURE” après explosion oléoduc
    LAGOS, 22 déc 2005 (AFP)
    Shell s’est déclaré en situation de “force majeure” suite à l’explosion mardi d’un de ses oléoducs dans la région pétrolifère du sud du Nigeria, qui lui fait perdre 180.000 barils par jour, a indiqué jeudi à l’AFP un de ses porte-paroles.
    “Shell s’est déclaré en situation de force majeure mercredi soir à 17h30 locale (16h30 GMT) ce qui veut dire que nous ne pourrons pas tenir nos engagements vis-à-vis de nos clients”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de Shell qui a souhaité garder l’anonymat.
    “Nous ne pouvons plus pomper de pétrole à partir du terminal de Bonny (principal terminal de la zone du Delta du Niger (sud), ndlr), donc nous réduisons la production et l’exportation et nous ne pourrons pas fournir tout le brut que nous devions”, a-t-il précisé.
    “Le feu continue à faire rage. Aujourd’hui notre personnel va encore aller combattre le feu. Nous espérons que nous parviendrons aujourd’hui à le maîtriser”, a-t-il dit, soulignant que “ce n’est qu’après cela que l’on pourra faire le bilan des dégâts et savoir quand les opérations pourront reprendre”.
    Aucun bilan des victimes de cet incendie et de l’explosion n’a été confirmé officiellement pour le moment, mais un responsable de la police de Port Harcourt a expliqué à l’AFP par téléphone que l’incident avait fait au moins huit morts.
    “Il y a eu au moins huit morts, mais nous n’avons pas encore leur identité, il peut y avoir plus de victimes. L’enquête est toujours en cours et comme l’explosion a eu lieu dans un endroit très reculé, il est difficile de se rendre sur place”, a indiqué cette source.
    L’oléoduc de Shell, situé à une cinquantaine de km au sud ouest de Port Harcourt, a explosé mardi matin, provoquant une importante fuite de pétrole brut qui s’est enflammée.
    Pour contrôler l’incendie, Shell a dû fermer trois de ses stations de pompage dans la région et le terminal pétrolier de Bonny, principal terminal de la zone du Delta du Niger (sud).
    Shell est le premier producteur et exportateur de brut implanté au Nigeria avec environ 900.000 barils par jour sur une production nationale quotidienne de 2,5 millions de barils.

  4. elisabeth SHELL aussi 4 janvier 2006 à 19:28

    LAGOS, 3 janvier (XINHUANET) –
    Shell a embarqué sa première cargaison de 200 000 barils de pétrole brut de Bonga, le premier gisement pétrolier et gazier en eau profonde du Nigeria.
    “C’est un triomphe technologique de voir Shell produire avec succès du pétrole et du gaz dans les zones d’eau profonde du Nigeria, et nous avons salué ce succès avec la première cargaison aujourd’hui”, a dit M. Ibeneche.
    La station pétrolière de très haute technologie de Bonga a été construite par une compagnie indigène, Nigerdock, a souligné Shell.
    L’installation de Bonga, dont le développement a coûté quelque 3,6 milliards de dollars, s’est fixée pour objectif de production 225 000 barils de pétrole par jour et 150 millions de pieds cube de gaz par jour.

  5. Anonymous 24 janvier 2006 à 10:51

    Nigeria : Total réceptionne le premier chargement de GNL issu du train 4 de NLNG
    23 Jan. 06
    Total annonce que le premier chargement de gaz naturel liquéfié (GNL) issu du train 4 de l

  6. ROKHAYA MBAYE 23 août 2007 à 19:59

    I have fine your references by internet and I am interested to make business with a big company like your.
    I am a distributor of SHELL OILS since 5 years sell all the products of this company but principaly oils.
    Now, I want to make my own business I have a lot of customers in the senegalaise market and I cannot fine the quantity I need to satisfy them.
    It’s because if get a big and good partner like yourcompany that will resolve my problem.
    I can sell all products you are ready to give me by container in senegalese market and in WestAfrica. If you are interested by my proposition, you can contact me as soon as possible by e-mail, fax or telephone.
    Waiting for your quick reply, best regards.
    TEL : 002216301390 – 002216391637
    FAX : 002218935760
    HUSBAND : 002213665559

  7. brazilian steakhouse tacoma 25 janvier 2019 à 23:25

    I blog quite often and I seriously appreciate your information. This great article has truly peaked my interest.
    I will bookmark your site and keep checking for new
    details about once a week. I opted in for your RSS feed as well.

  8. Ezequiel 26 janvier 2019 à 03:32

    Monetary advisors business is individuals business.

  9. Isaac 26 janvier 2019 à 04:24

    Investors do pay direct and oblique costs.

  10. Harlan 27 janvier 2019 à 08:35

    Financial advisors enterprise is folks business.

  11. brazilian steakhouse dc 27 janvier 2019 à 16:44

    This design is spectacular! You definitely know how to keep
    a reader amused. Between your wit and your videos, I was almost moved
    to start my own blog (well, almost…HaHa!) Excellent job.
    I really enjoyed what you had to say, and more than that, how you presented it.
    Too cool!

  12. Vilma 27 janvier 2019 à 20:18

    Monetary advisors business is individuals enterprise.

  13. Syreeta 28 janvier 2019 à 00:27

    Consider investments that provide quick annuities.

  14. Gustavo 8 février 2019 à 07:17

    A monetary advisor is your planning companion.

  15. Sophie 8 février 2019 à 15:55

    And that is an investment risk price taking.

  16. Collin 11 février 2019 à 01:44

    Monetary advisors enterprise is folks enterprise.