Le Blog Finance

Les gisements de fer algériens intéressent les Brésiliens

Header_interno_logo
Des experts de l’entreprise brésilienne Companhia Vale do Rio Doce ont effectué récemment une visite de prospection en Algérie des gisements de Gara Djebilet et de Mechri Abdelaziz, situés à 170 km au sud-ouest de Tindouf, selon un communiqué du directeur algérien de l’industrie et des mines.

Le déplacement des experts de cette entreprise d’envergure internationale dans l’exploitation minière s’inscrit dans le cadre d’accords liant le ministère de l’Energie et des Mines aux entreprises mondiales d’investissement intéressées par les richesses minières algériennes.

Les services concernés s’attendent au cours du mois de novembre prochain à une présence accrue d’entreprises mondiales pour des missions de prospection des investissements dans ces gisements, ceci d’autant plus que la date limite de dépôt des dossiers est fixée au 31 décembre 2005.

Selon la direction de l’industrie et des mines de la wilaya (équivalent d’une préfecture) de Tindouf, les deux gisements comptent trois milliards de tonnes de fer brut.

Les experts brésiliens étaient accompagnés par des représentants de l’entreprise algérienne Ferphos qui compte établir des relations de partenariat avec les Brésiliens et asseoir une stratégie d’exploitation du minerai des deux gisements en question. Selon les premières données relatives à cette visite de prospection, les experts brésiliens «ont fait part de leur intérêt pour ces deux gisements et de leur volonté d’investissement».

Le gisement de Gara Djebilet notamment est considéré comme l’un des plus important au monde aux vues de ses réserves. Cependant, sa position enclavée en plein désert, loin des ports et des voies ferroviaires, avait jusqu’à présent constitué un frein à son exploitation. Des études avaient déjà été menées dans les années soixante-dix, pour sa mise en valeur, mais les coûts collossaux et les problèmes techniques liés à la réalisation d’une ligne de chemin de fer reliant le sud de la Wilaya de Tindouf et Bechar, n’avaient pas permis d’établir la rentabilité d’une création d’un deuxième pôle sidérurgique sur la côte ouest du pays.

Les Brésiliens et autres investisseurs étrangers ont semble-t-il intégré les difficultés technologiques pour bâtir désormais des solutions rentables, malgré les lourds investissements nécessaires.

A lire aussi :

2005 : l’année de l’offshore au Brésil

Partager cet article

Article de

17 commentaires

  1. Anonymous 16 mars 2006 à 18:39

    attendons l’independance de front polisario puis ont verras comment l algerie s investie quand ont une ouverture sur l atlantique!!

  2. mohamed 10 mai 2007 à 10:33

    quelles sont les nouveauté sur l’exploitation de gisement de gara jrilet, s’il ya de nouveaus envoie a moi un e-mail, merci

  3. brazilian steakhouse sf 25 janvier 2019 à 16:42

    you’re truly a excellent webmaster. The website loading speed is incredible.
    It kind of feels that you are doing any unique trick.
    Furthermore, The contents are masterwork. you have done
    a great activity on this topic!

  4. brazilian steakhouse des moines 25 janvier 2019 à 23:03

    Ahaa, its nice conversation on the topic of this article at this place at this website, I have read
    all that, so at this time me also commenting here.

  5. Cora 26 janvier 2019 à 06:04

    Consider investments that supply instant annuities.

  6. Ward 26 janvier 2019 à 07:06

    That is true for investment recommendation as well.

  7. Blaine 26 janvier 2019 à 10:02

    And this is an funding danger value taking.

  8. Dacia 26 janvier 2019 à 15:16

    And that is an investment risk price taking.

  9. Maryellen 27 janvier 2019 à 01:07

    Wow! At last I got a blog from where I know how to genuinely obtain useful
    facts concerning my study and knowledge.

  10. Edwardo 27 janvier 2019 à 10:45

    All kinds of investments come with certain dangers.

  11. Hassan 27 janvier 2019 à 18:11

    This is true for investment recommendation as nicely.

  12. brazilian wax groupon 27 janvier 2019 à 22:29

    Thanks for finally talking about >Les gisements de fer algériens intéressent les Brésiliens – Le Blog Finance <Liked it!

  13. Grant 7 février 2019 à 04:41

    A financial advisor is your planning companion.

  14. Joey 8 février 2019 à 06:23

    Thank you in your curiosity in Investment Advice.

  15. Latoya 8 février 2019 à 06:26

    Investors do pay direct and indirect prices.

  16. Grover 10 février 2019 à 15:18

    That is true for funding recommendation as properly.

  17. Jannette 19 février 2019 à 05:39

    Now it’s time to decide your specific investments.