Le Blog Finance

Le capitalisme faussé

Un tollé justifié : celui provoqué par la promesse d’un versement total ex post de 38,8 millions d’euros (brut et étalé) à l’ex patron de Carrefour, Daniel Bernard.

Qu’un dirigeant soit rémunéré en fonction des risques qu’il prend et des résultats qu’il obtient est un des éléments "sain" du capitalisme. Qu’il soit rémunéré en fonction des risques qu’il ne prendra plus et d’une responsabilité qu’il n’engagera plus, est symptomatique d’un capitalisme faussé, où les règles les plus élémentaires du jeu ne sont pas respectées.

C’est spécialement vrai en France où les "élites" ont encore un gros problème avec la prise de risque et la notion même de résultat.

Aucun dirigeant n’est irremplaçable. J’ose même dire qu’on surestime le job de "grand patron" – ce n’est pas un travail si complexe, contrairement à ce que les médias veulent faire croire à l’opinion publique. Non, les points capitaux sont la prise de risque et l’acceptation des responsabilités.

L’affaire Bernard a incité le ministère de l’économie à réagir au plus vite : un amendement sera déposé en juin dans le cadre du projet de modernisation de l’économie pour que la rémunération des dirigeants se décide en assemblée générale, et non pas en catimini dans les salons feutrés des conseils d’administration.

Ceci étant : si ces sommes paraissent exorbitantes aux employés de Carrefour, il ne faut pas oublier que le secteur de la grande distribution est structurellement créateurs d’emplois. De ce point de vue, il devait sembler logique à l’opinion publique qu’un patron en activité du secteur de la grande distribution soit mieux rémunéré qu’un patron d’un secteur destructeur d’emplois…

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. BEN 20 janvier 2008 à 20:31

    Interview Boursorama
    Jean-Fabrice Mathieu, Directeur général de SeLoger.com
    (Boursorama.com) Votre chiffre d’affaires sur les 9 premiers mois est en hausse de 58,4%. Comment l’expliquez-vous ?
    L’ensemble des activités connaît une progression soutenue. Pour le coeur de métier, les petites annonces et média (79% du chiffre d’affaires), la croissance s’établit à 48,3%. Il faut noter le caractère particulièrement dynamique des ventes en province avec une progression de 66,9%.
    L’activité de publicité en ligne et partenariats (5,4% du chiffre d’affaires) a connu une hausse de 93,6%. Cette performance traduit la capacité du groupe à monétiser son audience particulièrement ciblée.
    Enfin, l’activité services (21% du chiffre d’affaires) a bondi de 112,5%. Elle bénéficie notamment de l’intégration de Périclès, logiciel de gestion leader en France pour les agents immobiliers.
    Vous observez une forte augmentation des petites annonces. Ceci signifie-t-il que la partie est plus facile entre particuliers ? Pourquoi ?
    Peu d’études permettent de chiffrer précisément la part des transactions de particuliers à particuliers. Mais il est clair que le marché tend à se professionnaliser et la part des particuliers se réduit.
    Les procédures de vente sont de plus en plus complexes : chaque propriétaire doit produire pour la vente de son bien un certificat loi Carrez, un certificat sur la présence de plomb, d’amiante, de termites, de performance énergétique .
    Depuis le 1er Novembre, il doit également produire un certificat de diagnostic gaz. Pour les propriétaires-vendeurs, la tentation devient grande de faire appel à un professionnel.
    Par ailleurs, plus le marché se tend, moins il est facile de trouver des acquéreurs par soi-même et plus les propriétaires sont incités à utiliser les services d’un professionnel pour vendre leur bien.
    Vous envisagez d’augmenter votre taux de pénétration ?
    Notre taux de pénétration est en augmentation constante. Fin 2006, nous avons atteint un taux de 36%, en avance sur notre plan de marche puisque nous ne prévoyions que 35%.
    Nous nous sommes engagés vis-à-vis du marché boursier à atteindre un taux de pénétration de 45% à fin 2007. Nous étions à 44% fin septembre. Nous devrions cette année encore dépasser notre objectif .
    Nous restons donc confortables par rapport à l’objectif de 70% de pénétration à fin 2009.
    Comment envisagez-vous de faire ?
    La conquête de clients en province représente environ 80% de notre conquête totale. La province constitue notre principal moteur de croissance.
    Nous visons un taux de pénétration de 70% fin 2009 . Compte tenu de notre rythme de croissance actuel, nous sommes en bonne voie pour atteindre cet objectif.
    Quel regard portez vous sur l’arrivée du modèle low cost avec les sites comme efficity.com et
    site-leader-immobilier.fr ?
    Depuis son origine, SeLoger.com s’est développé dans un environnement concurrentiel. Régulièrement, des acteurs choisissent d’adopter un positionnement low cost. Mais les agents immobiliers et les internautes sont d’abord à la recherche d’efficacité.
    Regroupant près de 900 000 petites annonces en France, le site SeLoger.com est de loin le numéro un sur Internet. Les internautes ne s’y trompent pas : le trafic du groupe s’établit à plus de 1,2 million de visiteurs uniques par mois.
    Que pensez-vous de la volonté de Nicolas Sarkozy de faire de la France “un pays de propriétaires” ? Ce souhait vous semble-t-il concrétisable ?
    La France connaît un taux de propriétaire de 58%, ce qui est faible par rapport à la plupart des autres pays d’Europe. Il est logique de vouloir faire progresser ce chiffre. Dans la perspective de retraites moins assurées que par le passé, il est logique de préférer avoir son propre toit.
    Les mesures fiscales qui viennent d’être adoptées pour l’achat de la résidence principale devraient avoir un effet favorable même dans le contexte actuel de hausse des taux d’intérêt.
    On assiste à une baisse des prix de 0,9% sur le marché. Peut-on dire que les prix de l’immobilier ont cessé de flamber ? Pensez-vous que cette tendance à la baisse a vocation à s’inscrire dans le temps ?
    Il semble que le marché de l’immobilier ait trouvé un certain équilibre entre les acheteurs et les vendeurs puisque les prix tendent à se stabiliser. Il existe toujours des disparités entre la plupart des agglomérations de province et Paris où la tendance semble toujours être haussière.
    Il n’est pas certain que le marché de l’immobilier soit à un tournant. Pour l’instant, le marché semble plutôt avoir atteint un plateau.
    Comment réagissez-vous face à cette baisse des prix sur le marché ?
    La baisse des prix du marché n’a pas d’incidence directe pour SeLoger.com. En revanche, si les conditions de marché se durcissent, les agents immobiliers auront tendance à privilégier les supports de communication offrant le meilleur rapport coût/efficacité.
    Ils devraient donc accélérer le transfert de leurs dépenses marketing des journaux vers l’Internet. Cette tendance est très positive pour SeLoger.com.
    Peut-on craindre une contagion de la crise des subprimes en France ?
    Les banques françaises appliquent des règles d’octroie des crédits très strictes par rapport à celles de certains organismes aux Etats-Unis. Le niveau de solvabilité des accédants à la propriété en France est donc élevé. De plus, la plus grande part des crédits immobiliers accordés en France est à taux fixe.
    Dans ces conditions, on peut considérer que le compartiment d’emprunteurs subprime n’existe pas en France. Si une contagion devait avoir lieu, ce serait au niveau macro-économique, l’économie européenne ayant des dépendances non-négligeables avec l’économie américaine.
    Le cabinet Precepta (groupe Xerfi) indique que les conditions sont réunies pour que le marché de l’immobilier en France subisse

  2. BOODHA 7 mars 2009 à 11:58

    TRUTH BOODDHA MEISSONNIER LYCEE ST FR ASSISE SUITE FEATURING BOODDHA INSTATN DE GIVENCHY :BOUDE P 200006 CAISSE DE DEPOTFS ETE DE CONSIGNATINOS TITRE MICHELIN NASA 2006 PART 5 P 57 TOKY OEXCAHNGE BIBLIOTH FR MITTERADN
    TITLE ELLE MACPHERSON :CYNDI CRAFORD HOUSE O F GLASS B VON SARTORY P 121 SUSPENDED ROOF:ARCHI MODEL AS MACHINE A C SMITH P 16 MARBRES DE COULEUR D DEL BUFALO P 26 CONSERVATEUR DU TRESOR IMPERIAL OI IL CEELBRE LE BEAUTE DES T HERSM DE LAVILLE
    DAWN OF THE GOLDEN AGE 1580 1620 NETHLAND ART SUCH TELEV O 21 DEATH OF NIIOBE S CHILDREN
    FONDS MERCATOR ART FLAMAND HOOZE P 327 ARTS DEU METAL A 332 COUPE DE MICHAEL
    CATALOGUE OF MEDIEVAL LEAD GLAZED EARTHERN WARE FILES 2 EES EAMES THE PALTES P 1414 1423
    IDEM I P 223
    M BARRADAA LISOBOONE MONTERO VII PARK ED 7
    CORPUS DE MOSAIK ROAMNOS DE ESPANA FASC 2 AB FREIJEIRO P 18
    MOSAIK ROSSI TRAVESTERE
    MOSAIK C BERTELLI P 110
    AZULEJOS DU PORTUGLA CITADELLE ET MAZENOD P 73
    ROSEN J FAIENCERIE DE GD ESY P INVENTAIRE XIV ET XIX O 46
    WED WOOD REILLY P 358
    MOSAIK GRECO ROAMNIE II GLAY 1971 P 211 PB DE STYLE ELITE MODEL AGENCY HORS JEU
    JM BLAZQUEZ MARTINEZ III MOSAIK MAL 13 P 105 IV
    IV P 105
    FASC V P 63
    VI P 71
    XI P 57
    IX P 49
    VIII P 31
    VII P 56
    MOSAIK GRECI ROMAINE II P 79 AA 78 EIPTAPHE CENTRE DE TOMBE DE LUXE
    VIDLA NAQUET ATALNTIDE P 51
    FRAZR TRACES DE PAUSANIAS P 123
    PAUSANIAS VII ARCADIE BELLES LETTRES P 119
    VII ARCHAIE P 22
    VI ELIDE II P 42
    V ELIDE I P 34
    IV ATTIK P 136
    PLUTARK GRECES ET ROMAINS EN PARALLELEE P 107 CAMILLE DIT MARGARTETE ELITE
    PLUTARQUE VIE V P 51
    IV P 53
    II P 48
    I P 56
    THYCYDIDE LIVRE II BELLES LETTERES P 12
    II P 30
    STABOU GEOGRAP XI P 89
    X P 42
    VIII P 87
    II P 54
    I P LIV
    XII P 44 POLYBE
    HIST X II XVI P 52 POLYBE
    HIST IV P 42
    HIST I V P 63
    HIST V P 76
    HIST VII P 63
    HIST X XI P 97
    STRABON GEOG LIVRES XII IX P 51
    THYCYCIDE GUEERE DE PELOPONNESE LIVRE I TOME 1 P LVII
    IX TOME VI P 79
    V ET VI 53 P 202
    III IV TOME II P 46
    OLYMPIAKA BADINOUN SOURCES GRECK P 175
    SIREN FEAST A DALBY P 69
    AM BADI PAYOT PAIX DU ROI P 97 2
    3 P 157 ET 1 P 105
    4 P 177
    IDEM ALEX A MITHEIDATE P 109 3
    1 P 46
    2 P 47
    4 P 53
    M C AMOURETTI PAIN ET HUILE GRECE ANTIK P 81
    PELON THOLON TUMILI CERCLE FUNENERAIRE P 143
    WOMEN ATHENAIN LAW ET LIFE R JUST P 66
    CLASSICAL LANDSCAPE WITH FIGUES R OSBORNE P 79
    JOIE DES JEUX A BERANRD¨P 46 DEHORS LA PERSNE ET DEHORS LE CHINOIS
    XENOPHON ANAABASE IV VII P 57
    I IIP 12
    III P 39
    II ¨P 32
    I P 13
    ZOSINE HIST NLLE V P 231
    IDEM IV HIST NELLE P 282
    IDEM III P 24 HIS NLLE
    I III HIST P 76
    XENOPHON TENIE SA MAISON ECONOMIK TERREAUX P 43
    PENGUIN CLASSICS PLUTARCH SPORT P 73
    RICHER EPHERS P 246
    BOUSQUET ETUDES COMPTE DE DELPHES P 49
    NTONEETI ETOLIER P 72
    A STEWART FACES OF POWER P 147
    PERSINA ET GRREKS A BRUN P 127 A 128

  3. Tobias 26 janvier 2019 à 15:19

    Thank you on your interest in Funding Recommendation.

  4. brazilian steakhouse des moines 27 janvier 2019 à 03:00

    I believe that is among the so much vital info for me.
    And i am happy studying your article. However want to observation on few normal things, The website taste is perfect, the articles is truly great
    : D. Just right activity, cheers

  5. Cleo 27 janvier 2019 à 05:08

    Consider investments that provide speedy annuities.

  6. Venus 27 janvier 2019 à 11:01

    Traders do pay direct and oblique costs.

  7. Tammara 27 janvier 2019 à 20:55

    Consider investments that provide quick annuities.

  8. Mervin 27 janvier 2019 à 21:33

    All varieties of investments include sure risks.

  9. my site 8 février 2019 à 00:08

    I just want to say I’m very new to blogs and actually savored you’re website. More than likely I’m want to bookmark your website . You actually have very good articles. Regards for sharing with us your web site.

  10. Ryder 8 février 2019 à 06:40

    This is true for investment advice as properly.

  11. Mittie 9 février 2019 à 01:39

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  12. Alana 9 février 2019 à 06:19

    All types of investments come with certain dangers.

  13. John Deere Repair Manuals 11 février 2019 à 16:54

    Excellent weblog here! after reading, i decide to buy a sleeping bag ASAP

  14. John Deere Repair Manuals 12 février 2019 à 09:35

    I am curious to find out what blog system you happen to be working with? I’m having some small security issues with my latest blog and I would like to find something more safe. Do you have any recommendations?

  15. Jonelle 15 février 2019 à 01:17

    And this is an funding danger worth taking.

  16. Jasmine 17 février 2019 à 03:10

    And this is an investment threat value taking.