Le Blog Finance

La saga des petites valeurs

laurent gosse Gestion de portefeuille Commentaires fermés

L’histoire, on la connait : en 2000, les indices boursiers étaient au plus haut historique. La suite : 3 années de baisse générale suivies de 2 années de reprise.

On sait aussi que les valeurs "petites et moyennes" ont la cote. A ce point, c’est à clamer : alors que le CAC 40 reste en baisse de 35 % (!) par rapport à son plus haut de 2000, l’indice MidCac a connu une surprenante résurrection, au point de se retrouver quasi à zéro sur la même période.

L’indice MidCAC n’est pas surpondéré en valeurs technologiques. C’est un indice représentatif, à l’exception des petites financières et immobilières, qui n’y figurent pas du tout.

Mes commentaires :

a) Pourquoi se plaint-on que les petites valeurs ne sont pas suivies par les analystes financiers ? 90% de leurs salaires vont vers l’analyse des "grosses cap", et elles ne montent pas… Bigre, elles ne montent pas…

b) Petite valeur et petit investisseur font bon ménage. Techniquement parlant, il est facile de rentrer "petitement" sur une petite capitalisation. C’est difficile pour un gros fond d’investissement. Et ce sont souvent des histoires plus faciles à suivre, où les enjeux politiques et de pouvoirs se font plus discrets…

Partager cet article

Article de

Les commentaires sont fermés